Médias: la HACA autorise "Hit Radio" à lancer deux télévisions et une radio

La Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) vient de donner son aval pour l’établissement de deux télévisions satellitaires et d’une radio hertzienne multirégionale.
Le Conseil supérieur de la communication audiovisuelle (CSCA) a annoncé, aujourd’hui, l’octroi de licences à la société Hit Radio pour l’établissement de deux télévisions satellitaires. Il s’agit de «Télé Jeunesse» et «Télé Découverte» ainsi qu’une radio musicale hertzienne (FM) couvrant les provinces du Sud, qui portera le nom de «Radio Shems». Le CSCA relève qu’il a procédé à la signature des cahiers des charges relatifs à ces services.
«Tenant compte de ces nouvelles exigences légales et procédurales, et après étude des demandes soumises par la société Hit Radio pour l’établissement de deux télévisions satellitaires: Télé Jeunesse et Télé Découverte et d’une radio musicale hertzienne (FM) couvrant les provinces du Sud: Radio Shem’s, le CSCA a décidé l’octroi des licences y afférentes à l’opérateur», indique le conseil dans un communiqué.
Le conseil précise dans ce sens que l’élargissement de l’offre audiovisuelle nationale constitue l’un des objectifs stratégiques de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA), étant donné qu’il permet de disposer d’une variété de services, en vue de répondre aux attentes et aux besoins des différentes catégories sociales et ce, conformément aux nouvelles dispositions de la loi n°11-15 portant réorganisation de la HACA et de la loi n°66-16, modifiant et complétant la loi n°03-77 relative à la Communication Audiovisuelle, entrées en vigueur en septembre 2016.
La HACA ajoute qu’afin d’adapter la procédure relative à l’attribution de licences pour l’établissement et l’exploitation de services audiovisuels aux nouvelles exigences législatives, le CSCA avait publié, le 19 janvier 2017, sa décision n°04-17 relative à l’adoption d’une nouvelle procédure pour l’attribution de licences. Dans ce cadre, le CSCA avait préalablement émis un communiqué informant le public des nouvelles dispositions légales et réglementaires régissant les demandes d’établissement et d’exploitation de services audiovisuels.
Parallèlement à ces démarches, le CSCA a mis en place un nouveau cahier des charges qui intègre les dispositions constitutionnelles et légales consacrant notamment la liberté de la communication audiovisuelle, le pluralisme des courants de pensée et d’opinion, la diversité culturelle et linguistique, le respect des droits de l’Homme, la promotion de la culture de l’égalité de genre et la protection du jeune public, y compris par l’éducation aux médias, relève le communiqué.