H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    3e dose du vaccin anti-Covid et pass vaccinal, fuite des cadres dans les universités publiques, hausse du trafic commercial dans les ports de Safi, aide publique pour l’arboriculture fruitière, le secteur avicole renoue avec la croissance, le Maroc 5ème producteur mondial d’huile d’olive… Voici quelques-uns des principaux titres développés par la presse nationale de vendredi :

    Le Matin
    3e dose du vaccin anti-Covid : pas de changement pour le pass vaccinal, selon Dr Tayeb Hamdi

    • L’engouement pour recevoir la troisième dose de vaccin anti-Covid est palpable. Depuis lundi, plus de 111.577 doses de rappel ont été administrées, selon les données du ministère de la Santé publiées jeudi. Pour Dr Tayeb Hamdi, «même s’il est trop tôt pour se prononcer, on remarque généralement une certaine affluence vers les centres de vaccination du Royaume dédiés depuis le lancement de la campagne pour répondre justement à l’appel des autorités sanitaires et pour se faire administrer sa troisième dose de vaccin». Interpellé sur l’éventualité de la modification du pass vaccinal pour prendre en compte la troisième dose du vaccin, le docteur Tayeb Hamdi répond par la négative. «Pour le moment, le pass vaccinal délivré par les autorités ne connaîtra aucun changement. Il restera valable pour circuler entre les villes ou pour voyager à l’étranger. Les règles resteront les mêmes pour tous les vaccinés», précise-t-il.

     

    L’Economiste
    Une aide publique pour l’arboriculture fruitière

    • Le gouvernement vient de mettre en place une subvention pour l’acquisition et l’installation d’abri serre en filet pour la protection des arbres fruitiers et des terres cultivées contre le froid et le gel. Le montant de l’aide publique s’élève à 40% des frais, plafonnée à 50.000 DH par hectare couvert. Cette aide sera distribuée dans les préfectures et provinces connues par le grand froid telles que Boulemane, Sefrou, Meknėès, El Hajeb, Ifrane, Midelt, Khenifra et Khemisset. Le dispositif a été élargi à Kelâa des Sraghnas, Marrakech, Beni Mellal, Azilal, Fkih Bensalah, Ouarza- zate, Ouazzane…

     

    Les universités publiques perdent leurs cadres

    • Si le nombre d’enseignants dans les universités publiques n’augmente que très lentement (+28% depuis 2012), celui des étudiants explose (+83%). Mais il existe un autre aspect qui passe souvent inaperçu, celui de l’encadrement administratif. De 2012 à 2021, le nombre d’administratifs des universités ne cesse de reculer. Si en 2012 l’on comptait 1 administratif pour 67 étudiants, aujourd’hui le ratio moyen est de 1 pour 144. Certaines universités ont vu partir plus d’effectifs que d’autres. En tête, l’Université de Rabat qui a enregistré une baisse de 32%, suivie de celles de Fès (-24%) et de Marrakech (-23%). Par type d’établissement, ce sont les facultés à accès ouvert (droit, sciences, lettres…) qui ont le plus pâti de cette situation, avec un repli de 22%, contre seulement -6% au niveau des établissements à accès sélectif (FST, ENCG, ENSA.. .)

     

    Aujourd’hui Le Maroc
    Grâce à des coûts maîtrisés, le secteur avicole a renoué avec la croissance

    • L’aviculture marocaine se positionne aujourd’hui parmi les secteurs agricoles les plus performants. Elle réalise un chiffre d’affaires annuel de 31 milliards DH et génère 150.000 emplois directs et 450.000 emplois indirects via les circuits de transport et de commercialisation. Malgré les aléas conjoncturels, le secteur a réussi à afficher une résilience durant ces dernières années et atteindre les objectifs qu’il s’est fixés dans le cadre de la stratégie agricole. Capitalisant sur ses acquis, la filière avicole se fixe de nouveaux objectifs dans le cadre de la nouvelle stratégie agricole «Al Jayl Al Akhdar». L’orientation étant de poursuivre la modernisation du secteur à travers une structuration organisationnelle de plus en plus efficace.

    Réfugiés: Le HCP et l’UNHCR scellent un accord de partenariat

    • Le Haut Commissariat au Plan (HCP) et le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) ont signé, jeudi à Rabat, un accord de partenariat en matière de données analytiques relatives aux réfugiés. Cet accord vient concrétiser une longue et fructueuse collaboration entre les deux institutions concernant les réfugiés au Maroc, puisque le HCP avait déjà réalisé, en partenariat avec l’UNHCR, une enquête nationale sur la migration forcée en 2021. Le HCP avait également réalisé une étude sur l’impact socio-économique et psychologique de la pandémie de la Covid-19 sur les réfugiés au Maroc en septembre 2020. Une étude qui avait permis de mettre en œuvre l’expertise et les outils statistiques du HCP au service de ces populations vulnérables.

     

    Al Bayane
    Huile d’olive : Le Maroc 5ème producteur mondial

    • Le Maroc occupera, selon les prévisions pour la campagne 2020-2021, le cinquième rang du classement des pays producteurs d’huile d’olive à l’échelle internationale avec une production de 140.000 tonnes, ce qui représentera 5% de la production mondiale. Cette production est le résultat d’une augmentation de la production moyenne ces dernières années grâce aux efforts de la stratégie Plan Maroc Vert, avec l’intensification des exploitations. La production mondiale d’huile d’olive atteindra, selon les prévisions, 3.086.500 tonnes au cours de la saison 2020-2021, soit 5% de moins que la saison précédente.

    L’Opinion
    Démarrage à la faculté de médecine de Laâyoune

    •. Quelque 100 étudiants ont démarré leurs études à la toute nouvelle Faculté de médecine et de pharmacie de Laâyoune au titre de l’année universitaire 2021-2022. Cette première rentrée pour ces étudiants originaires des provinces du Sud du Royaume se déroule dans un climat marqué par la sérénité et l’enthousiasme et dans le strict respect des mesures de précaution sanitaires visant la lutte contre le Coronavirus, a déclaré à la MAP la doyenne de la faculté, Fatima Zahra Hafdi Alaoui. Elle a noté que des enseignants et professeurs compétents assurent l’encadrement et la formation des étudiants, dont le nombre sera doublé à partir de l’année prochaine.

     

    Hausse de 29,5% du volume du trafic commercial dans les ports de Safi, en août dernier

    •. Le trafic commercial dans les ports de Safi (port de Safi ville et Safi Atlantique) a atteint en août dernier, un volume d’environ 6,6 millions de tonnes (MT), soit une hausse de 29,5%, par rapport à la même période de l’année dernière. Cette hausse est imputable notamment au fort rebond des importations du charbon (+ 54%), des minerais (39%) et phosphates et dérivés (6%), indique la Direction régionale des ports de Safi relevant de l’Agence Nationale des Ports (ANP) dans son dernier rapport. L’augmentation du trafic de charbon au port de Safi Atlantique est due principalement à l’exploitation de cette infrastructure depuis le début de l’année 2021 pour alimenter la centrale thermique en Charbon.

    Share.

    Comments are closed.