H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Automobile: retour de la croissance attendu en 2021, Intempéries : Casablanca tiendra-t-elle le coup?, Recrutements : l’industrie auto en pole position, Code de la famille: une proposition de loi adoptée… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce vendredi:

    L’Economiste
    Intempéries : Casablanca tiendra-t-elle le coup ?

    • Smart City, pôle financier… Les ambitions sont grandes mais la réalité est tout autre. Deux jours de fortes pluies ont suffi pour paralyser une métropole comme Casablanca, qui prétend au statut de ville monde! Où sont passés les 34 milliards de dirhams (MMDH) du plan de développement ? Une bonne partie a été dépensée dans les infrastructures, la réhabilitation des voiries (2,5 MMDH) et presque autant pour les pénétrantes de la ville. Ces mêmes accès qui sont aujourd’hui impraticables : route d’El Jadida, d’Azemomour, Dar Bouazza, Bd Mohammed VI, route côtière, Ain Sebaa/Bernoussi, autoroute urbaine, rond-point Azbane… Résultat : des bouchons monstres et des milliers de salariés peinent à rejoindre leur poste de travail. C’est le cas pour Casa-nearshore, la zone industrielle de Bernoussi… Les services de transport public sont maintenus tant bien que mal, alors que les taximens refusent de desservir les destinations lointaines. Le ministère de l’Equipement appelle les citoyens à faire preuve de vigilance, surtout au niveau des sections routières susceptibles d’être submergées.

     

    Aujourd’hui le Maroc
    Blanchiment : le Parlement refuse d’examiner le projet de loi

    • Voilà une décision qui fera date. L’examen du projet de loi n° 12.18 modifiant et complétant le Code pénal et la loi n° 43.05 relative à la lutte contre le blanchiment des capitaux est menacé d’être suspendu. La raison? Les parlementaires, notamment le président de la commission parlementaire permanente chargée de la justice et de la législation à la Chambre des représentants, trouvent certaines dispositions disproportionnées. Les députés n’hésitent pas à qualifier les modifications de dangereuses. Plusieurs changements sont pointés du doigt, notamment les sanctions proposées à l’encontre des personnes définitivement condamnées dans une affaire de blanchiment de capitaux. L’Exécutif est en course contre la montre pour l’adoption de la nouvelle loi afin d’éviter une dégradation de la note du pays à l’échelle internationale ou même un basculement dans la liste noire.

    Bayane Al Yaoum
    L’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 10 février.

    • Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi à Rabat, a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national jusqu’au 10 février 2021, et ce dans le cadre des efforts de lutte contre la propagation de la pandémie du nouveau Coronavirus. Le Conseil de gouvernement a examiné et adopté le projet de décret N°2.20.960, présenté par le ministre de l’Intérieur, portant prolongation de la période de validité de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national pour faire face à la propagation du Covid-19, a indiqué le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, M. Saaid Amzazi, dans un communiqué lu lors d’un point de presse à l’issue du Conseil. Afin de garantir l’efficacité et l’efficience des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie liée au Covid-19, ce projet de décret prolonge l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national du dimanche 10 janvier 2021 à 18H00 au mercredi 10 février 2021 à 18H00, a précisé M. Amzazi.

     

    Maroc le Jour
    Code de la famille: une proposition de loi adoptée.

    • Le ministère de la justice a interagi positivement avec une proposition de loi présentée par le groupe socialiste à la Chambre des conseillers visant à amender l’article 15 du Code de la Famille. L’article 15 du code de la famille stipule que « les Marocains, ayant contracté mariage conformément à la législation locale du pays de résidence, doivent déposer une copie de l’acte de mariage, dans un délai de trois mois courant à compter de la date de sa conclusion, aux services consulaires marocains du lieu d’établissement de l’acte ». Le ministre de la justice Mohamed Ben Abdelkader a accueilli favorablement la proposition de loi approuvée à l’unanimité lors d’une réunion mercredi de la Commission de justice, de législation et des droits de l’homme à la Chambre des conseillers, a indiqué le ministère dans un communiqué.

     

    L’Opinion
    Agadir : Réunion sur l’état d’avancement des travaux du Technopark.

    • L’état d’avancement des travaux au niveau du Technopark d’Agadir a été au centre d’une réunion à distance, présidée récemment par le Wali de la région Souss-Massa, gouverneur de la préfecture d’Agadir-Ida Outanane, Ahmed Hajji, avec la participation notamment du président du Conseil de la région, Ibrahim El Hafidi. Étalé sur une superficie de 10.000 m2 et situé au quartier Tilila Bab El-Madina, le futur Technopark d’Agadir, dont le taux d’avancement des travaux a atteint 70%, disposera d’une capacité d’accueil de 80 entreprises. Le Conseil de la région participe à ce projet à hauteur de 50 MDH, alors que la Chambre de Commerce d’Industrie et de Services (CCIS) contribue avec un montant de 5 MDH.

     

    Akhbar Al Yaoum
    La facture énergétique chute de 35,7% à fin novembre.

    • La facture énergétique s’est établie à 44,8 milliards dirhams (MMDH) au terme des onze premiers mois de l’année écoulée, en diminution de 35,7% par rapport à fin novembre 2019, selon l’Office des changes. Ce recul est dû principalement à la baisse des approvisionnements en gas-oils et fuel-oils (-14,72 MMDH), précise l’Office dans son bulletin sur les indicateurs des échanges extérieurs de novembre 2020. Cette évolution s’explique par l’effet prix en baisse de 33,6% (3.748 DH/T à fin novembre 2020 contre 5.645 DH/T un an auparavant), fait savoir la même source, ajoutant que les quantités importées n’ont baissé que de 12%.

     

    Al Massae
    Plus de 300.000 élèves ont déserté les bancs de l’école.

    • Plus de 300.000 élèves ont déserté les bancs de l’école durant la saison passée, a annoncé le ministre de l’Education nationale, Saaïd Amzazi. En effet, selon les données officielles, le décrochage scolaire a touché 304.545 élèves, dont 160.837 dans le cycle collégial. Le taux de décrochage scolaire est passé de 2.7% à 2.1%, soit de 95.191 élèves à 76.574, a indiqué le ministère de tutelle, notant que le taux de décrochage dans le cycle qualifiant est passé de 8.8% à 7.4%, soit de 80.569 élèves à 67.134 élèves.

     

    Assahraa Al Maghribia
    Le parc éolien de Midelt fin prêt.

    • L’Office National de l’Électricité et de l’Eau Potable (ONEE) a annoncé, mercredi, l’achèvement des travaux de construction du parc éolien de Midelt d’une capacité de 210 MW, avec un coût global d’environ 2,5 milliards de dirhams et qui a nécessité une durée de travaux de 24 mois. Un communiqué de l’ONEE indique que le Directeur Général de l’ONEE, Abderrahim El Hafidi, a pu constater, de visu, lors d’une visite effectuée au site du parc éolien de Midelt avec le Gouverneur de Midelt et l’équipe projet ONEE pour s’enquérir de l’état global des travaux d’achèvement et des essais des mises en service commerciales de ce grand projet, que grâce aux efforts de toutes les parties prenantes du projet, les travaux de construction de ce parc éolien ont pu être achevés et la cadence d’assemblage des éoliennes et de leur mise en service a pu être maintenue en dépit du contexte sanitaire marqué par la pandémie de Covid-19.

    Share.

    Comments are closed.