La revue de presse de ce vendredi 14 août 2020

4193
DR.

Les pharmaciens en colère, la chute de l’immobilier au 2e trimestre, le dépistage en entreprise remis en question, la loi relative à la carte nationale d’identité électronique adoptée… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce vendredi:

 

Le Matin
Les pharmaciens dénoncent la fermeture des officines dont un membre est testé positif

• La Fédération nationale des syndicats des pharmaciens au Maroc est monté au créneau après la fermeture de plusieurs pharmacies dans différentes régions du Royaume sur ordre du ministère de l’Intérieur, suite à la confirmation de la contamination de leur propriétaire ou des membres de son équipe. À cet effet, l’organisation syndicale a procédé, mercredi dernier, à l’envoi d’une correspondance au ministre de l’Intérieur l’incitant à ordonner la réouverture des officines fermées, conformément aux dispositions de la loi. En effet et comme le souligne M. Lahbabi, président de la Fédération nationale, dans une déclaration accordée au «Matin», la loi 04-17, considérée comme le code des médicaments et des pharmaciens, stipule dans ses articles 110, 123, 126 et 127 qu’en cas d’incapacité du pharmacien à exercer sa profession pour des raisons de maladie, il est remplacé par un pharmacien de garde durant la durée de sa convalescence. «La loi est claire et n’évoque en aucune circonstance la fermeture de l’officine, vu la perturbation que peut provoquer une telle action sur la continuité du service sanitaire», a souligné M. Lahbabi.

 

L’ambassade du Maroc à Pretoria lance une campagne de communication sur le Sahara marocain

• L’ambassade du Royaume du Maroc à Pretoria a annoncé, jeudi, le lancement d’une campagne de communication intitulée « entre mythe et réalité : comprendre le différend régional créé autour du Sahara marocain ». Exercice de sensibilisation dans l’aire du temps, la campagne s’appuie sur une série de capsules vidéo, courtes, ludiques et imagées répertoriant les réponses de l’ambassadeur du Maroc en Afrique du Sud, Youssef Amrani, aux questions posées par une journaliste sud-africaine, Janice Greaver, sur plusieurs facettes de la question de l’intégrité territoriale du Royaume, a indiqué l’ambassade dans un communiqué. Du volet historique à la réalité politique en passant par la dimension juridique, la question nationale est présentée dans toute la singularité de ses dimensions et dans toute l’authenticité de ses paramètres, ajoute l’ambassade, relevant que ces séquences vidéo se proposent d’apporter un éclairage de fond sur les fondamentaux de la diplomatie du Royaume et les constantes de sa doctrine en matière de politique étrangère.

 

Maroc le Jour
Immobilier: les ventes en baisse de 42,% au T2 2020

• Au cours du 2ème trimestre 2020, l’indice des prix des actifs immobiliers (IPAI) a baissé, en glissement trimestriel, de 3,3%, recouvrant des diminutions de 3,8% pour les prix du résidentiel, de 3% pour ceux du foncier et de 0,9% pour ceux des biens à usage professionnel, indique, jeudi, Bank Al Maghrib. Dans une publication retraçant la tendance globale du marché immobilier au cours du 2ème trimestre 2020, Bank Al Maghrib relève que le volume des transactions a enregistré une régression de 42,8%, traduisant le recul des ventes de l’ensemble des catégories, soit 38,2% pour le résidentiel, 53,7% pour les terrains et 54,2% pour les biens à usage professionnel. En glissement annuel, les prix ont connu une baisse de 3,3%, avec des replis de 4% pour les actifs résidentiels, de 2,7% pour les terrains et de 1,3% pour les biens à usage professionnel, ajoute la même source, notant que le nombre de transactions a diminué de 56,1% par rapport au même trimestre de l’année dernière, résultat des reculs de 55,3% pour le résidentiel, de 59,1% pour les terrains et de 57,2% pour les biens à usage professionnel.

 

Transport routier: versement des primes pour le renouvellement du parc automobile

• Le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau a annoncé le début du versement des primes allouées dans le cadre du programme de renouvellement du parc automobile, en faveur des professionnels du transport, dont les dossiers ont été déposés précédemment auprès des services extérieurs du département. Cette annonce a été faite suite à l’approbation définitive des engagements des dépenses des primes par les services compétents du ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, au titre de l’année 2019 et celles d’avant, indique jeudi le ministère dans un communiqué. Le département de tutelle a, à cet égard, appelé les professionnels concernés à accélérer le dépôt des compléments de dossier au service du transport routier auprès duquel ils avaient déjà soumis leurs dossiers, pour que les services de l’Agence nationale de la sécurité routière (NARSA) puissent verser les primes dans les plus brefs délais, précise la même source.

 

Aujourd’hui le Maroc
Dépistage en entreprise: la révision de la stratégie en discussion

• Les discussions sont en cours pour revoir la stratégie déployée du dépistage en milieu professionnel, en passant, éventuellement, du dépistage massif à un dépistage sélectif, a affirmé Jalal Charaf, Directeur général délégué de la CGEM, ajoutant que “Nous attendons la décision du Ministère de la Santé”. Interrogé sur le nombre de sociétés et qui adhèrent au processus de dépistage dans le monde de l’entreprise et sur le nombre de cas positifs, Jalal Charaf, a fait savoir que près de 650.000 salariés de 7.192 entreprises sont inscrits sur la plateforme mise en place à cet effet, notant que le Ministère de la Santé détient l’information à jour en ce qui concerne le nombre des cas testés positifs. “Si l’on suit la formule d’échantillonnage adoptée dans le cadre de cette opération, cela donnerait un total de 259.938 dépistages à réaliser”, a-t-il précisé dans un entretien.

 

Le plus grand serpent du Maroc vit à Crocoparc Agadir

•  Le plus grand serpent du Maroc, est une femelle python réticulé qui mesure 6.3 mètres et qui vit à Crocoparc à Agadir, a indiqué ce parc zoologique dans un communiqué. Née en 2003 à Limoges chez un éleveur, la femelle pèse actuellement 92 kilogrammes et vit à Crocoparc avec 9 autres réticulés et un groupe d’anacondas verts dans un espace unique baptisé « La Grotte Aux Serpents ». Le python réticulé (Malayopython reticulatus) est considéré comme le plus grand serpent du monde. Certains spécimens connus ont approché 8 mètres de longueur. Ils vivent une trentaine d’années et se nourrissent principalement de mammifères et d’oiseaux. Les femelles ovipares, pondent entre 15 à 80 œufs et couvent leurs œufs pendant 2 à 3 mois. La peau de ce serpent, originaire d’Asie, est extrêmement prisée pour la maroquinerie, faisant de lui une espèce classée vulnérable.

 

L’Opinion
Casablanca: la police administrative dresse le bilan après un an d’exercice

• Une année après la généralisation de la présence de la Police administrative communale (PAC) sur l’ensemble du territoire de Casablanca, les responsables de cette structure dressent un bilan « encourageant » du premier exercice de cette expérience, dont la finalité est d’améliorer la qualité de vie des habitants de la métropole. Déployés sur le terrain à partir de juillet 2019, au terme d’une phase pilote de 6 mois au niveau de 5 arrondissements, les contrôleurs communaux ont été appelés à mener des actions tous azimut dans leurs domaines d’intervention que sont l’hygiène, la salubrité publique, la propreté, l’urbanisme, l’occupation du domaine public et la police des funérailles. Leur mission première est de veiller au respect de la réglementation en vigueur dans lesdits domaines et, le cas échéance, d’engager des poursuites légales contre les contrevenants dans les seize arrondissements de la métropole.

 

Rehamna: aide médicale et campagne de sensibilisation aux risques

•  La cérémonie de remise d’une aide médicale ainsi qu’une campagne de sensibilisation à l’importance de la prévention et de la lutte contre la propagation de la Covid-19, ont été organisées récemment à Sidi Bou Othmane, relevant de la province de Rehamna, à l’initiative de l’Association « Attalaoum » pour le développement et la culture. Ainsi, l’Association a procédé à la remise d’un lot de médicaments aux responsables du centre de santé de Sidi Bou Othmane ainsi que de vêtements en faveur de « Dar Al Omouma » dans cette commune. Cette action de solidarité, qui s’est déroulée en présence notamment du délégué provincial de la santé, de représentants des autorités locales et d’acteurs de la société civile, a été menée dans le respect strict des mesures préventives préconisées par les autorités compétentes pour endiguer la propagation de la pandémie, soulignent les organisateurs.

 

Al Bayane
Adoption de l’application de la loi relative à la CINE

• Le Conseil de gouvernement, réuni, mercredi sous la présidence du chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani, a adopté le projet de décret 2.20.521 portant application de la loi 04.20 relative à la carte nationale d’identité électronique (CINE). Présenté par le ministre de l’Intérieur lors de la réunion du Conseil de gouvernement, en date du 06 août 2020, ce projet de décret vise à mettre en oeuvre les dispositions de la loi 04.20 relative à la carte nationale d’identité électronique en se référant aux textes organiques notamment les articles 6, 12 et 14, a indiqué le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi, dans un communiqué.

 

Libération
L’INDH se met à l’huile d’argan

• L’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) s’est engagée dans la promotion et la valorisation de l’huile et des produits de l’arganier dans la province de Guelmim, étant donné que cette filière constitue un véritable levier de développement local. Des projets importants ont été programmés depuis des années au niveau de la province dans le cadre de l’INDH, en particulier dans sa 3éme phase (2019-2023), le but étant d’améliorer le revenu des agriculteurs, d’assurer leur intégration socio-économique à l’échelle locale, régionale et nationale et de dynamiser le développement de l’arganiculture à Guelmim. Parmi les projets mis en œuvre dans la troisième phase de l’INDH figure celui relatif à l’acquisition des équipements pour l’extraction de l’huile d’argan et la collecte de la matière première de l’argan « Afayache », en plus du renforcement des capacités de sept coopératives rassemblées dans le cadre de l’Union de coopératives « Toudar Nou Argan », située dans le cercle de Bouzikarne.

 

Akhbar Al Yaoum
Fès: les autorités poursuivent la fermeture de quartiers

• La flambée des contamination au Covid-19 et la hausse du nombre des victimes de cette pandémie ont obligé les autorités locales de la ville de Fès à fermer un certain nombre de quartiers, qui ont enregistré récemment des foyers familiaux et professionnels. Ces foyers ont conduit à la hausse du nombre des personnes testées positives à 4242 cas selon le bilan de jeudi, soit 2524 contaminations de plus en un moins d’un mois.

 

Al Massae
Port du masque: les réfractaires ont 24H pour payer les 300 DH

• Le Conseil de gouvernement a adopté le projet de décret-loi n° 2.20.503 complétant le décret-loi n° 2.20.292 du 28 Rajab 1441 (23 mars 2020) relatif à l’état d’urgence sanitaire et aux procédures de sa déclaration. Ce texte vise une mise en œuvre plus efficace des dispositions répressives édictées par le décret-loi n° 2.20.292 en incluant des dispositions spécifiques liées au non-respect de la distanciation physique entre les personnes et du port du masque en tant que mesures préventives destinées à endiguer la propagation de l’épidémie. Ces infractions peuvent faire l’objet d’un règlement à travers une verbalisation sur place et paiement d’une amende transactionnelle forfaitaire de 300 DH. Le paiement de cette amende entraine l’extinction de l’action publique. Dans le cas où les contrevenants ne paient pas l’amende, le procès-verbal sera transmis au ministère public afin de prendre les mesures nécessaires dans un délai de 24H à partir de la constatation de l’infraction, a-t-il ajouté.

 

Al Yaoum Al Maghribi
Autonomisation des femmes: Washington cite le Maroc comme exemple

• Le Département d’Etat américain a cité le Maroc comme exemple en matière d’autonomisation des femmes à travers la campagne d’appui à l’opération de melkisation visant l’appropriation des terres soulaliyates, dans le cadre du partenariat avec la Millenium Challenge Corporation. A l’occasion d’un événement virtuel tenu mardi sur le développement et la prospérité des femmes dans le monde en présence de la Conseillère du président américain, Ivanka Trump, le secrétaire d’Etat adjoint Stephen Biegun a indiqué que la « Millennium Challenge Corporation a travaillé, par le biais de l’Initiative mondiale de développement et de prospérité des femmes (W-GDP), avec le gouvernement marocain pour reconnaître les droits de tous les héritiers, et notamment des filles, à hériter et à posséder des terres ».

 

Al Ahdath Al Maghribia
Covid-19/Fonds spécial: 33,7 MMDH collectés à fin juillet

• Le montant global collecté par le Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19) a atteint 33,7 milliards de dirhams (MMDH) à fin juillet 2020, selon la Trésorerie générale du Royaume (TGR). « A fin juillet 2020, le compte d’affectation spéciale intitulé +Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus Covid-19+ a enregistré des recettes pour 33,7 MMDH et des dépenses pour 24,7 MMDH », relève la TGR dans son bulletin mensuel de statistiques des finances publiques du mois de juillet. Ce Fonds spécial a été créé suite aux Hautes Instructions de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour prendre en charge les dépenses de mise à niveau du dispositif médical, soutenir l’économie nationale pour faire face aux chocs induits par cette pandémie, préserver les emplois et atténuer les répercussions sociales de la pandémie.

 

Bayane Al Yaoum
Déficit budgétaire de 41,3 MMDH à fin juillet

 

• La situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 41,3 milliards de dirhams (MMDH) à fin juillet 2020, contre 28,7 MMDH un an auparavant, selon la Trésorerie Générale du Royaume (TGR). Ce déficit tient compte d’un solde positif de 1,2 MMDH dégagé par les comptes spéciaux du Trésor (CST) et les services de l’Etat gérés de manière autonome (SEGMA), explique la TGR dans son bulletin mensuel de statistiques des finances publiques du mois de juillet. Sur la base des recettes encaissées et des dépenses émises, l’exécution de la loi de finances fait ressortir un solde ordinaire négatif de 1,6 MMDH contre un solde positif de 2,3 MMDH un an auparavant, relève la même source.