La revue de presse de ce vendredi 24 juillet

2381
DR.

Accélération de l’adoption du paiement mobile, l’aide publique a compensé 35% des pertes de revenus, prise de rendez-vous électronique aux centres d’immatriculation…Voici les principaux titres développés par la presse nationale aujourd’hui.

Aujourd’hui le Maroc
Paiement mobile, dernier rempart contre le cash ?

Le gouvernement mais également Bank Al-Maghrib poussent pour accélérer l’adoption du nouveau mode de paiement au Royaume. A peine un million de «wallets» ou portefeuilles électroniques ont été créés depuis le lancement effectif de ce projet il y a plus de deux années. Selon des sources, ce chiffre est plutôt correct, mais pour d’autres le pays peut nettement faire mieux. Car un million de wallets rapporté à la population équipée en téléphones portables est une performance beaucoup trop modeste. Ce dispositif est ainsi destiné à stopper l’hémorragie du cash. Les besoins en liquidités au Maroc durant les derniers mois sont en train de battre tous les records, ce qui a nécessité des interventions répétées de la banque centrale. Par ailleurs, de nombreux commerçants sont aujourd’hui réticents à l’idée de s’impliquer davantage dans le paiement mobile pour des raisons techniques mais aussi fiscales.

Covid-19: L’aide publique a compensé 35% des pertes de revenus de travail

L’aide publique octroyée dans le cadre des programmes de soutien aux personnes ayant perdu leur emploi dans le secteur privé, formel ou informel, a permis de compenser en moyenne 35% de perte de revenus issus d’activités, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP). Cette proportion est plus importante dans les villes qu’à la campagne avec respectivement 63% et 28% et chez les hommes (39%) plus que les femmes (20%), indique le HCP qui vient de publier une note sur les répercussions du covid-19 sur la situation économique des ménages – 2ème panel de l’impact du coronavirus sur la situation économique, sociale et psychologique des ménages. Par secteur, cette compensation a profité aux services avec une proportion de 17%, à l’industrie (47%), au commerce (57%), à l’agriculture (77%) et au bâtiment et travaux publics – BTP (91%). Elle varie, selon le statut professionnel, de 27% parmi les salariés à 78% parmi les indépendants/employeurs.

L’Opinion
Centres d’immatriculation et de contrôle technique : La prise de rendez-vous est désormais en ligne

L’Agence nationale de la sécurité routière (NARSA) a mis en place un portail électronique baptisé NarsaKhadamat, accessible via le site électronique www.khadamat.narsa.gov.ma, permettant la prise de rendez-vous à distance pour bénéficier des services des centres d’immatriculation des voitures et des centres de contrôle technique. «Cette nouvelle plateforme est aujourd’hui un moyen incontournable pour la prise de rendez-vous avant de se rendre dans un centre d’immatriculation des véhicules ou un centre de contrôle technique.

Prolongation des délais accordés aux poids lourds

La période de validité des procès de visite technique périodiques des poids lourds ayant expiré entre le 18 mars et le 11 juin derniers a été prolongée jusqu’au 15 août prochain, a annoncé l’Agence nationale de la sécurité routière (NARSA) dans un communiqué. Pour bénéficier de ce délai supplémentaire, le propriétaire du véhicule doit disposer d’un reçu de réservation de rendez-vous pour le contrôle technique de son véhicule, avant la date du 15 août, délivré par un centre de visite technique des véhicules et le présenter si nécessaire, précise la même source.

Al Bayane
El Otmani appelle à renforcer davantage la coopération maroco-omanaise

Le Chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, a exprimé sa satisfaction du niveau des relations politiques et diplomatiques unissant le Maroc et le Sultanat d’Oman, appelant à œuvrer davantage au renforcement de la coopération entre les deux pays dans différents domaines. El Otmani qui a reçu le nouvel ambassadeur du Sultanat d’Oman au Maroc, nommé à ce poste depuis le 09 mars, a fait part à Said bin Ali Al Buru’umi, de ses vœux de réussite dans sa nouvelle mission diplomatique, indique un communiqué du Département du Chef du gouvernement. Lors de cette rencontre, poursuit le communiqué, le Chef du gouvernement a indiqué que le Royaume est fier de la nature des relations qu’il entretient avec le Sultanat d’Oman depuis les années soixante-dix du siècle passé et de la convergence des vues et des positions politiques concernant les grandes questions régionales et internationales.

Raffermissement de la coopération entre la Chambre des conseillers et le CNDH

Le président de la Chambre des conseillers, Abdelhakim Benchamach, et la présidente du Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), Amina Bouayach, ont eu des entretiens axés sur les moyens de raffermir la coopération entre les deux institutions. Selon un communiqué de la Chambre des conseillers, cette entrevue qui s’est déroulée en présence du secrétaire général du CNDH, Mounir Bensaleh, intervient dans les efforts visant à renforcer une coopération amorcée en 2014, date de la signature du premier mémorandum d’entente entre le conseil et la deuxième chambre du parlement. A cette occasion, les deux parties ont fait part de leur volonté commune de rehausser le niveau de la coopération entre les deux institutions, à travers l’actualisation du mémorandum d’entente à la lumière du nouveau règlement intérieur de la Chambre et de la nouvelle loi relative au CNDH, de sorte à l’enrichir par d’autres volets d’action relatifs notamment à la justice transitoire et la justice sociale, ainsi que le suivi de la mise en œuvre des recommandations des organes de traités.

Libération
Tanger: campagne de sensibilisation au profit des professionnels de pêche sur les risques de Covid-19

La Chambre des pêches maritimes de la méditerranée a lancé, mardi, une large campagne de sensibilisation au profit des professionnels de la pêche maritime et des marchands de poissons sur les risques du nouveau coronavirus (Covid-19) et les moyens de prévenir l’infection par le virus. Cette campagne, organisée sous la supervision de la Wilaya de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, en coordination avec la délégation de la pêche maritime à Tanger, l’Agence nationale des ports (ANP) et l’Office national des pêches (ONP), vise à contribuer à limiter la propagation de la pandémie, à travers la sensibilisation des professionnels sur les mesures de précaution et de prévention à adopter, après le début de l’assouplissement des restrictions liées au confinement sanitaire. Cette initiative porte également sur la stérilisation et la désinfection du port de Tanger ville, des bateaux de pêche, des marchés et des usines de fabrication de conserves de poissons et de traitement des produits de la mer.

Les principaux hôtels de la ville de Dakhla s’apprêtent à rouvrir leurs portes

Les principaux hôtels de la ville de Dakhla s’apprêtent à rouvrir leurs portes pour répondre à l’engouement des visiteurs et promouvoir le tourisme national, a indiqué mardi un communiqué du groupe Dakhla Attitude. Après avoir été désignée « Destination de rêve 2020 » par la Confédération nationale du Tourisme, l’engouement pour la ville de Dakhla se confirme cette année car, en plus de répondre à ce besoin d’évasion et de nature après cette longue période de confinement, la ville est l’une des régions du Royaume les moins touchées par cette pandémie, souligne le communiqué. Preuve de cet engouement, relève Dakhla Attitude, l’augmentation croissante des fréquences de vols de la Royal Air Maroc (RAM) à destination de Dakhla qui sont passés de 2 vols hebdomadaire, à 5 la semaine suivante pour atteindre, depuis quelques jours la fréquence d’un vol quotidien et aujourd’hui 9 vols par semaine. La compagnie aérienne Air Arabia effectue, quand à elle, 2 vols par hebdomadaires, note le groupe.