Les principaux titres de vos quotidiens, ce vendredi 28 mai

2164

Covid-19 : les indicateurs s’améliorent, une station éco-touristique pour Sidi Kaouki, le Maroc champion en mathématiques, gardiens de voiture: le ras-le-bol… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce vendredi:

 

Le Matin
Le Maroc médaille d’or des Olympiades panafricaines des mathématiques 2021

•L’équipe marocaine a remporté la médaille d’or de la 28ème édition des Olympiades panafricaines des mathématiques, organisée à distance les 23 et 24 mai par la Tunisie, a annoncé, jeudi, le ministère de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. L’équipe marocaine, composée de six élèves (3 filles et 3 garçons), a totalisé 178 points, surclassant l’Afrique du Sud (151 pts) et la Tunisie (113 pts), a indiqué la même source. Aya Aguerjout, du lycée Hassan II à Béni-Mella, a décroché la médaille d’or et s’est attribuée le titre de « Reine africaine des mathématiques », de même que Youssef Bouhattouch, du lycée d’Excellence de Benguerir, a remporté une médaille d’or.

 

L’Economiste
Covid-19 : « Les indicateurs s’améliorent mais restons vigilants! »

• « Nous avons une situation épidémiologique qui est quand même maîtrisée et un système de santé qui, malgré le manque de moyens, continue de fonctionner », a affirmé Dr My Said Afif, membre du Comité scientifique et technique de vaccination, notant que « nous sommes plus à l’aise grâce notamment à l’engagement des citoyens, aux mesures prises par le gouvernement et la vaccination des personnes vulnérables ». « Il faut maintenant continuer à respecter les mesures barrières telles que le port correct du masque, la distanciation physique, le lavage fréquent des mains avec de l’eau et du savon ou du gel hydroalcoolique, le temps d’arriver tranquillement à l’immunité collective », a-t-il dit dans un entretien.

 

Sidi Kaouki abrite une station éco-touristique

• Bonne nouvelle pour les Souiris et pour les amoureux de belles plages. Sidi Kaouki va se transformer en véritable station éco-touristique axée sur l’écotourisme et la mobilité douce. Le CRI de Marrakech-Safi vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt pour les investisseurs intéressés. L’annonce a été faite le week-end dernier à Essaouira devant un parterre d’investisseurs lors du 1er CRI Investment Days. Une occasion pour présenter la banque de projets novateurs qui pourraient enrichir l’expérience de Sidi Kaouki. Au total, 54 lots sont ouverts à la commercialisation, de 100 m2 à 3.66 hectares. Ils concernent aussi bien des projets d’hébergement, de restauration, d’animation, d’activités sportives, d’artisanat, des produits du terroir, de mobilité douce et de développement durable.

 

Aujourd’hui Le Maroc
Dakhla: un milliard DH pour quatre unités de valorisation des produits de la pêche

•. Le ministre de l’Agriculture, de la Pêche maritime, du Développement rural et des Eaux et forêts, Aziz Akhannouch, a inauguré, à Dakhla, quatre unités industrielles pour la valorisation des produits de la pêche, ayant mobilisé un investissement global estimé à un milliard de dirhams. Ainsi, Akhannouch a donné le coup d’envoi à ces nouvelles usines modernes de production de conserves de petits pélagiques, sélectionnées dans le cadre de l’Appel à manifestation d’intérêt (AMI) lancé par le département de la pêche maritime. L’ouverture de ces unités au niveau de la zone industrielle s’inscrit dans le cadre du plan de développement stratégique « Halieutis » et du programme de développement des provinces du Sud (2016-2021), lancé par SM le Roi Mohammed VI, en vue de renforcer le tissu industriel de la région, augmenter la part des débarquements valorisés localement et développer les industries de valorisation à haute valeur ajoutée, en améliorant le niveau de création de richesses et d’emploi dans la région.

 

L’Opinion
Gardiens de voitures: halte à l’anarchie des gilets jaunes!

• Présents dans nos rues et nos boulevards, les gardiens de voitures surgissent de partout pour s’accaparer arbitrairement des places de stationnement, censées être gratuites. Encouragés par le laisser-faire des autorités locales, ces derniers ont fait du “Gilet Jaune” un prétexte pour contraindre les citoyens à payer une dîme indue censée couvrir un gardiennage des voitures qui n’est ni demandé, ni assuré. Confrontés au harcèlement, aux agressions et aux invectives, les citoyens n’en peuvent plus et crient leur colère dans des campagnes sur les réseaux sociaux. A l’exception d’une minorité qui exerce en vertu d’autorisations délivrées par les communes, la majorité des « Gilets Jaunes » opèrent pourtant en toute illégalité.

 

Al Ahdath Al Maghribya
Energies : le Maroc et le Qatar renforcent leur coopération

• Le Maroc et le Qatar ont fait part de leur détermination à renforcer la coopération bilatérale dans l’ensemble des secteurs énergétiques, indique un communiqué du ministère de l’Energie, des mines et de l’environnement. La même source souligne que le ministre de l’Energie, des mines et de l’environnement, Aziz Rabbah, et son homologue qatari de l’Energie, Saad bin Sharida Al-Kaabi, ont tenu, par visioconférence, des entretiens axés notamment sur les questions se rapportant au comité technique mixte institué par le mémorandum d’entente sur le pétrole, le gaz, l’électricité, les énergies renouvelables et l’efficacité énergétique.

 

Rissalat Al Oumma
Nouveau Modèle de Développement: le Maroc, une source d’inspiration dans la région

• Le Maroc est un modèle et une source d’inspiration en matière de stabilité et de développement pour les pays de la région, a souligné l’analyste mauritanien, Moussa Mohamed Amar. Le rapport sur le nouveau modèle de développement, présenté mardi à SM le Roi Mohammed VI, « constitue un nouveau référentiel des politiques de développement dans la région », a fait observer cet ancien Directeur Général de l’Agence Mauritanienne d’Information (AMI). Axé sur le thème « Libérer les énergies et restaurer la confiance pour accélérer la marche vers le progrès et la prospérité pour tous », le document traduit le parcours remarquable du Royaume et les importants changements intervenus dans le pays au cours des deux dernières décennies, a précisé ce spécialiste des questions de sécurité dans le Sahel.

 

Libération
Madrid doit reconsidérer sa position sur le Sahara

• L’Espagne est appelée à reconsidérer sa position sur la question du Sahara dans le nouveau contexte géopolitique marqué par la décision des Etats-Unis de reconnaître la souveraineté du Maroc sur les provinces du Sud, a souligné l’ancien ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Garcia Margallo. « Je crois que l’Espagne doit reconsidérer sa position sur le Sahara dans le nouveau contexte géopolitique, après la décision des Etats-Unis », a relevé Margallo qui était l’invité, mardi soir, de l’émission Atalayar sur « Capital Radio ». Le gouvernement espagnol a tourné le dos à l’évolution du contexte international suite à la décision américaine, a-t-il relevé, notant que Rabat et Washington entretiennent une relation très spéciale parce que le Royaume a été le premier pays à reconnaître les États-Unis d’Amérique. Lorsque le monde était divisé en deux, le grand allié des États-Unis était le Maroc, a-t-il rappelé.

 

Maroc: l’appui au secteur privé, une priorité stratégique de la BERD

• L’appui au secteur privé marocain constitue une priorité stratégique de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD), a affirmé la présidente de la Banque, Odile Renaud-Basso, qui effectue sa première visite officielle au Maroc les 24 et 25 mai en format virtuel. « Depuis notre installation au Maroc en 2012, le soutien au secteur privé est une priorité stratégique de la BERD. Nous accompagnons les entreprises marocaines, notamment les très petites, petites et moyennes entreprises (TPMEs), avec de l’assistance technique grâce à notre programme de conseil aux petites et moyennes entreprises (PMEs), financé par l’Union Européenne », a dit Mme Renaud-Basso dans une interview accordée à la MAP. Cette année, a poursuivi la présidente de la BERD, ce programme va se focaliser sur les TPMEs actives dans l’économie verte, le digital, les substitutions aux importations et qui sont inclusives.