Les principaux titres développés par la presse quotidienne ce mercredi 14 avril

Bientôt un nouveau projet de loi régissant la fonction d’Adoul, le succès grandissant des universités payantes, plus de 3.892.000 salariés ont bénéficié du soutien de la CNSS, OCP Group parie sur la diversité des genres, Emploi : le Maroc fait appel à l’intelligence artificielle… Voici quelques-uns des principaux titres développés par la presse nationale de ce mercredi:

 

Le Matin
Plus de 3.892.000 salariés ont bénéficié du soutien de la CNSS

• Plus de 3.892.000 salariés ont bénéficié du soutien jusqu’à fin mars dernier, a indiqué le ministre du travail et de l’insertion professionnelle, Mohamed Amekraz. Le nombre total d’employés inscrits auprès de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) qui a bénéficié du soutien a atteint 3.892.668 salariés dans les secteurs concernés, pour un montant de 6 milliards et 240.140.530 dirhams, jusqu’à fin mars dernier, a souligné Amekraz, en réponse à une question orale du groupe du rassemblement constitutionnel sur « le soutien aux salariés inscrits auprès de la CNSS », lors de la séance hebdomadaire de questions orales à la Chambre des représentants.

 

L’Economiste
Succès grandissant des universités payantes

• Elles sont toutes jeunes et pourtant, elles ont bousculé le secteur de l’enseignement supérieur. Les universités payantes, créées dans le cadre de partenariats avec l’Etat, bénéficient d’atouts leur permettant de dépasser les blocages subis par leurs homologues du public: une totale autonomie, des budgets confortables, un ancrage à l’international… Parmi elles, l’Université Euromed de Fès qui multiplie les projets. La moitié des étudiants de cette université, dont le conseil scientifique compte un prix Nobel, sont inscrits gratuitement.

 

OCP Group parie sur la diversité des genres

• Le leader mondial du marché des engrais phosphatés (OCP) s’associe à la Société financière Internationale (IFC), membre du groupe de la Banque mondiale, pour l’accompagner dans l’obtention de la certification EDGE (Economic Dividends for Gender Equality). Ce label vise à promouvoir la diversité des genres au profit des collaboratrices et collaborateurs. A travers cet accord, IFC va accompagner l’OCP pour obtenir cette certification, qui est la principale norme au monde évaluant la performance des entreprises en matière d’égalité des genres et de création d’opportunités de carrière égales entre hommes et femmes.

 

Aujourd’hui Le Maroc
Emploi: le Maroc fait appel à l’intelligence artificielle

•. C’est «un vrai» Observatoire, assurent les responsables au gouvernement. Après une première expérience qui a montré ses limites, le pays s’apprête à lancer un nouvel Observatoire du marché de l’emploi. Cette fois-ci, le projet est mené dans le cadre du MCA (Millenium Challenge Account). De ce fait, c’est une nouvelle expérience que promettent les responsables proches du dossier complètement différente de la première déployée il y a quelques années. Dans le détail, le gouvernement veut miser sur les nouvelles technologies pour dépasser les limites de l’expérience précédente. Plus concrètement encore, le nouvel Observatoire fera appel à l’IA (intelligence artificielle) et le Big data.

 

L’INRA décline ses nouvelles variétés de céréales et légumineuses

• L’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) a organisé, mardi à Fqih Ben Salah, une journée de démonstration de ses nouvelles variétés de céréales, légumineuses alimentaires et oléagineux, sous le thème, « les variétés INRA des grandes cultures : des technologies agricoles novatrices pour l’essor des filières des céréales, légumineuses alimentaires et oléagineux ». Organisée au Domaine expérimental d’Afourer, cette journée qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie « Génération Verte 2020-2030 », s’adresse essentiellement aux professionnels et cadres de développement et du conseil agricole. L’objectif escompté de cette Journée est le partage des acquis des recherches de l’INRA et de montrer le progrès génétique de ses nouvelles obtentions végétales pour leurs promotion et utilisation par la profession.

 

Maroc Le Jour
Ministère public : appel à rationaliser l’émission des avis de recherche

• Le procureur général du Roi près la Cour de Cassation, président du ministère public, a appelé à rationaliser le recours à l’émission des avis de recherche et à les limiter aux cas nécessitant la comparution de l’individu concerné devant la Justice, notamment pour sa présumée implication dans un crime ou un délit grave avec la présence d’indices ou de preuves suffisantes. A cet effet, le président du ministère public a adressé, le 12 avril courant, aux procureurs généraux du Roi près les Cours d’appel et aux procureurs du Roi près les tribunaux de première instance une circulaire sur la gestion des avis de recherche, qui constituent l’une des procédures auxquelles recourent les parquets en cas d’impossibilité de localisation des suspects en état de fuite.

 

L’Opinion
La crise du Covid-19 a accéléré la numérisation au Maroc

•. Alors que le Maroc a déjà bénéficié d’une pénétration Internet et mobile relativement élevée, la pandémie a accéléré la numérisation dans le pays grâce à l’adoption de solutions innovantes dans un large éventail d’industries. En réponse à la crise, les secteurs public et privé ont mis en place un certain nombre de mesures numériques innovantes pour sécuriser la production économique, augmenter la productivité et mettre en œuvre la distanciation sociale. Pour aller de l’avant, Oxford Business Group estime, dans son nouveau rapport relatif à l’impact de la pandémie sur la numérisation au Maroc, que le Royaume est appelé à adopter une approche active et participative de la transformation numérique.

 

Casablanca: inauguration de l’annexe réservée au registre de commerce

•. Le ministre de la Justice Mohamed Benabdelkader a procédé lundi à l’inauguration de l’annexe du tribunal de commerce à Casablanca réservée au registre de commerce. Le projet, d’un coût total de plus de 5, 911 MDH, s’inscrit dans le cadre du plan du ministère de la Justice relatif à la réhabilitation des infrastructures au niveau des différentes circonscriptions judiciaires et à l’amélioration de la situation des bâtiments des tribunaux du Royaume. Le bâtiment se compose d’un rez-de-chaussée, un sous-sol, deux étages supérieurs, ainsi que d’une salle de réunion, plusieurs bureaux administratifs et 27 guichets.

 

Al Massae
Ramadan: le renforcement des mesures restrictives dicté par la nature imprévisible du virus

• La nature imprévisible de la Covid-19 et le léger ralentissement relatif de la campagne nationale de vaccination sont parmi les raisons qui ont amené le gouvernement à durcir les mesures restrictives durant le mois de Ramadan, a indiqué, lundi à Rabat, le Chef du gouvernement, Saâd Dine El Otmani. Intervenant lors d’une séance plénière commune des deux chambres du parlement, consacrée à la présentation des données sur la situation épidémiologique dans le Royaume, El Otmani a ajouté que cette décision a aussi été dictée par les développement épidémiologiques inquiétants enregistrés dans un nombre de pays voisins, en particulier avec l’apparition de nouvelles ayant touché le Royaume, se propageant dans plusieurs régions. L’objectif, explique El Otmani, est de protéger les citoyens des risques d’une nouvelles vagues et limiter au maximum les effets négatifs en cas de déclenchement de cette nouvelle vague.

 

Al Ittihad Al Ichtiraki
Benabdelkader : bientôt un nouveau projet de loi régissant la fonction d’Adoul

• Le ministre de la Justice Mohamed Benabdelkader a affirmé, lundi à Rabat, que son département est en train de finaliser l’élaboration d’un nouveau projet de loi régissant la fonction d’Adoul. Répondant à une question orale sur « l’échange électronique des données avec les Adouls », présentée par le groupe du Rassemblement constitutionnel lors de la séance hebdomadaire des questions orales à la Chambre des représentants, le ministre a précisé que le nouveau projet de loi est élaboré en coordination et en concertation avec l’Instance nationale des Adouls. Ce projet comprend des dispositions juridiques à même de renforcer de nombreuses mesures liées à cette profession, qui relèvent de la transformation numérique, a-t-il noté.

 

Bayane Al Yaoum
La charge de la subvention du gaz butane et du sucre a diminué à 2,38 milliards DH

• La charge de la subvention du gaz butane et du sucre a diminué à 2,38 milliards de dirhams (MMDH) durant les deux premiers mois de cette année, après 2,50 MMDH à fin février 2020, ressort-il du récent bulletin d’information de la Caisse de compensation. La charge de la subvention du gaz butane s’est élevée à 1,85 MMDH, en repli de 5% par rapport à fin février de l’année écoulée, précise la Caisse, ajoutant que l’évolution de la charge de compensation du sucre, aussi bien en quantités qu’en valeur, a enregistré une diminution de 3% à 527 millions de dirhams (MDH). Concernant le paiement des encours des dossiers de subvention des produits gaz butane et sucre, arrêté à fin mars 2021, il s’est établi à près de 3 MMDH, dont 2 MMDH pour le Gaz Butane et 1 MMDH pour le sucre, fait savoir la même source.