Les titres développés par la presse quotidienne ce vendredi 3 avril

DR.

Télétravail, désinfection, impact économique, soutien aux catégories les plus défavorisées, chloroquine… Les principaux titres développés par la presse nationale de ce vendredi tournent évidement autour du coronavirus:

Le Matin
Télétravail: l’ADD lance plusieurs initiatives digitales en faveur des administrations

•  L’Agence de développement du digital (ADD) a lancé plusieurs initiatives digitales afin de favoriser et faciliter le travail à distance au sein des administrations marocaines, indique un communiqué de l’Agence. La première initiative est le bureau d’ordre digital qui est une plateforme de digitalisation du bureau d’ordre, permettant aux administrations et organismes publics de créer des bureaux d’ordre digitaux, en vue de gérer électroniquement les flux des courriers entrants et sortants. La deuxième initiative, concerne le guichet électronique des courriers qui permet l’automatisation du processus de traitement des courriers au sein d’une administration donnée. Il s’agit, également d’un parapheur électronique permettant une dématérialisation complète de flux documentaires nécessitant une valeur probatoire.

L’Economiste
Benchaâboun: « il est trop tôt d’évaluer les impacts »

•  La crise sanitaire induite par le Covid-19, de par son ampleur et ses conséquences inédites, est venue se greffer à un contexte international déjà chargé d’incertitudes, a indiqué le ministre de l’Economie, Mohamed Benchaâboun, notant qu’il s’agit de la plus grave crise que l’humanité ait connue depuis la Seconde Guerre mondiale. Interrogé sur les estimations de l’impact de cette crise sur les secteurs exposés comme notamment le tourisme et l’export, Benchaâboun a souligné que toute tentative d’estimation des impacts ne pourrait être que approximative. Cela dépendrait de plusieurs paramètres, dont notamment la durée de la crise et son ampleur, l’efficience des mesures déployées pour y faire face ainsi que de la capacité des Etats à gérer la phase post-Covid-19.

 

Casablanca généralise la désinfection.

•  Casablanca n’aura jamais été aussi propre qu’en cette période marquée par la pandémie du Coronavirus! Lavage à grande eau des voiries, des trottoirs, voire des portes, façades et garages d’immeubles! Désinfection quotidienne des places publiques et marchés municipaux. Sans oublier les pluies enregistrées ces derniers jours. Les délégataires de propreté (Averda et Derichebourg) mobilisent leurs équipes, chacun sur ses territoires et périmètres, pour endiguer le risque de propagation du virus. Outre la collecte des ordures, qui fait partie de leurs prérogatives, les délégataires sont investis aujourd’hui d’une nouvelle mission: la désinfection. Fort heureusement, le confinement des populations leur facilite la tâche sur le terrain.

 

Al Bayane
Covid-19: appel à l’extension des mesures prises en soutien aux catégories vulnérables

• Le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH) a appelé à l’extension des mesures prises afin de prévenir la propagation du Coronavirus en soutien à toutes les catégories vulnérables, notamment les personnes en situation de handicap, les enfants, les femmes, les migrants, les réfugiés et les personnes âgées. Lors de la réunion périodique ordinaire du CNDH tenue mercredi par visioconférence, pour discuter des dispositions prises par le Conseil dans le cadre du présent état d’urgence sanitaire, en vue de poursuivre ses missions relatives au monitoring, à la protection et à la promotion des droits de l’Homme, conformément à la législation nationale et aux pactes internationaux, il a été convenu de mettre en place un groupe de travail spécialisé pour le suivi et le monitoring de la situation des droits de l’Homme aux niveaux national et régional, selon un communiqué de cette institution.

Il est « prématuré » d’établir une évaluation sur la Chloroquine

• Le directeur de l’épidémiologie et de la lutte contre les maladies au ministère de la Santé, Mohamed El Youbi, a jugé mercredi « prématuré » d’établir une évaluation sur l’efficacité de la Chloroquine dans le traitement du nouveau Coronavirus. « Il est prématuré de dire que les résultats de la Chloroquine seraient concluants », a déclaré El Youbi dans un entretien à la presse, se disant ravi de voir le nombre de guérisons augmenter pour atteindre 10 cas pendant la seule journée de mardi. Le ministère de la Santé, a-t-il dit, est en train d’analyser avec finesse toutes les données pour établir un lien entre, d’une part, le début d’utilisation du protocole basé sur la Chloroquine et les médicaments associés et, d’autre part, l’augmentation du nombre de guérisons.

 

Al Massae 
Coronavirus: le ministère de la Santé fait appel aux médecins et infirmiers bénévoles

• . Dans une nouvelle mesure visant à lutter contre la propagation du coronavirus, le ministère de la Santé a fait appel aux médecins et infirmiers bénévoles pour venir en aide au corps médical exerçant dans les hôpitaux publics, notamment le personnel soignant en charge des personnes contaminées par le coronavirus. Dans ce sens, la direction régional de la Santé de Casablanca-Settat a préparé une liste de bénévoles regroupant les professionnels de la Santé qui prêteront main forte au personnel médical en cas de nécessité. Les médecins généralistes et spécialistes ainsi que les infirmiers retraités peuvent également se porter volontaires, souligne la direction. • Office des changes : baisse de 19,5% du flux des IDE à fin février. Le flux net des Investissements directs étrangers (IDE) au Maroc a atteint près de 2,22 milliards de dirhams (MMDH) à fin février 2020, contre 2,75 MMDH un an auparavant, soit une baisse de 19,5%, selon l’Office des changes. Ce résultat s’explique par la baisse des recettes des IDE de 35,1%, atténué toutefois par une baisse des dépenses de 49,2%, indique l’Office qui vient de rendre publics les indicateurs des échanges extérieurs de février. Au titre des deux premiers mois de l’année, le flux net des Investissements Directs Marocains à l’Etranger (IDME) a baissé de 1,62 MMDH à 692 millions de dirhams (MDH), fait savoir l’Office, précisant que les investissements directs marocains à l’étranger ont atteint 971 MDH (-65,6%), tandis que les cessions de ces investissements ont reculé de 44,6%.