La DGAPR dément les allégations sur la grève de la faim d’un détenu du Hirak du Rif

28

L’administration de la prison locale Ain Sebaâ 1 a démenti les allégations publiées par des sites électroniques selon lesquelles le détenu (R.A), incarcéré dans le cadre des événements d’Al Hoceima, serait entré en grève de la faim.

L’administration de la prison souligne que le détenu concerné reçoit et prend ses repas « régulièrement et chaque jour » et n’a jamais fait part de sa décision d’observer une grève de la faim, a indiqué la Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion (DGAPR) dans un communiqué publié samedi.

La DGAPR précise que les informations publiées au sujet de ce détenu sont « infondées et fallacieuses », notant que « ces sites ont délibérément publié ces mensonges sans aucune vérification, sur instigation de certaines parties qui tentent d’exploiter le dossier des détenus dans le cadre de ces évènements pour servir des agendas suspects ».