La 18è édition du festival "L'boulevard" du 14 au 23 septembre à Casablanca

413

La 18è édition du festival des jeunes musiciens « L’boulevard » se tiendra du 14 au 23 septembre au stade du Racing universitaire de Casablanca, avec la participation de 19 troupes sélectionnées pour la compétition « Tremplin L’boulevard » et une pléiade d’artistes invités, venus du Maroc et d’ailleurs, ont annoncé mardi les organisateurs.
« Le public casablancais sera ainsi invité pendant dix jours à découvrir des groupes locaux ainsi que des jeunes artistes venus de France, d’Algérie, du Sénégal, de Belgique, des Etats-Unis, du Royaume Uni, du Mali, de la Côte-d’Ivoire, et du Maroc », a souligné Hicham Baho, co-directeur du festival, lors d’une conférence de presse dédiée à la présentation de cette édition.
En ouverture de cette manifestation, le public aura rendez-vous, comme à l’accoutumée, avec la compétition « Tremplin L’boulevard », du 14 au 16 septembre, qui verra la participation de 19 groupes sélectionnés à travers le Royaume dans les catégories rap/hip hop, rock/metal et fusion/word, a-t-il indiqué, rassurant que le « festival demeure toujours fidèle à sa vocation première de soutien aux musiques urbaines marocaines et à son rôle de défricheur de talents ».
Cette édition sera marquée par une série de rencontres culturelles durant le Tremplin visant à aider, orienter, et conseiller les jeunes artistes à travers des échanges et des formations, a précisé M. Baho, expliquant que ces rencontres, baptisées « L’pitch », permettront aux artistes marocains et internationaux de collaborer ensemble et de s’ouvrir sur de nouvelles cultures et sonorités.
Au programme, figurent également des concerts et spectacles animés par des artistes et troupes de divers horizons, dont l’artiste maroco-américaine Dounia, le groupe français « Rise of the Northstar », le groupe belge « Black Flower », le rappeur sénégalais « Nix », la troupe anglaise « Mad professor and the Robotiks », le rappeur marocain « Toto » ainsi que la troupe maroco-espagnol « Casawasqa XXI ».
Outre les ateliers multidisciplinaires et les animations programmées, cette manifestation initiée par l’Association EAC-L’Boulvart sera également marquée par le spectacle de théâtre « Le conte des nez », une pièce qui questionne le rejet d’autrui pour des divergences culturelles et religieuses.
EAC-L’Boulvart est une association à but non-lucratif oeuvrant pour la promotion et le développement des musiques actuelles et de la culture urbaine au Maroc.