La revue de presse de jeudi 17 décembre

1127
DR.

Un projet de coopération énergétique avec l’Angleterre, Covid-19: Alerte sur la pénurie des concentrateurs d’oxygène, la campagne de vaccination ne dépassera pas trois mois…Voici les principaux titres développés par la presse nationale aujourd’hui. 

Aujourd’hui le Maroc
De l’électricité marocaine pour l’Angleterre ?

Xlinks est un projet énergétique d’envergure jamais imaginé par une entreprise de Grande-Bretagne en dehors de ses frontières. Selon les promoteurs du projet, «la production solaire au Royaume-Uni est très faible en hiver, lorsque la demande d’énergie est la plus élevée, et la production éolienne peut varier considérablement d’une semaine à l’autre». C’est là où le rôle du Maroc devient déterminant. «En localisant la production solaire et éolienne, le Sahara offre une solution à ce problème. Le Sahara bénéficie de niveaux élevés d’irradiance solaire tout au long de l’année, ce qui signifie que Xlinks peut générer de l’électricité de manière fiable chaque jour, y compris en hiver. Les emplacements choisis pour les parcs éoliens bénéficient d’un vent atlantique fiable qui fait partie d’un système météorologique différent de celui du Royaume-Uni», ajoute la même source. Le choix du désert marocain n’est pas fortuit puisque les promoteurs du projet pensent que «le projet peut inclure un stockage important pour permettre au projet de fournir de l’électricité au Royaume-Uni toute la nuit».

Le Matin
Lutte antiterroriste: entre Rabat et Washington, une coopération « robuste »

Le Royaume du Maroc et les Etats Unis entretiennent une coopération « robuste et de longue date » en matière de lutte contre le terrorisme, a affirmé l’ambassadeur américain à Rabat, M. David Fischer. Dans une interview à la MAP, M. Fischer a souligné que les deux pays travaillent étroitement pour sauvegarder leurs intérêts de sécurité nationale, relevant que le Maroc demeure un partenaire “important” sur une série de questions sécuritaires. Rappelant la feuille de route pour la coopération en matière de défense s’étalant sur dix ans signée en octobre dernier entre les deux pays, le diplomate américain a précisé que cet accord vise à « guider » la coopération bilatérale dans des domaines prioritaires, y compris le renforcement des efforts de modernisation entrepris par le Maroc, le but étant, selon lui, de « faire face, ensemble et d’une manière plus efficace, aux menaces régionales ».

L’Economiste
Covid-19: Alerte sur la pénurie des concentrateurs d’oxygène

La vie de beaucoup de personnes atteintes de coronavirus est peut-être en danger à cause d’une grosse pénurie de concentrateurs d’oxygène. Depuis l’augmentation du nombre de cas, une forte demande est enregistrée pour ces dispositifs à tel point qu’il n’en existe plus suffisamment sur le marché. Les concentrateurs d’oxygène à usage médical sont utilisés par les personnes atteintes de coronavirus souffrant d’insuffisance respiratoire. «J’ai contacté plusieurs commerces spécialisés dans la vente des dispositifs médicaux, en vain. J’ai été obligée d’en louer un à 5 litres, qui s’est rapidement révélé insuffisant par rapport à la gravité du cas de mon père », confie une femme médecin. Les fournisseurs habituels sont en arrêt de production ou bien en situation de commandes dépassant leurs capacités, donnant lieu à des délais de livraison allant pour certains dispositifs à la fin de l’année 2020.

La campagne de vaccination ne dépassera pas trois mois

Dans l’attente de la réception des premières doses du vaccin anti-Covid19, les autorités sont à pied d’œuvre pour lancer l’opération de vaccination qui sera d’une durée ne dépassant pas trois mois. La campagne s’étalera en effet sur 12 semaines à un rythme de 6 jours de travail sur sept et quatre périodes de 21 jours, soit une moyenne de 150 à 200 vaccinations par jour pour chaque personnel de santé, avec la mise en place d’un système de permanence afin d’assurer le fonctionnement normal des autres services de santé. La vaccination prévue en deux temps, soit deux doses séparées de 21 jours, ciblera en premier lieu les agents en première ligne, notamment le personnel de la santé, les autorités publiques, les services de sécurité et le personnel du secteur de l’éducation nationale. Ensuite, elle touchera les autres catégories de citoyens en fonction de leur âge.

Al Massae
La vaccination anti-Covid concernera plus de 1,13 million de personnes à Marrakech

Plus de 1,13 million de personnes devront bénéficier de l’opération massive de vaccination contre le nouveau coronavirus (Covid-19) au niveau de la préfecture de Marrakech, a indiqué, lundi à Marrakech, le Délégué provincial de la santé, Dr. Abdelhakim Moustaid. La Délégation de la Santé à Marrakech a mobilisé 67 établissements de soins de santé primaires en tant que Centres dédiés à la vaccination des citoyens contre la Covid-19 au niveau de la préfecture de Marrakech, en plus d’unités mobiles destinées à rapprocher les vaccins des populations dans les douars reculés et éloignés, a ajouté M. Moustaid dans une déclaration à la presse, en marge d’une visite de terrain au Centre de vaccination « Castor », destinée à superviser les préparatifs à la campagne massive de vaccination.

L’Opinion
Campagne de vaccination: Aït taleb dévoile les détails de l’opération

Annoncé au début puis au milieu du mois de décembre, le coup d’envoi de la campagne nationale de vaccination contre le Covid-19 reste encore en suspens, dans l’attente de la livraison du vaccin des laboratoires de Sinopharm et d’AstraZeneca. En passage à la Commission des secteurs sociaux de la Chambre des Représentants, le ministre de la Santé Khalid Aït Taleb a balayé d’un revers de main toutes les spéculations sur la date du début de la campagne tant attendue, qui demeure tributaire de la fin des essais cliniques et l’octroi des autorisations. Il en a outre révélé que le Maroc a finalisé les préparatifs d’un point de vue logistique et organisationnel, en en livrant tous les détails.