La HACA suspend l’émission «bismillah oraqik» de MFM radio pendant une semaine

à 20:12

Saisie par une plainte de la Fédération marocaine des droits du consommateur, la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) a décidé de suspendre une émission radio sur MFM pour «non-respect des dispositions légales et réglementaires en vigueur».

Après avoir jugé recevable la plainte de la Fédération marocaine des droits du consommateur, la Haute autorité de la communication audiovisuelle a décidé de «suspendre de la diffusion, durant une semaine, par le réseau de services radiophoniques « MFM », durant l’horaire habituel de l’émission "باسم الله أرقيك" , pour non-respect par la Société « MFM RADIO TV » lors des éditions précitées, des dispositions légales et règlementaires en vigueur, notamment celles relatives aux règles encadrant les émissions de santé.

La HACA a aussi ordonné à la Société «MFM RADIO TV» de diffuser le communiqué de la suspension, pendant la période de sanction précitée, fixée à une semaine, à compter de la date de notification, et ce, à l’heure habituelle du début de la diffusion de l’émission "باسم الله أرقيك"».

Lire aussi: Vidéo. La HACA sanctionne une émission de Med Radio pour «propos sexistes»

Dans sa plainte contre l’émission radio, la Fédération marocaine des droits du consommateur dénonce «certaines émissions de services radiophoniques privées font les louanges du charlatanisme, en particulier le style et la méthodologie employés pour présenter l'émission "باسم الله أرقيك", qui exploite l'ignorance et la faiblesse de certains consommateurs, ce qui pourrait porter préjudice à leurs intérêts pécuniaires et la sécurité de leur santé, et ce en non-conformité avec les lois en vigueur».