La revue de presse de ce vendredi 12 février

1523
DR.

La vaccination anti-Covid élargie aux personnes de 65 ans et plus, une période de transition pour l’Offshoring, derniers préparatifs pour les nouveaux bus à Casa, la Chambre des représentants donne son aval au crowdfunding… voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce vendredi :

 

L’Economiste
Casablanca : les déchets inertes confiés à une SDL

•  La commune urbaine de Casablanca vient d’externaliser la collecte des déchets inertes. Les gravats jonchent tous les terrains vagues de la ville et occupent plus de 880.000 m2. Désormais, c’est Baia qui hérite de la responsabilité de la collecte de ces déchets non dangereux issus de l’activité BTP. En vertu d’une convention, reliant la commune à la SDL, un montant annuel de 50 millions de DH sera dédié à cette opération, dont 30 millions financés par la Direction générale des collectivités territoriales (DGCT). Casa Baia devra notamment superviser les opérations sur le terrain , sélectionner les entreprises qui effectueront la collecte et préparer un rapport tous les 6 mois sur le déroulé des opérations à présenter aux parties contractuelles.

 

Guide touristique: une proposition de loi qui fait son chemin

• La proposition de loi relative à l’activité de guide touristique a été adoptée par la Chambre des conseillers. Seconde étape, la Chambre des représentants va l’examiner. La proposition de loi n° 133-13 a été transmise le 9 février 2020 à la Commission des secteurs productifs. Elle vise à remettre de l’ordre chez les guides touristiques. La proposition de loi prévoit des sanctions pénales et des amendes contre les personnes violant cette réglementation. Un faux guide peut écoper de six mois à un an.

 

Le Matin
L’AMEE et le ministère de l’Éducation nationale s’allient pour la promotion de l’efficacité énergétique

• Une convention-cadre de partenariat a été signée entre le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et l’Agence marocaine de l’efficacité énergétique (AMEE), en vue de promouvoir l’efficacité énergétique. La convention vise la mise en place de mesures d’économie d’énergie et d’actions de sensibilisation et de formation sur l’économie verte et l’efficacité énergétique au sein du ministère. L’accord s’inscrit dans le cadre de la déclinaison de la stratégie nationale de l’efficacité énergétique, ainsi que l’exécution du plan d’action transversal relatif à la mise en œuvre de l’exemplarité de l’État. À travers cette convention-cadre, qui s’étalera sur quatre ans, l’AMEE compte sensibiliser des milliers d’étudiants à l’entrepreneuriat vert afin de former un véritable écosystème favorable à l’émergence et au développement des projets durables.

 

Aujourd’hui Le Maroc
Offshoring : une période de transition pour plus d’incitations au secteur

• De nouvelles incitations sont désormais offertes à l’offshoring. A cet effet, une nouvelle circulaire du chef de gouvernement prend effet depuis le début de cette année. Cette publication prévoit «une offre concernant notamment la formation, l’amélioration de la compétitivité et la mobilisation d’unités industrielles intégrées et réservées aux activités de l’offshoring tout en disposant de structures d’accueil et de télécommunications aux hauts standards». L’objectif étant, selon la circulaire, de «réaliser et consolider l’attractivité de la destination du Maroc pour les affaires et son positionnement parmi les pays leaders en offshoring». Et ce n’est pas tout ! Selon la même source, cette offre s’adapte «aux besoins des entreprises œuvrant dans l’offshoring».

 

Crowdfunding : la Chambre des représentants donne son aval

• Le Maroc franchit un nouveau pas dans la diversification de ses instruments financiers. Le processus d’intégration du financement collaboratif est dans sa phase finale. La Chambre des représentants a adopté en deuxième lecture et à l’unanimité, le projet de loi n°15-18 relatif au «crowdfunding». « Ce cadre juridique devra contribuer à la mobilisation de nouvelles sources de financement au profit des très petites, petites et moyennes entreprises (TPME) et des jeunes porteurs de projets innovants. Il devra également permettre la participation active des financeurs potentiels aux projets de développement du pays via un mécanisme de financement simple, sécurisé et transparent»., indique dans ce sens la Direction du Trésor et des finances extérieures (DTFE), relevant du ministère de l’économie, des finances et de la réforme de l’administration.

 

L’Opinion
Casablanca: dernière ligne droite pour la mise en service des nouveaux bus

• C’est donc à partir de lundi prochain que les 450 nouveaux bus casablancais seront mis en service et desserviront plusieurs lignes de la capitale économique. D’ici fin septembre 2021, cette flotte atteindra les 700 bus. Cette nouvelle flotte importante permettra la création de 10 nouvelles lignes qui desserviront plusieurs zones et quartiers de Casablanca. Ce sont 18 communes du Grand Casablanca au total qui seront desservies par ces véhicules flambant neufs. Pendant la période de transition, seulement 330 bus d’occasion assuraient le service suite à l’arrêt de circulation des véhicules bien abimés de “m’dina bus”.

 

Essaouira : réunion de démarrage de la mise à niveau de 12 centres de Communes

• Une réunion consacrée au démarrage du programme de mise à niveau de 12 centres des collectivités territoriales relevant de la province d’Essaouira a été tenue au siège de la préfecture. Présidée par le gouverneur de la province, Adil El Maliki, cette rencontre s’est déroulée notamment en présence des présidents des 12 communes concernées par ce programme d’envergure, du Directeur provincial de l’Habitat et de la politique de la ville, du chef de l’Agence Al Omrane, ainsi que des représentants des entreprises et des bureaux d’études chargés du suivi de l’exécution des travaux dudit programme d’une durée de six mois. D’une valeur globale de 58 millions de DH (MDH), avec une contribution du Département de l’Habitat et de la politique de la ville à hauteur de 49.760.000 DH et des communes concernées (8.240.000 DH), les conventions relatives audit Programme de mise à niveau ciblent 12 Collectivités Territoriales, soit 18.659 ménages au total.

 

Al Bayane
Agadir : rencontre sur le secteur de l’eau et la lutte contre les inondations à Souss-Massa

• . Une rencontre en ligne a été tenue récemment à Agadir, pour discuter de plusieurs projets relatifs au secteur de l’eau et aux moyens de lutte contre les inondations dans la région de Souss-Massa. A cette occasion, les participants ont examiné les conventions relatives au projet de protection de la ville de Massa , présenté dans le cadre d’appel à projets au titre de l’année 2020 et financé par le Fonds de lutte contre les effets des catastrophes naturelles. Il est question aussi de l’examen du programme de protection de la commune d’Idaougmad et d’une convention relative à la restauration des seuils d’alimentation artificielle des nappes phréatiques du bassin de Souss-Massa, conclue entre le ministère de l’équipement, la Wilaya, le Conseil de la région, l’Office Régional de Mise en Valeur Agricole du Souss-Massa et l’Agence du bassin hydraulique du Souss-Massa (ABHSMD), ainsi que l’Agence Nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier (Andzoa).

 

Akhbar Al Yaoum
La ZLECAF porteuse de « beaucoup d’espoir » pour l’Afrique

• La Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) est une opportunité porteuse de beaucoup d’espoir pour l’Afrique, qui va permettre au continent d’atteindre un stade élevé de son développement, a souligné, mardi à Casablanca, le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj. La ZLECAf permettra de « capter la valeur ajoutée qui part aujourd’hui vers l’Europe ou vers l’Asie et d’offrir de meilleures opportunités d’emplois pour sa population à travers l’accroissement des échanges commerciaux, une meilleure intégration industrielle et la possibilité de monter des projets industriels communs », a expliqué Alj lors d’une rencontre avec le président du Conseil Économique, Social et Environnemental (CESE) du Sénégal, Idrissa Seck, actuellement en visite officielle au Maroc. « Il faut impérativement augmenter le taux très bas des échanges commerciaux entre les pays africains qui ne représentent aujourd’hui que 16% des échanges globaux de ces pays », a insisté le président de l’organisation patronale, expliquant cette faiblesse par des barrières tarifaires et non tarifaires ainsi que par la faiblesse des infrastructures permettant une fluidité des échanges.

 

Al Alam
La vaccination anti-Covid élargie aux personnes âgées de 65 ans et plus

• La campagne nationale de vaccination sera élargie à la tranche d’âge de 65 ans et plus, après la réception du troisième lot du vaccin anti-Covid 19, a annoncé jeudi le ministère de la Santé. L’opération de vaccination se déroule de façon progressive au fur et à mesure de l’arrivée des livraisons du vaccin au Maroc pour couvrir l’ensemble des catégories ciblées, a précisé le ministère dans un communiqué. SM le Roi Mohammed VI avait donné personnellement le coup d’envoi de la campagne nationale de vaccination gratuite le 28 janvier dernier. Aussitôt, les centres de vaccination ont commencé à accueillir les catégories ciblées dans les différentes provinces et régions du Royaume. Les services du ministère ont ainsi recensé plus de 855.318 bénéficiaires de la campagne de vaccination, menée dans un climat empreint de plein respect des conditions de sécurité et des mesures de prévention instaurées.