H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Hausse des exportations automobiles à fin juillet, Vaccins anti-Covid : aucun effet indésirable à long terme, selon les experts , Hausse du prix du pain à base de blé dur, IFC s’associe à BMCE Bank International Plc UK pour soutenir le commerce en Afrique, 2ème chance a pour la SDL Rabat parking, Les transferts des MRE dépassent 54 MMDH à fin juillet… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de vendredi :

     

    Le Matin
    Vaccins anti-Covid : aucun effet indésirable à long terme, selon les experts

    • Alors que la campagne de vaccination contre la Covid-19 bat son plein, un certain nombre de citoyens continuent d’exprimer quelques réserves vis-à-vis de cet acte médical qui, craignent-ils, pourrait produire sur l’organisme des effets à long terme. « Et si on s’apercevait dans quelques années que ce vaccin nuit à l’organisme? » s’inquiètent-ils. En réponse, les experts assurent qu’il est scientifiquement impossible de voir surgir des complications provoquées par ces vaccins des mois après leur inoculation, et encore moins après des années. «L’écrasante majorité des effets indésirables apparaissent au plus tard 4 à 6 semaines après l’administration des vaccins», confirme Dr Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé, dans une déclaration au journal.

     

    L’Economiste
    Hausse du prix du pain à base de blé dur

    •. Les consommateurs ont constaté depuis quelque jours que le prix du pain à base de blé dur a augmenté dans les boulangeries. La fourchette des prix varie en fonction du poids de la ration de pain: 1,50 DH à 2,50 DH. En revanche, les prix du pain basique, fait avec du blé tendre, n’ont pas changé puisque l’Etat prend en charge le différentiel en cas de hausse. Lahoucine Azaz, président de la Fédération nationale de la boulangerie et de la pâtisserie du Maroc, explique cette augmentation par « la hausse du cours international de la farine de blé dur en raison de la sécheresse au Canada et de la germination du blé en Europe ».

     

    Les actionnaires optent pour la continuité de l’activité de Rabat Parking

    •. Une 2ème chance a été accordée à la SDL, Rabat parking, pour la continuité de son activité avec un délai de deux années pour redresser la situation financière de l’entreprise qui ne cesse de se dégrader depuis 2016. La décision a été prise par les actionnaires lors d’une réunion du conseil d’administration extraordinaire de l’entreprise tenue dernièrement. La société a atteint un déficit financier critique avec les ¾ de son capital social déjà consommés, indique Mohamed Sadiki, maire de Rabat. Devant une telle situation, les actionnaires devraient se prononcer sur l’avenir de la société avec deux solutions sur la table : la liquidation ou la continuité de l’activité de l’entreprise, ajoute-t-il.

     

    Aujourd’hui le Maroc
    Pour la réforme des retraites, il va falloir attendre encore plus

    •. En tout cas, le gouvernement devait adopter une loi concernant le Régime collectif d’allocation des retraites (RCAR), mais le texte a été reporté. Alors que la réforme systémique tarde toujours, le gouvernement a préféré agir au cas par cas. Ainsi, une première réforme paramétrique a concerné dans un premier temps uniquement la Caisse marocaine de retraite(CMR). Il y a quelques semaines un projet de loi visant à harmoniser l’âge de départ à la retraite au sein de la CMR avec celui du RCAR, à savoir 63 ans, a été largement diffusé et les dispositions dévoilées à l’opinion publique. Tout comme la CMR, la réforme du RCAR devait être progressive. L’augmentation de l’âge de départ allait s’étaler en principe sur 3 ans.

     

    Tourisme : La SDR Aghroud Aménagement bientôt opérationnelle

    •. Après la Société de développement touristique de la région Souss-Massa créée il y a deux ans, une nouvelle société baptisée SDR Aghroud Aménagement est dans le starting-blocks et sera dédiée à l’aménagement de la future station d’Aghroud. Le capital de la société de développement régional «Aghroud pour le développement touristique» a été fixé à 10 millions de dirhams (MDH). La convention relative à la création de cette société souligne que «celle-ci a pour mission de réaliser toutes opérations d’aménagement, d’équipement et de valorisation de la zone touristique d’Aghroud, et la réalisation de toutes opérations commerciales, financières, immobilières, d’investissement, directement ou indirectement à l’objet social de l’entreprise».

     

    Al Bayane
    MRE: Les transferts dépassent 54 MMDH à fin juillet

    • Les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) se sont élevés à plus de 54 milliards de dirhams (MMDH) au titre des sept premiers mois de 2021, contre 37,1 MMDH durant la même période de 2020, indique l’Office des Changes. Ces transferts ressortent ainsi en augmentation de 45,6%, précise l’Office qui vient de publier ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs de juillet. Ces indicateurs font également état d’un repli de l’excédent de la balance des échanges de services de 18,3% à 30,13 MMDH. Cette situation fait suite à une baisse des exportations conjuguée à une hausse des importations, explique la même source.

     

    Al Alam
    Automobile: Hausse des exportations de 38% à 46,49 MMDH à fin juillet

    •. Les exportations du secteur automobile se sont chiffrées à 46,49 milliards de dirhams (MMDH) au titre des sept premiers mois de 2021, en augmentation de 38% par rapport à fin juillet 2020, selon l’Office des Changes. Cette évolution s’explique par la hausse des ventes du segment de la construction (+41,4%) et celles du segment du câblage (+30,7%), précise l’Office dans son bulletin sur les indicateurs mensuels des échanges extérieurs de juillet 2021. « Ces exportations dépassent celles réalisées durant la même période des quatre précédentes années », tient à souligner la même source.

     

    Assahraa Al Maghribiya
    IFC s’associe à BMCE Bank International Plc UK pour soutenir le commerce en Afrique

    •. La Société financière internationale (IFC) et BMCE Bank International Plc UK ont annoncé mercredi un partenariat visant à soutenir le commerce transfrontalier sur le continent et prévenir les pénuries de biens essentiels, notamment les céréales et les matériaux de construction. Alors que la pandémie de Covid-19 continue de perturber l’activité économique en Afrique, IFC va dans le cadre de cet accord, mettre en place un mécanisme de partage des risques avec BMCE Bank International Plc UK, une banque régionale de premier plan, pour lui permettre d’accroître les financements qu’elle fournit aux importateurs et aux exportateurs, indique un communiqué de IFC. Ce type de financement, appelé financement du commerce, constitue l’épine dorsale du système commercial international, note la Société financière internationale, précisant que le mécanisme de partage des risques couvrira 50 % des pertes de tous les prêts éligibles accordés par BMCE Bank International Plc UK, pour un portefeuille total de 150 millions de dollars US.

     

    Share.

    Comments are closed.