Revue de presse: les principaux titres de vos quotidiens ce mercredi 9 septembre

2578
DR.

La suite du feuilleton RAM-AMPL, dégraissage en vue dans la fonction publique ?, le malaise des sociétés cotées en bourse, le Maroc toujours sur la liste grise de l’UE… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mercredi:

 

L’Economiste
RAM-AMPL: «Le plan social est irrévocable»

• Le feuilleton RAM-AMPL promet encore plein de rebondissements. Dernier coup de théâtre, un référendum de l’Association marocaine des pilotes de ligne (AMPL) dont les résolutions portent essentiellement sur « une concession salariale» à travers la réduction des émoluments des pilotes à raison de 400 millions de DH, répartis sur trois ans. De sources proches de la compagnie, les instances dirigeantes ont pris acte et examiné l’ensemble des propositions. Mais a priori, tout porte à croire que les doléances de cette catégorie du personnel navigant, n’auront pas une suite favorable. «La décision du licenciement économique et des départs volontaires est définitive et irrévocable », précise la même source qui en plus est proche du management. En effet, la compagnie ne peut faire machine arrière, puisque les chèques ont été décaissés en faveur des bénéficiaires des départs volontaires et du licenciement économique.

 

Berkane: la faculté des spécialités sort de terre

• Les travaux vont bon train pour la réalisation d’une faculté spécialisée en agriculture à Berkane. La faculté agroalimentaire et biotechnologique vient de sortir de terre et sera opérationnelle à partir de 2022. C’est ce qui ressort d’une visite de chantier du gouverneur de la province de Berkane, Mohammed Ali Habouha en présence du président de l’Université Mohammed Premier (UMP) d’Oujda Yassine Zarhloule. La réalisation du projet, dont la capacité d’accueil avoisinera les 4.500 places, nécessite 120 millions de DH dont une contribution de 97 millions de DH de l’UMP et 23 millions de DH du Conseil de la région de l’Oriental. Le Conseil provincial de Berkane a assuré l’assiette foncière et les études préliminaires. Au total une douzaine de filières, les unes à accès ouvert et d’autres à accès régulé, accueilleront les bacheliers de l’Oriental ou Bac + 2 pour des spécialités pointues dans le domaine agricole.

 

Le Matin
Crise libyenne: l’UA salue les efforts du Maroc

• L’Union africaine a salué les efforts du Maroc en réunissant les représentants du Parlement et du Haut Conseil d’Etat libyens en vue de relancer le processus d’une solution politique à la crise libyenne. «Je salue les efforts du Maroc en réunissant les représentants du Parlement et du Haut Conseil d’Etat libyen en vue de relancer le processus d’une solution politique à la crise libyenne», affirme le Président de la Commission de l’Union africaine, Moussa Faki Mahamat dans un tweet publié lundi soir. Le Président de la Commission de l’UA «encourage vivement les parties à s’engager dans cette voie pour le salut du peuple libyen», lit-on dans ce tweet.

 

Aujourd’hui le Maroc
Emploi public: dégraissage inévitable?

• Après des années d’attente et des rapports émanant d’institutions importantes comme la Cour des comptes, le big bang tant espéré pour un ensemble d’EEP (entreprises et établissements publics) n’a jamais été aussi proche. Si les responsables assurent que toute réforme ne pourra se faire sans les fonctionnaires ni à leurs dépens, ils savent aussi que certaines décisions qui existent déjà d’ailleurs nécessiteront la pleine adhésion des travailleurs et surtout leurs représentants, à savoir les syndicats. Il y a tout d’abord l’option du redéploiement des fonctionnaires. La mobilité des fonctionnaires devait permettre à l’administration de redéployer ses agents sans besoin de recruter pour optimiser la gestion de ses ressources humaines. La deuxième option devant l’Exécutif est celle d’une opération de départs volontaires de la fonction publique. Une première opération communément appelée DVD avait eu lieu en 2004. Une deuxième opération de moindre ampleur n’est pas écartée par le ministère de l’économie, des finances et de la réforme de l’administration.

 

Maroc le Jour
Fès-Meknès: lancement de la caravane digitale ‘’Microlabs Solutions’’

• Le Centre régional d’investissement (CRI) de Fès-Meknès a lancé la caravane digitale ‘’Microlabs Solutions’’, destinée à accompagner les porteurs de projets, les auto-entrepreneurs et les très petites entreprises dans le développement de leurs projets.Cette plateforme, dont les inscriptions ont démarré le 15 août dernier, a pour mission de doter les bénéficiaires d’outils concrets pour la préparation et le lancement de leurs activités.‘’ Cette initiative fait suite aux Hautes Orientations Royales contenues dans le Discours Royal du 11 octobre 2019 et permet de développer des espaces d’échange et d’accompagnement de proximité, afin d’initier et de forger un avenir prospère au profit de plus de 150 TPME de la région Fès-Meknès’’, indique le CRI.

 

Al Bayane
BVC: un trimestre à oublier pour les entreprises.

• « Un trimestre à oublier », c’est désormais une conviction partagée par la majorité des sociétés cotées en bourse de Casablanca, lesquelles ont subi les lourdes conséquences du confinement imposé par la crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19). Des chutes inédites du chiffre d’affaires ont été enregistrées durant ces trois derniers mois par plusieurs entreprises, en particulier celles évoluant dans des secteurs sinistrés comme le tourisme, l’immobilier, le transport, etc. Une situation délicate qui a contribué à la détérioration de la santé financière de ces sociétés qui guette impatiemment la relance. « L’analyse des publications trimestriels ressort globalement un impact négatif très prononcé de l’évolution des chiffres d’affaires durant le deuxième trimestre passé, comparé, en glissement annuel, à celui de 2019 alors qu’une bonne partie du T1- celle précédant le 20 mars- a été marquée par des résultats largement comparables à la normalité », résume, Mohammed Belkasseh, consultant financier chez Arithmetica Advisory.

 

Al Massae
Bateau en panne: 39 clandestins secourus aux larges de Dakhla

• Les unités de la Marine Royale ont intercepté, récemment à Dakhla, une embarcation avec à bord 39 migrants clandestins. L’embarcation, probablement de conception mauritanienne, a été observée aux larges de la ville de Dakhla transportant des dizaines de migrants clandestins d’Afrique qui s’apprêtaient à traverser vers l’une des îles espagnoles de l’autre côté. Une source a précisé qu’une panne mécanique et des vents violents ont obligé le bateau à changer d’itinéraire.

 

Covid-19: 202 cas critiques, dont 40 placés sous intubation

•. La situation épidémiologique est loin d’être stable au Maroc. Le ministère de la Santé a annoncé que le bilan des contaminations dans le Royaume est passé à 73.780 contaminations depuis le premier cas signalé le 2 mars, tandis que celui des personnes totalement rétablies a atteint 56.096, soit un taux de guérison de 76%, a précisé le ministère dans son compte rendu quotidien. Le nombre de décès est passé à 1.394 avec 33 nouveaux cas enregistrés au cours des dernières 24 heures, selon la même source. Le taux de létalité est de 1,9%. Les cas actifs ont atteint le nombre de 16.290, avec une prévalence de l’ordre de 44,9/100.000 habitants. Concernant les cas sévères ou critiques, ils sont au nombre de 202, dont 40 placés sous intubation.

 

Al Yaoum Al Maghribi
Les développements régionaux et la cause palestinienne au centre d’entretiens maroco-jordaniens

• Les développements régionaux, en particulier ceux relatifs à la cause palestinienne ont été au centre d’un entretien téléphonique entre le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita et le ministre jordanien des Affaires étrangères et des expatriés, Ayman Safadi. Les deux parties ont examiné l’évolution de la question palestinienne, soulignant que la solution à deux Etats incarné par un État palestinien indépendant et souverain avec Al Qods comme capitale, conformément aux dispositions du droit international, à la légitimité internationale et à l’Initiative de paix arabe, est le seul moyen à même de résoudre le conflit et de parvenir à la paix, indique un communiqué du ministère jordanien des affaires étrangères. Les deux ministres ont également abordé les perspectives de la coopération bilatérale dans tous les domaines, relevant l’importance d’aller de l’avant pour le renforcement des relations fraternelles historiques liant les deux Royaumes frères à travers des concertations plus larges conformément aux orientations des deux chefs d’Etat SM le Roi Mohammed VI et SM le Roi Abdallah II.

 

Al Alam
Le Maroc quittera-t-il la liste grise de l’UE?

• Les responsables marocains attendent impatiemment l’actualisation de la liste grise européenne, relative aux systèmes financiers et fiscaux, et dans laquelle figure le Maroc. Le Commissaire européen en charge de l’Economie, Paolo Gentiloni, avait expliqué que « si le Maroc n’est pas encore sorti de la liste grise, la raison est simplement que la Commission européenne attend la finalisation de l’évaluation par l’OCDE du régime fiscal de Casablanca Finance City ». « Quand l’UE et l’OCDE évaluent en parallèle les mêmes mesures, la Commission européenne attend toujours la conclusion de la procédure par l’OCDE avant de formaliser sa décision », avait-il ajouté, notant que « si l’OCDE conclut sa procédure comme prévu, il est fort probable que l’Union Européenne sorte le Maroc définitivement de la liste grise lors de sa prochaine mise à jour en octobre ».

 

Assurances: hausse de 7,4% des primes émises en juillet

• Les primes émises par l’ensemble des entreprises d’assurances et de réassurance à l’exception des réassureurs exclusifs se sont élevées en juillet 2020 à plus de 4,22 milliards de dirhams (MMDH), en hausse de 7,4% par rapport au même mois de l’année 2019, selon des données publiées lundi par l’Autorité de Contrôle des Assurances et de la Prévoyance Sociale (ACAPS). La branche « Assurances vie et capitalisation » a enregistré une augmentation de 7,5% des primes émises au titre du mois de juillet à plus de 1,71 (MMDH) soit une part de 40,5% du total au moment où la catégorie “Assurances non – vie” affiche une progression de 7,3% à plus de 2,51 MMDH et une part de 59,5%, d’après la même source. Dans le détail, pour ce qui est de la branche “Assurances vie et capitalisation”, la composante “Epargne” a évolué de 6,8% pour atteindre plus de 1,33 MMDH alors que les primes émises pour « Décès » ont baissé de 5,8% pour se chiffrer à 241 millions de dirhams.

 

Al Ittihad Al Ichtiraki
Grippe saisonnière, un défi qui hante déjà les esprits

• Dans les prochaines semaines, la grippe saisonnière s’apprête à se joindre au paysage épidémiologique dans notre pays, avec tous ses symptômes assez semblables à ceux de la Covid-19. Il s’agit notamment de symptômes comme l’éternuement, la toux, le saignement du nez et la fièvres, en plus d’autres effets comme les infections rénales et la complication de maladies chroniques comme l’asthme et le diabète. Une banale grippe saisonnière peut dramatiquement se développer et causer la mort, notamment aux enfants, aux femmes enceintes et aux personnes âgées ou atteintes de maladies chroniques. Il s’agit là d’un nouveau défi sanitaire auquel notre pays et notre système de santé doivent faire face, malgré les problèmes et lacunes logistiques et humaines. Place alors à la vigilance afin de ne pas confondre entre la grippe qui s’approche et la pandémie de Covid-19 qui est déjà là depuis des mois.

 

 

Procès à distance: 362 audiences tenues du 31 août au 4 septembre

• Un total de 362 audiences ont été tenues à distance dans les différents tribunaux du Royaume, du 31 août au 4 septembre, au cours desquelles 5.925 affaires ont été mises au rôle, a indiqué lundi le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ). Selon un communiqué du Conseil, un total de 6.900 détenus ont bénéficié des procès à distance durant la même période, après leur consentement, afin de leur épargner tous les risques sanitaires en cette conjoncture exceptionnelle marquée par la propagation du coronavirus. Les différents tribunaux du Royaume ont réalisé des résultats « très positifs et prometteurs » durant la première semaine du mois de septembre et ce, dans le cadre de la mise œuvre optimale des procès à distance comme étant un choix stratégique nécessaire, en veillant à établir un équilibre entre le droit des détenus à un procès équitable et le devoir des tribunaux de continuer à s’acquitter de leurs obligations et fonctions constitutionnelles et en matière de droits de l’Homme, tout en assurant les mesures de santé pour tous, selon la même source.

 

Bayane Al Yaoum
Quinoa: l’OCP soutient les agriculteurs de Youssoufia et Rehamna

• Le Groupe OCP (Site El Guentour) a annoncé un soutien apporté à 3 coopératives et à 100 agriculteurs dans les provinces de Youssoufia et de Rehamna et ce, à travers la fourniture de semences du quinoa de haute qualité, destinées à la culture de 150 ha au cours de la campagne agricole 2019-2020. Dans un communiqué de son programme « Act for Community », l’OCP (Site El Guentour) indique qu’en dépit des conditions de sécheresse ayant sérieusement affecté la production agricole durant cette campagne, les agriculteurs et producteurs dans les deux provinces ont pu récolter 35 tonnes de quinoa de haute qualité, dont une partie importante a été commercialisée. Et d’enchaîner qu’à la lumière de la conjoncture difficile que traversent le Royaume et le monde entier en raison de la propagation de la Covid-19, le programme « Act for Community » continue à faciliter l’accès du quinoa aux espaces commerciaux de l’OCP à Youssoufia et à Benguérir afin d’aider les coopératives à surmonter les difficultés économiques et financières auxquelles elles sont confrontées en raison de cette pandémie.

 

Maroc: amélioration de la compétitivité numérique sur les 3 dernières années

• Avec un score de 99 points, le Maroc arrive à la 3è position dans la région MENA en matière de compétitivité numérique. C’est ce qui ressort d’un rapport publié par le Centre européen de compétitivité numérique relevant de la faculté (ESC) à Berlin, ajoutant que le Royaume a amélioré sa compétitivité numérique sur les 3 dernières années.