La revue de presse de ce mercredi 5 août

5394
DR.

La crise touristique, les prix du carburant, l’Istiqlal qui demande une mission exploratoire concernant la crise sanitaire…Voici les principaux titres développés par la presse nationale aujourd’hui. 

L’Économiste
Le tourisme K-O.!

La moisson des fêtes de l’Aïd pour l’hôtellerie de Marrakech a été très maigre pour ceux qui ont maintenu leurs unités ouvertes. A noter que plus de 50% des hôtels sont restés fermés et ceux qui ont tenté la réouverture sont totalement déçus. Les clubs, notamment. Habituellement, ces derniers réalisent en saison d’été 100% de taux de remplissage. Toutefois, cette année, une bonne partie n’a pas rouvert ses portes et les autres tournent avec des taux d’occupation de moins de 8% à l’exception d’un club sur la route de Fès, qui, lui, fonctionne avec 25% de remplissage. « Nous avons perdu un tiers de nos clients à cause du cafouillage et des décisions de dernière minute d’interdire le déplacement entre les 8 villes », indique un cadre d’un établissement hôtelier.

Travail domestique: la couverture sociale obligatoire

La déclaration du personnel domestique à la CNSS est devenue obligatoire depuis le 28 juillet. A cette date, le gouvernement a mis fin à la suspension des délais légaux prévue par la loi sur l’état d’urgence sanitaire qui avait permis le report de la généralisation programmée initialement le 3 juin dernier. Si le contrat de travail est devenu obligatoire le 2 octobre 2018, la généralisation de l’immatriculation à la CNSS, entrée en vigueur juin 2019, a bénéficié d’un délai de grâce d’une année. Cela n’empêche pas les employeurs d’entreprendre les démarches bien avant. Aujourd’hui, 1.603 employeurs ont déclaré 2.062 travailleurs domestiques à la CNSS.

 

Aujourd’hui le Maroc
La chambre des Conseillers se met à l’Amazighe

La prochaine session parlementaire pourra être différente à la chambre des Conseillers. Et pour cause: un nouveau règlement intérieur vient d’être adopté par les conseillers parlementaires. En attendant la validation par la Cour constitutionnel, le règlement en question prévoit des nouveautés de taille concernant notamment la langue amazighe. Au programme: la traduction instantanée des travaux. Les responsables expliquent, dans ce sens, que des moyens seront mis à la disposition à la fois des Conseillers et des membres du gouvernement afin de s’exprimer et d’interagir en langue amazighe lors des travaux de la chambre haute du pays. Cela dit, l’utilisation de cette langue officielle du Maroc se fera d’une manière progressive avec une période transitoire dans le but de permettre l’instauration d’un système permettant d’assimiler toutes les expressions linguistiques amazighes utilisées dans les différentes régions du Royaume.

Covid-19: Un hôpital de campagne s’ouvre à Fès

L’offre de santé dans la ville de Fès vient d’être renforcée par la mise en place d’un hôpital de campagne destiné à la prise en charge des cas légers Covid-19. Selon la direction régionale de la santé (DRS) Fès-Meknès, cette structure médicale, créée en coordination avec les autorités locales, dispose de tous les équipements nécessaires. Elle tend à appuyer les efforts des différents intervenants, en vue de renforcer la qualité des soins prodigués. D’une capacité d’environ 1.200 lits, répartis sur deux ailes (hommes/femmes), cet hôpital mobilise un staff médical et paramédical expérimenté. Outre l’offre de soins, elle propose des espaces de divertissement et de pratique d’activités sportives.

L’Opinion
Casa-Port bloque ses portes

Suite à la fermeture des portes de la gare Rabat-Ville la journée du 3 août, c’est aujourd’hui au tour de la gare de Casa-port de bloquer l’accès, mais à l’entrée cette fois-ci, et non à la sortie, aux voyageurs. En effet, ce matin-là, on a in interdit aux usagers qui ne sont pas munis d’autorisation en bonne et due forme, d’accéder à l’intérieur de la gare. Présente sur les lieux, la police procède au contrôle des personnes qui veulent accéder à la gare. L’autorisation de travail n’est plus suffisante pour pouvoir se déplacer, il faut dorénavant s’équiper d’une autorisation de l’arrondissement, signée par le moqadem. La cause de tout ce remue-ménage proviendrait de la décision concernant l’interdiction de se déplacer de et vers 8 villes.

 

Al Bayane
Cash Plus offre la possibilité d’ouvrir un compte de paiement via agence ou mobile

L’établissement de paiement agréé Bank Al-Maghrib (BAM), Cash Plus, offre désormais la possibilité à ses clients d’ouvrir un compte de paiement via agence ou mobile, rapidement et en toute sécurité. Ce compte est gratuit, sans possibilité de découvert et permet notamment de recevoir des virements, réaliser des transactions, acheter une recharge et payer une facture, en agence ou sur l’application mobile Cash Plus Mobile Wallet, indique l’opérateur du transfert d’argent au Maroc dans un communiqué. D’ailleurs, l’application Cash Plus Mobile dispose d’une M-Wallet qui est liée au compte Cash Plus et assure sa gestion de manière simple et rapide. Grâce à cette application, les clients peuvent effectuer toutes les opérations de transfert ou de paiement 24h/7j sans se déplacer en agence.

Libération
Les délais de paiement, un problème posé avec acuité

Le problème des délais de paiement reste posé avec acuité et ce, en dépit des mesures prises par les autorités et des efforts consentis en matière de sensibilisation des opérateurs économiques publics et privés, souligne Bank Al-Maghrib (BAM). Ce problème continue ainsi de peser sur la trésorerie des entreprises et de menacer la viabilité des plus fragiles, notamment les très petites entreprises (TPE), relève la Banque centrale dans son rapport annuel sur la situation économique, monétaire et financière au titre de l’exercice 2019, présenté, récemment, devant SM le Roi Mohammed VI, par le Wali Bank Al-Maghrib, Abdellatif Jouahri. Les calculs de BAM sur la base des dernières données disponibles et qui sont relatives à l’année 2018, indiquent peu de progrès en matière de réduction de ces délais, fait savoir la même source, ajoutant que les résultats obtenus à partir d’un échantillon de 70.797 entreprises non financières privées montrent que les délais de paiement pratiqués restent globalement supérieurs aux délais réglementaires.

Al Ahdath Al Maghribia
Les prix des carburants en légère baisse

Les prix des carburants ont connu, mardi, une légère baisse dans les stations de distribution à travers le Royaume. En effet, les consommateurs ont remarqué un léger recul après une série de hausses consécutives enregistrées durant les mois de juin et juillet. A noter que la baisse enregistrée a atteint les 35 centimes/litre pour l’essence et les 40 centimes/litre pour le diesel. Par ailleurs, les prix devraient continuer de chuter en raison des inquiétudes, au niveau international, d’une deuxième vague de la pandémie de Covid-19.

Al Alam
Covid-19: L’Istiqlal veut une mission parlementaire exploratoire

Le groupe parlementaire du parti de l’Istiqlal a appelé à la constitution d’une mission parlementaire exploratoire temporaire ayant pour objectif de se rendre sur place et de s’informer de la capacité des hôpitaux à faire face à une deuxième vague de la pandémie de Covid-19. Dans une lettre adressée, en ce sens, au président de la Commission des secteurs sociaux, le président du groupe dit suivre avec une grande inquiétude, l’évolution de la situation épidémiologique dans notre pays ». Le groupe du PI veut ainsi savoir exactement « le nombre du personnel médical et paramédical, le stock de médicaments, de produits pharmaceutiques et de fournitures médicales, et la capacité clinique de réanimation des patients atteints par le coronavirus y compris dans les unités d’isolement, les sections pour les analyses de laboratoire et les autres étapes nécessaires pour contrecarrer la pandémie ».