La revue de presse de ce vendredi 22 janvier

412
DR.

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce vendredi :

L’Economiste
Vaccin : Les 1ères doses arrivent ce vendredi

• . Après plusieurs semaines d’attente, le Maroc devrait recevoir « ses premières doses » du vaccin anti Covid-19 ce vendredi. Un avion dreamliner de RAM doit acheminer au Maroc le premier lot du vaccin AstraZeneca, produit en Inde. Le vol AT3884, reliant Casablanca et Bombay, a décollé hier jeudi 21 janvier de l’aéroport Mohammed V. Son retour est prévu ce 22 janvier, à 14h30. A bord, il y aurait plus de 2 millions de doses stockées dans des containers frigorifiques. Signalons que cette opération était programmée la semaine dernière, mais elle avait été reportée.

 

Contribution sociale: Les salariés, premiers à passer à la caisse

• . La question de la contribution de solidarité salariale suscite l’intérêt des DRH, des managers et autres praticiens. En effet, les premiers prélèvements toucheront les revenus salariaux qui seront versés au titre du mois de janvier. Le montant de la contribution sociale qui devra être prélevé à partir d’un salaire mensuel net de 20.000 DH est fixé à 1,5%. C’est la catégorie de revenu qui fera l’objet d’un premier prélèvement à la source par les employeurs et les débirentiers et d’un versement en février, à condition que le montant global des revenus salariaux et assimilés à fin décembre se monte à au moins 240.000 DH nets. A noter que les primes acquises en 2021 et versées en 2022 entrent dans le calcul de la contribution sociale. En revanche, les primes acquises en 2020 et servies en 2021 ne sont pas soumises à la contribution.

 

Aujourd’hui le Maroc
Vaccination: 56% des Marocains optimistes pour 2021

• Les projections d’avenir pour les Marocains sont plutôt positives si l’on en croit une récente enquête réalisée par Imperium. Focalisée sur l’impact de l’annonce de la campagne de vaccination Covid-19, cette enquête dévoile que 55% des Marocains pensent que la situation économique se portera mieux qu’avant la crise sanitaire alors que 78% des personnes sondées envisagent de faire de l’épargne dans l’avenir. Conduite au Maroc, cette étude CATI (téléphonique) s’est déroulée du 17 au 25 décembre 2020 auprès d’un échantillon aléatoire national à travers la technique RDD (Random Digital Dialing). «Cette enquête montre comment l’annonce du lancement de la campagne de vaccination contre le coronavirus a impacté la vie et les perspectives des Marocains. La tendance générale confirme que le volet personnel est intimement lié au volet financier, fait logique en raison des effets de la crise sanitaire et des mesures restrictives sur l’emploi», précise ladite étude soulignant que les Marocains se disent confiants pour 2021 et sont 56% à s’estimer très optimistes.

 

Les propriétaires des hammams et spas à Casa lancent une pétition

•  La profession des métiers de hammams et spas de Casablanca se mobilise. Ces derniers s’indignent des mesures de fermeture imposées à leurs établissements depuis le mois de mars 2020. Dans ce sens, ils viennent de lancer une pétition pour recueillir un maximum de signatures et d’adhésion. Pour les professionnels, «ce domaine qui ne regroupe pas moins de 15.000 établissements et fait vivre des dizaines de milliers de personnes dans le formel et l’informel mérite qu’on s’y intéresse pour pouvoir aider ce secteur grandement entaché par la Covid et largement ignoré par tous». Les professionnels revendiquent la réouverture de leurs établissements et critiquent leur exclusion des aides publiques accordées à des secteurs similaires.

 

Maroc le Jour
RSF porte atteinte aux institutions nationales

•  Le département de la Communication, relevant du ministère de la Culture, de la Jeunesse et des Sports a rendu publique, mercredi, une mise au point concernant les « attaques injustifiées » et les « assertions diffamatoires » de Reporters Sans Frontières (RSF), qui vient de publier une capsule vidéo comportant de graves contre-vérités sur l’état de la liberté d’expression au Maroc. Dans son document en réaction aux allégations de RSF, le département de la Communication a fait remarqué que RSF « s’attèle à porter atteinte aux institutions nationales à travers des assertions mensongères et diffamatoires ». RSF évoque de manière erronée les cas de journalistes au sujet desquels la justice marocaine s’est définitivement prononcée, dans le cadre de procès équitables ayant débouché soit sur leur condamnation, soit sur leur libération après avoir bénéficié d’une Grâce Royale, précise la source.

 

Le géant polonais LUG veut investir dans les provinces du Sud

 

• . Le groupe polonais LUG, l’un des principaux fabricants européens de solutions d’éclairage professionnelles, a procédé jeudi à la signature d’une déclaration d’intention d’investissement dans les provinces du Sud du Royaume. Cette déclaration matérialisant la volonté de l’entreprise LUG d’investir dans les provinces du Sud a été signée par son président, Ryszard Wtorkowski, en présence de l’Ambassadeur du Maroc en Pologne, M. Abderrahim Atmoun, au siège de l’entreprise située à Zielona Gora dans la voïvodie de Lubuskie (Ouest de la Pologne). Avec plus de 30 ans d’expérience, LUG est spécialisée dans la fabrication de luminaires industriels et d’infrastructure, ainsi que dans l’éclairage décoratif, l’éclairage d’intérieur et d’extérieur des bâtiments publics, l’éclairage des espaces de vente et des objets architectoniques.

 

Akhbar Al Yaoum

E-Commerce: Marjane Holding accélère sa transformation digitale

• Marjane Holding, pionnier de la grande distribution moderne au Maroc depuis 1990, marque une nouvelle étape de sa transformation digitale avec l’ambition de se positionner comme le premier acteur avant-gardiste de la distribution omnicanal dans le Royaume. « Demain une partie de notre métier en tant que commerçant sera technologique et digitale. C’est pour cela que depuis quelques années nous intégrons la digitalisation dans nos activités avec, en 2020, une véritable accélération de la prise en compte de la dimension numérique et de l’implémentation de l’omnicanalité au cœur de toutes nos activités, et ce en lien avec la transformation profonde qui touche nos clients et leurs modes de consommation », souligné Ayoub Azami, Président Directeur Général de Marjane Holding, cité dans un communiqué du groupe.

 

Al Massae
Une circulaire de Abdennabaoui pour désencombrer les services de la sûreté nationale

 

•. Le Président du ministère public Mohamed Abdennabaoui a adressé une circulaire aux parquets généraux dans le but de désencombrer les services de sûreté nationale. Le document limite drastiquement les cas où les parquetiers pourront charger les services de sûreté d’assurer les notifications. L’objectif, selon Mohammed Abdennaboui, est de cesser d’encombrer ces services de tâches qui ne relèvent pas de leurs missions originelles, affaiblissant leur rendement dans le maintien de l’ordre et la lutte contre la criminalité. Pour lui, l’exécution, par ces services, des ordonnances et décisions judiciaires encadrées par le code de procédure pénale et d’autres textes spéciaux ne suscite « aucun problème ». La police peut ainsi procéder aux notifications dans les dossiers de détenus. On les retrouve également lorsqu’il s’agit de notifier des plis judiciaires internationaux. Mais à ces missions, viennent s’ajouter les « convocations à des audiences civiles, familiales voire même ayant trait aux délits de droit commun ». Ce qui représente « un poids » superflu sur les forces de l’ordre, concède le président du ministère public.