H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    L’annulation des accords agricole et de pêche par le Tribunal européen, l’appel des parlementaires européens à un renforcement du partenariat avec le Maroc et le Comité scientifique et technique qui ne voit pas l’urgence d’une campagne de vaccination des enfants entre 5 et11 ans… telles sont les principales informations à retenir dans les la presse marocaine ce jeudi 30 septembre

    Aujourd’hui Le Maroc

    Des eurodéputés appellent au renforcement du partenariat avec le Maroc

    Des eurodéputés ont regretté la décision en 1ère instance du Tribunal européen concernant les accords agricole et de pêche avec le Maroc, tout en plaidant en faveur du maintien et du renforcement des relations et du partenariat avec le Royaume. « La décision du tribunal européen nous appelle à intensifier et à maintenir les relations de coopération en matière de pêche et de produits agricoles entre l’Union européenne et le Royaume du Maroc », a souligné l’eurodéputé italien Andrea Cozzolino, président de la délégation Maghreb au Parlement européen sur Twitter. Pour sa part, l’eurodéputé italien, Marco Zanni, a relevé que « le Maroc est un partenaire clé dans la région méditerranéenne et en Afrique pour l’Italie et l’UE ».

    L’ADII et l’AMEE scellent un partenariat

    L’Administration des Douanes et Impôts Indirects (ADII) et l’Agence marocaine pour l’efficacité énergétique (AMEE) ont conclu une convention-cadre de partenariat pour renforcer l’efficacité énergétique dans l’Administration des Douanes. Cette convention, qui s’inscrit dans le cadre de l’exemplarité de l’administration en matière d’efficacité énergétique et de l’économie verte, vise à mettre en place des mesures d’économie d’énergie et d’actions de sensibilisation et de formation sur l’efficacité énergétique. En vertu de cet accord, l’AMEE accompagnera l’ADII à la réalisation des diagnostics énergétiques et des recommandations y afférentes pour ses bâtiments, notamment son siège central et son Institut de formation douanière à Benslimane. Ce dernier arbitrera également des sessions de formation sur l’efficacité énergétique dans le bâtiment et le transport, ainsi que des ateliers de sensibilisation au profit du staff technique de l’ADII.

    Le Matin

    La vaccination des 5-11 ans n’est pas à l’ordre du jour du Comité scientifique et technique

    La vaccination anti-Covid-19 des 5-11 ans n’est pas à l’ordre du jour. C’est ce qu’a affirmé Dr Moulay Saïd Afif, membre du Comité scientifique et technique de la vaccination. « Lors de la réunion tenue hier, il a été décidé de ne pas se focaliser, pour le moment, sur la vaccination de cette tranche d’âge, du fait que nous n’avons pas assez d’éléments scientifiques nous permettant de trancher », souligne Dr Afif dans une déclaration accordée au journal. Et d’ajouter que jusqu’à date d’aujourd’hui, il a été observé que les 5-11 ans ne développent pas vraiment des formes graves de la maladie liée à la Covid-19.

    L’Economiste 

    Baisse des faux billets en circulation

    Les faux billets détectés par Bank Al-Maghrib ont baissé de 34% en 2020 pour atteindre 6.335 billets, contre une hausse de 6% une année auparavant. Selon la banque centrale, pour chaque million de billets en circulation, seulement 2,9 billets sont contrefaits, en baisse par rapport à l’année passée (5,2 billets contrefaits par million de billets en circulation). Cette baisse, qui s’inscrit dans la tendance observée au cours des dernières années, s’explique aussi par la période de confinement. Sur les faux billets décelés, la coupure de 200 DH prédomine, avec une part de 69%, contre 11% pour celle de 100 DH. Les faux billets de 50 DH ont vu leur part augmenter de 4% à 15%, et ceux de 20 DH ont baissé de 7% à 5%.

    Le bilan mitigé des professionnels du tourisme national 

    Les industriels du tourisme avaient fondé beaucoup d’espoirs sur la saison estivale pour sortir un peu la tête de l’eau. Mais ces espoirs ont été sapés par le resserrement des restrictions sanitaires intervenues en août dernier. « A peine 18% de la capacité des hôtels ont été exploités pendant deux mois. Mais ce ne sera pas suffisant pour faire face à toutes les charges qui pèsent sur les entreprises depuis 20 mois. Par conséquent, pour le court terme, les pouvoirs publics devraient aider l’industrie à sauver les entreprises et les emplois parce que nous en aurons besoin pour la reprise », suggère Hamid Bentahar, président de la Confédération nationale du tourisme. Il reste encore trois mois pour la fin de l’année. Les opérateurs gèrent au quotidien des demandes d’annulation faute de visibilité pour les clients. La priorité pour la Confédération est donc de capitaliser sur les acquis obtenus par l’équipe sortante, à savoir le contrat-programme du tourisme.

    Al Ahdath Al Maghribia

    Mise en échec d’une opération de trafic de plus de 26.000 comprimés psychotropes

    Les éléments de la brigade antigangs, relevant du service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca, ont mis en échec, sur la base d’informations précises fournies par la Direction Générale de la surveillance du territoire (DGST), une opération de trafic de 26.200 comprimés psychotropes. Cette importante cargaison, composée de comprimés psychotropes de type Rivotril, a été saisie dans la zone d’Ain Sebaâ à Casablanca, après la détection d’une tentative de faire passer ces substances à partir de l’une des villes du nord du Royaume, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

    Libération 

    Journée de restitution d’ateliers de développement de l’industrie musicale marocaine

    Une journée de restitution des sessions participatives d’ateliers de développement de l’industrie musicale marocaine s’est tenue mardi à Rabat, dans le cadre du projet « la musique comme moteur de développement durable au Maroc ». Cette réunion de restitution, portant sur trois axes principaux, à savoir la présentation du projet, la présentation des sessions consultatives de la musique et la restitution des recommandations soulevées lors des ateliers avec les professionnels du secteur musical, a pour objectif de définir les contours d’un plan de recherche et de consultation pour l’élaboration de politiques participatives, ainsi que sensibiliser aux potentialités accrues du secteur de la musique comme vecteur de création d’emploi.

    Al Massae

    Akhannouch exhorte les parlementaires de son parti à répondre aux besoins des électeurs

    Aziz Akhannouch, chef de gouvernement désigné et président du RNI, a appelé le groupe parlementaire de son parti à la Chambre des représentants à constituer un groupe cohérent qui soit capable d’exercer ses pleins pouvoirs en matière législative, de contrôle et de diplomatie. Lors d’une réunion tenue au siège central du parti à Rabat, Akhannouch a exhorté les députés de son parti à ne ménager aucun effort pour donner de l’élan au développement, qui soit centré sur le citoyen et reflète les besoins des électeurs, jugeant capital que chaque membre du groupe soit considéré comme partenaire du grand projet de développement du Royaume.

    L’Opinion

    Le programme « Tatwir – Startup » entame sa première étape

    Le programme « Tatwir – Startup », qui vise à développer des projets innovants, industriels et de services à forte valeur ajoutée portés par des startups, a entamé récemment sa première étape, a annoncé le Centre marocain pour l’innovation et l’entrepreneuriat social (MCISE), partenaire du programme. Le programme a ainsi fait son démarrage à Béni Mellal le 10 septembre à travers un Hackathon de 3 jours en faveur de 30 porteurs d’idées de projets qui ont pu identifier des idées innovantes et technologiques répondant à différentes problématiques de la région telles que la pollution de l’air, l’adéquation entre formation supérieure et emploi, les transports en commun et autres, fait savoir le Centre dans un communiqué.

    Share.

    Comments are closed.