H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Formation du gouvernement : cinq partis déjà consultés, Conservation foncière: un grand pas dans la dématérialisation, le secteur immobilier retrouve son souffle, des hommes d’affaires polonais à Laâyoune, déficit budgétaire de 43,4 MMDH à fin août… voici les principaux titres développés par la presse nationale parue mercredi

     

    L’Economiste
    Conservation foncière: un grand pas dans la dématérialisation

    Dès aujourd’hui, l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC) franchira un nouveau palier d’évolution technologique, avec l’entrée en vigueur du dépôt électronique des dossiers notariaux. Les notaires n’ont plus le droit de déposer, physiquement, les actes à la conservation foncière. Et tout passera par la plateforme en ligne, à savoir le dépôt, le paiement ainsi que l’obtention des certificats de propriété. Pour rappel, l’ANCFCC a déployé progressivement un ensemble de services numérisés à l’attention des professionnels (notaires et ingénieurs géomètres topographes) et du grand public.

     

    Nouveau gouvernement: les premières attentes des opérateurs économiques

    Comme à l’accoutumée, à chaque fois qu’un nouveau chef de gouvernement est chargé de former un gouvernement, les opérateurs économiques nourrissent des attentes. « En tant qu’association marocaine des exportateurs, nous comptons beaucoup sur la relance de l’économie et le soutien des exportateurs (…) Nous souhaitons que le prochain gouvernement puisse instaurer un climat de confiance avec les opérateurs économiques », a déclaré Hassan Sentissi, président de l’Asmex. Hamid Ben Rhrido, président de la Fédération des industries du cuir, espère, pour sa part, que “le RNI, vainqueur des dernières élections, sera attentif aux problématiques de notre secteur et contribue à l’accélération des chantiers structurels ».

     

    Aujourd’hui le Maroc
    Le secteur immobilier au Maroc retrouve des couleurs

    Au premier semestre 2021, la production globale des unités d’habitation affiche une hausse de 25,96% par rapport à la même période en 2020. Selon les statistiques du département de l’Habitat et de la Politique de la ville, 109.317 logements ont été construits à fin juin 2021 dont 58.292 unités économiques et sociales. Durant cette même période, on compte à 113.495 le nombre d’unités mises en chantier (dont 40.562 logements sociaux), enregistrant une croissance de 9,33% par rapport aux six premiers mois de l’année 2020.

     

    Formation du gouvernement : cinq partis déjà consultés

    Un rythme soutenu pour les consultations du chef de gouvernement désigné Aziz Akhannouch avec les partis politiques. Après le PAM et l’Istiqlal, Akhannouch a rencontré le premier secrétaire de l’USFP, Driss Lachgar, qui a déclaré que son parti «est toujours prêt à donner davantage pour faire aboutir le nouveau projet de développement du Royaume». Par la suite, Akhannouch a eu lundi des entretiens avec le secrétaire général du parti du Mouvement populaire (MP), Mohand Laenser. Cette entrevue a été pour lui une occasion d’avoir une idée précise sur le mode opératoire suivant lequel le chef de gouvernement désigné entend former son gouvernement. De son côté, le secrétaire général de l’Union constitutionnelle (UC), Mohamed Sajid, a affirmé, lundi à l’issue d’une rencontre avec Akhannouch, que son parti est disposé à apporter sa contribution en cette “étape décisive”.

     

    L’Opinion
    Gazoduc-Maghreb-Europe: le mix énergétique 2030 avec ou sans gaz algérien

    La volonté des responsables algériens de ne pas renouveler le contrat lié au gazoduc Maghreb-Europe cache-t-elle un besoin de nuire aux intérêts du Royaume ou est-elle le symptôme d’une industrie gazière algérienne en perte de terrain ? Dans le cas de figure où la première hypothèse serait la plus valable, la décision des responsables algériens relève plus de l’auto-sabotage, car le gaz prélevé par le Maroc a en majeure partie été utilisé pour la production électrique. Sans cet apport, le Royaume, qui a longtemps investi dans la diversification des sources de production électrique, dispose d’une marge de manœuvre confortable et de solutions alternatives suffisantes pour s’accommoder de la nouvelle situation et de réussir les défis fixés par sa stratégie énergétique 2030. Suppression des droits d’importation sur le blé tendre. Le Maroc envisage de supprimer les droits d’importation sur le blé tendre à l’import à partir du 1er novembre, ont souligné lundi des négociants. Selon eux, le but escompté de cette mesure est « d’assurer un approvisionnement régulier sur le marché national et la stabilité des prix dans un contexte de prix élevés sur les marchés internationaux ». C’est depuis le 15 mai 2021 que les droits de douane à l’importation du blé tendre sont relevés à 135% pour assurer l’approvisionnement du marché suite à la flambée des prix au niveau mondial. Ce qui, selon les négociants, n’est pas suffisant pour répondre à la demande intérieure.

    Al Bayane
    Comicom ouvre une nouvelle succursale « Mahindra » à Kénitra

    « Comicom », filiale du groupe Safari et importateur exclusif des véhicules Mahindra au Maroc, annonce l’ouverture, à partir du mardi 14 septembre, d’une nouvelle succursale Mahindra à Kénitra. Après Casablanca, Agadir et Marrakech, Comicom continue de développer le réseau de distribution de la célèbre marque automobile indienne Mahindra à travers tout le Royaume, indique l’entreprise dans un communiqué.

     

    Déficit budgétaire de 43,4 MMDH à fin août

    La situation des charges et ressources du Trésor à fin août 2021 fait ressortir un déficit budgétaire de 43,4 milliards de dirhams (MMDH), contre un déficit de 46,6 MMDH au titre de la même période de 2020, selon le ministère de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’administration. Cette situation devrait être analysée en tenant compte d’un effet de base lié à l’impact sur les recettes fiscales de l’arrêt brutal de l’activité en 2020, notamment durant la période du confinement et d’un excédent de 9 MMDH à fin août 2020 du Fonds spécial pour la gestion de la pandémie Covid-19 recouvrant des ressources mobilisées de 33,7 MMDH et des dépenses de 24,7 MMDH, souligne le ministère.

     

    Le Matin
    Développement local : don japonais au profit de deux associations marocaines

    Le gouvernement japonais a fait don, mardi à Rabat, d’un montant de plus de 1,2 million de dirhams au profit de deux associations marocaines pour les aider à financer des projets de développement local. Signés par l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon au Maroc, Shinozuka Takashi, et les représentants des deux associations relevant des provinces d’Errachidia et de Taroudant, les contrats de don d’Aide non remboursable du gouvernement japonais interviennent dans le cadre du programme : «Assistance aux micro-projets locaux contribuant à la sécurité humaine» (APL) mis en œuvre dans plusieurs régions du Royaume.

     

    Al Alam
    Des hommes d’affaires polonais prospectent les opportunités d’investissement à Laâyoune

    Une importante délégation d’hommes d’affaires polonais a entamé lundi une mission économique à Laâyoune pour prospecter les opportunités d’investissement dans les provinces du Sud du Royaume. Organisée par l’ambassade du Maroc à Varsovie, en collaboration avec les Centres régionaux d’investissements (CRI) des provinces du sud, cette mission économique à Laâyoune et Dakhla, ces deux villes du Sahara marocain qui connaissent un essor économique important et offrent des atouts exceptionnels pour l’investissement étranger, vise à prospecter les opportunités d’affaires dans la région.

     

    Share.

    Comments are closed.