La revue de presse de mardi 24 novembre

1753
DR.

Création d’un consortium de recherche à Marrakech concernant les changements climatiques, l’annonce du vaccin stimule l’activité économique, marché du Hallal : le Maroc encore en retrait…Voici les principaux titres développés par la presse nationale ce mardi 24 novembre. 

 

L’Economiste
Changements climatiques : vers la création d’un consortium pour la recherche

Malgré son jeune âge, (4 ans) ses ambitions sont grandes. L’Université Mohammed VI Polytechnique, lancée en 2017, entend se positionner en locomotive de la recherche et d’innovation au Maroc et même en Afrique. Aujourd’hui, elle vient de lancer un consortium Inter-universitaire de formation, de Recherche et d’innovation, constitué de 6 universités marocaines, Cadi Ayyad, Mohammed V, Ibn Tofail, Ibn Zohr, Sultan Moulay Slimane, en plus de l’UM6P et l’Institut de recherche pour le développement Français (IRD). Objectif, créer un centre international des Sciences de la durabilité sur le thème de la gestion des ressources végétales, de l’eau et du sol dans le contexte des changements climatiques au Maroc et en Afrique. Le Groupement cherche à se positionner en tant que catalyseur de création et transfert de savoirs pour relever le défi de la gestion durable et efficiente des ressources végétales, de l’eau et du sol dans le continent.

L’annonce du vaccin stimule la reprise économique

Avec le lancement imminent du vaccin contre le Coronavirus, des baromètres conjoncturels laissent augurer des signaux positifs dans plusieurs secteurs. C’est le cas, notamment pour certaines filières industrielles, dont l’automobile, l’électronique, le textile et cuir et l’agroalimentaire. Ceci, en ligne avec le redressement du taux d’utilisation des capacités de production et avec le regain d’optimisme au niveau des exportations durant le mois de septembre. Le BTP enregistre, quant à lui, une atténuation significative de la baisse des ventes de ciment, tout en présentant une évolution modeste lors des derniers mois.

Aujourd’hui le Maroc
Marché du halal : Nécessité de renforcer les exportations marocaines

45ème exportateur au monde de produits halal, le Maroc a tout à gagner de cette niche. Le potentiel que recèle le pays sur ce segment est toujours sous-exploité. Seulement 810 millions de dollars sont expédiés sur le marché international, notamment vers les pays de l’Organisation de la coopération islamique (OCI). L’essentiel de ces exportations est constitué de produits alimentaires (747 millions de dollars) contre 48 millions de dollars générés par les exportations de produits pharmaceutiques et 15 millions de dollars par les produits cosmétiques. Ces chiffresont été avancés lors de la présentation de la 8ème édition du rapport sur la situation de l’économie islamique dans le monde ayant eu lieu au siège de l’Association marocaine des exportateurs (ASMEX). La redynamisation de l’offre exportable marocaine sur le marché mondial du halal passe en premier par la sensibilisation des entreprises nationales aux opportunités offertes sur ce segment.

L’Opinion
« Intelaka » : Un programme de financement de projets à perfectionner

Bouée de sauvetage pour bon nombre de jeunes entrepreneurs et TPME, cherchant à surmonter les effets ravageurs de la crise, le programme « Intelaka » fait l’objet de moult critiques depuis plusieurs semaines. La réticence des banques à octroyer les crédits, le manque de communication et l’absence d’accompagnement figurent en tête de liste des griefs exprimés. Si quelque 9.500 entreprises ont pu bénéficier du programme « Intelaka » depuis son lancement en février jusqu’au 16 octobre 2020, les ambitions de milliers d’autres porteurs de projets risquent de se transformer en frustration et ce, en raison du nombre imposant des dossiers rejetés ou mis en stand-by.

Safi : Vers la réalisation d’une nouvelle structure hospitalière multidisciplinaire

L’offre de santé au niveau de la ville de Safi sera renforcée prochainement, par l’entrée en fonction d’un hôpital multidisciplinaire, de nature à tirer vers le haut la qualité des services sanitaires publics dans la province, et à alléger la pression sur l’hôpital Mohammed V de Safi. Cette nouvelle structure, d’une capacité de 45 lits, est réalisée sur une superficie totale de 6,4 ha, dont 4,4 ha consacrés à l’hôpital et quelque 2ha dédiés au jardin public, outre un parking souterrain d’une capacité de 150 voitures.

Akhbar Al Yaoum
ONDA: Baisse du trafic commercial des passagers à fin octobre 2020

Le trafic commercial des passagers a enregistré, sur les dix premiers mois de l’année 2020, une baisse de 70,79%, par rapport à la même période en 2019, s’établissant à 6,144 millions voyageurs, selon l’Office national des aéroports (ONDA). Le trafic international a affiché un recul de 71,87 %, du fait d’une décroissance de l’ensemble des secteurs géographiques, notamment, l’Europe (-71,06 %), l’Afrique (-71,55 %), le Moyen et Extrême Orient (-77,94 %) et l’Amérique du Nord (-75,17 %), précise l’Office dans ses statistiques mensuelles. Pour le seul mois d’octobre, les aéroports du Royaume ont enregistré une baisse de l’ordre de 82,02%, par rapport à la même période de l’année 2019, en accueillant 388.659 passagers, contre 2.161.696 passagers en octobre 2019, fait savoir l’ONDA, ajoutant que l’aéroport Mohammed V a accueilli 46% environ du trafic passager global, contre 848.373 passagers pour la même période de l’année 2019, en régression de 79,08 %.