H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    La consommation de sucre au Maroc a connu une hausse considérable durant ce dernier mois. Quant au gaz butane, une légère baisse a été enregistrée. Détails.

    Le bulletin d’information de la Caisse de compensation pour le mois de mai 2020 révèle que la consommation de sucre est passé de 94 594 tonnes durant le mois de février à 115 129 tonnes de sucre consommées durant le mois de mars 2020, mois au cours du quel le confinement obligatoire a été décrété.

    En comparaison avec l’an dernier, ce chiffre s’établissait à 106 861 de tonnes consommées durant la même période. Soit une hausse de 8% rien que pour le mois de mars entre 2019 et 2020, note le document. Par conséquent, la consommation durant le premier trimestre a elle aussi connu un bond de 2%, avec des quantités passant de 299 375 de tonnes de sucre consommé durant le premier trimestre de 2019 à 306 684 de tonnes durant la même période en 2020.

    Quant aux subventions, elles ont connu une hausse de 8% rien que pour les mois de mars de 2019 et de 2020. Elles sont ainsi passé de 873 millions de dirhams pour le premier trimestre de l’année 2020 contre 852 millions de dirhams pour la même période en 2019, lit-on sur le bulletin de la Caisse de compensation. En mars 2020 elles sont passé à 327 804 KDHS, tandis qu’elles s’établissaient à 304 261 KDHS en mars 2019.

    Source: Caisse de compensation

    Des compensations décriées par plusieurs, et qui devaient même être supprimées graduellement, pour aboutir à une décompensation en 2020. Un an après les premières discussions, un rétropédalage de Lacen Daoudi en 2019, à l’époque un ministre des Affaires générales et de la gouvernance, a fait que ce projet soit rapidement passé aux oubliettes.

     

    Lire aussi: Benchaâboune: "le gouvernement continuera à subventionner le gaz butane, le sucre et la farine"

     

    Actuellement à l’échelle internationale, le cours du sucre brut a baissé, ajoute ce dernier bulletin la Caisse de compensation. Un baisse due à la crise engendrée par le nouveau coronavirus (Covid-19) qui n’a épargné aucun secteur, note la même source. «Le cours de sucre a atteint une moyenne mensuelle de 242 dollars/T la tonne pour le mois d’avril, enregistrant ainsi une baisse de près de 14% par rapport au mois de mars de la même année, et de 19% comparé au même mois de l’année 2019», détaille le rapport soulignant toutefois que la moyenne des cours du sucre brut relative aux quatre premiers mois de l’année 2020 a enregistré une augmentation de 1% comparée à la même période de l’année 2019.

    Légère baisse pour le gaz butane

    La quantité en tonnes pour le gaz butane est passé quant à elle de 216 166 tonnes pour le mois de février 2020 à 207 272 tonnes durant le mois de mars courant. L’an dernier la quantité pour le mois de mars était de l’ordre de 216 937 tonnes de gaz butane.

    «Les quantités mises à la consommation du gaz butane se sont élevées à 646.234 tonnes pour les trois premiers mois de l’année 2020, contre 630.813 tonnes comparées à la même période de l’année précédente, soit une augmentation de l’ordre de 2%», poursuit la Caisse de compensation.

    Source: Caisse de compensation

    Néanmoins, les subventions du gaz butane relative au premier trimestre de l’année 2020 ont été de «3 023 millions de dirhams, contre 2.407 millions de dirhams comparée à la même période de l’année 2019», précise la même source, ajoutant que ceci représente une augmentation de 26%.

    Share.

    Comments are closed.