La DGSN dément l’arrestation de militants d'extrême droite français

102
DR.

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a démenti de manière catégorique les allégations et les mensonges véhiculés sur les réseaux sociaux faisant état de l’arrestation de citoyens étrangers sur fond de leur participation à un acte de protestation en marge de la Conférence intergouvernementale sur la migration qui se tient à Marrakech.
Dans un communiqué, la DGSN affirme que pour éclairer l’opinion publique et corriger ces informations erronées et dénuées de tout fondement, qu’elle n’a entrepris aucune mesure restrictive ou privative de liberté à l’encontre d’aucun citoyen étranger ou marocain dans la ville de Marrakech en marge des travaux de cette conférence.
Pour rappel, un groupe identitaire français s’est déplacé à Marrakech pour dénoncer l’adoption du pacte mondial sur les réseaux sociaux. Sur une image diffusée largement sur les réseaux sociaux on pouvait voir un militant de la mouvance française « Génération identitaire », marquée très à droite et connue pour ses positions islamophobes, brandir en plein centre de Marrakech une affiche pour le moins explicite.