Ksar el-Kébir: les habitants manifestent contre la coupure d’eau

638

Des dizaines de citoyens de Ksar el-Kébir ont protesté, dans la matinée de l’Aid devant le siège de la Radeel, l’agence chargée localement de la distribution d’eau et d’électricité. Ils se sont plaints contre l’interruption de l’eau pendant trois jours sans préavis.
Les manifestants ont exprimé leur colère à travers la suspension de peaux de mouton sur les murs de la Radeel, ainsi que le dépôt des déchets d’abattage à côté du bâtiment administratif, a rapporté Hespress.
Affectés par la panne de l’eau, survenue dans une période sensible, les manifestants ont scandé des slogans appelant au départ de la Radel, qu’ils ont accusée de malversations.
Ils ont décidé ainsi de poursuivre l’agence en justice à cause de cette «humiliation et enfreinte de la loi», pour reprendre les termes de l’avocat Driss Tod dans une déclaration à Hespress. L’avocat a appelé à l’annulation des contrats d’eau et d’électricité avec l’agence et le recours aux tribunaux pour demander une indemnisation pour les dommages causés par la coupure de l’eau les jours de l’Aid. Surtout que les responsables de la Radeel n’ont pas daigné prévenir les habitants de cette coupure.
Tod a révélé que les habitants ont payé le prix d’«un règlement de comptes entre l’office national de l’eau et de l’électricité et l’agence indépendante pour la distribution de l’eau dans la ville, en raison de l’accumulation de la dette financière qui n’a pas été versée au profit de l’office national».
La ville de Ksar el-Kébir devrait assister, demain vendredi, à des manifestations devant le siège de l’Agence de distribution d’eau pour dévoiler les vraies raisons derrière la coupure de l’eau pendant trois jours.