La police enquête sur le vendeur de cacahuètes qui avait des documents administratifs sensibles

72

Quelques heures après la découverte de plusieurs documents administratifs et des correspondances diplomatiques sensibles, les services de police se sont rendus chez le vendeur de cacahuètes et ont procédé à une perquisition dans son commerce.

L’affaire des documents administratifs retrouvés chez un vendeur de cacahuètes fait couler beaucoup d’encre depuis ce lundi. Selon Al Akhbar du 6 Mars, le vendeur en question a été arrêté par les services de police de la ville de Salé sur ordre du parquet. Son commerce qui se situe à Hay Karima à Salé a été perquisitionné par la police, qui a mis la main sur des dizaines d’autres documents portant l’entête des plusieurs ministères et des correspondants très sensibles sur les relations de coopération entre le Maroc et des pays étrangers.

D’après la même source, ces documents portent la signature et le cachet de ministres marocains, et ont été obtenus de manière qui demeure inconnue pour l’instant. Al Akhbar ajoute qu’un enregistrement audio a révélé que les vendeurs de cacahuètes avaient reçu des tonnes de ces documents qu’il revendait au détail.

Lire aussi: Rebbah ouvre une enquête après la découverte d’un document administratif chez un vendeur de cacahuètes

Rappelons que le ministère de l’Énergie, des Mines et du Développement durable  a décidé d’ouvrir une enquête au sujet de la fuite de ces documents.