La hausse des prix du lait pour bébés s’invite au parlement

304
Abdellah Bouanou, président la commission des Finances à la Chambre des représentants./DR

Les prix du lait infantile, en plus de varier d’une pharmacie à l’autre, ont connu une hausse ces derniers mois, provoquant la colère des consommateurs. Une colère qui s’est propagée jusque dans l’enceinte du parlement.

Dans une question écrite adressée au ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, le député PJDiste et président la commission des Finances à la Chambre des représentants, Abdellah Bouanou, s’interroge sur la hausse des prix du lait pour bébés, commercialisés dans les pharmacies.

L’augmentation des prix dont se plaignent les consommateurs est à hauteur de 5 dirhams par boîte, rapporte le quotidien arabophone Al Massae dans son édition du vendredi 18 décembre. Une hausse importante pour un produit essentiel pour la croissance des nourrissons, se plaignent les parents.

Les prix constatés en pharmacies par le quotidien varient que très peu et laissent penser à une «entente» entre pharmaciens pour maintenir ce prix à la hausse. Interrogé par le quotidien, le président de la Confédération des syndicats des pharmaciens du Maroc (CSPM), Mohamed Lahbabi, a réfuté ces allégations.

En attendant d’y voir plus clair, Abdellah Bouanou a demandé une intervention du ministre de la Santé pour mettre fin à ces soupçons et fixer le prix de ce produit essentiel.