La revue de presse de ce mardi 9 février

2432
DR.

Comment le ministère de la Santé a organisé ses troupes pour lutter contre la pandémie ?, La région de Rabat-Salé-Kénitra aura bientôt sa carte agricole, Le chômage bat des records à l’Oriental, L’Istiqlal veut le transfert de la Samir au compte de l’État… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mardi:

L’Economiste
Offshoring : la circulaire introduit plein de changements.

Tant attendue par les opérateurs, la circulaire de l’offshoring vient d’être signée par le Chef du gouvernement. Parmi les changements introduits, le terme offshoring sera désormais banni du vocabulaire des textes officiels. Il est remplacé par l’appellation : « Externalisation des services ». Le secteur compte ainsi cinq écosystèmes pour l’externalisation : les centres de relations clients (CRC), le Business processing outsourcing ( BPO), le traitement informatique pour les clients étrangers ( ITO) ou encore l’ESO ( Engineering services outsourcing) pour les activités d’ingénierie, R&D. Il y a aussi le KPO ( Knowledge process outsourcing), notamment les études de marché, la data-analytics, l’édition… Les entreprises qui opèrent dans ces 5 écosystèmes bénéficieront de l’exonération quinquennale, quelle que soit leur localisation.

Chômage : l’Oriental bat des records.

Avec un taux de 20,70%, la région de l’Oriental enregistre le niveau de chômage le plus élevé du pays. Ce phénomène a augmenté de 6,9 points et dépasse la moyenne nationale de 8,8 points. La région ne manque pas d’atouts, mais elle a été affectée par la sécheresse et les répercussions de la crise sanitaire. Elle compte notamment une technopole à Oujda, une agropole à Berkane, un grand chantier d’infrastructure (Nador West Med)… Le chômage dépasse également la moyenne nationale à Casablanca-Settat (13,4%), Rabat-Salé-Kénitra ( 12,7%) et Fès-Meknès (12,5%).

Aujourd’hui Le Maroc
Covid-19 : comment la Santé a organisé ses troupes ?

En 2020, le nombre de cadres médicaux a atteint 9.253, soit respectivement une augmentation de seulement 1% entre 2019 et l’année écoulée et 2% entre 2018 et 2020. Des taux assez minimes, notamment dans un contexte de pandémie liée à la Covid-19. Cependant la direction des ressources humaines relevant du ministère de la Santé, qui ressort ces chiffres dans son bilan qu’elle qualifie de «positif» au titre de 2020, a, à cet effet, pris des mesures «urgentes». «Il reste beaucoup à faire», reconnaît la direction qui indique mettre le capital humain au centre de sa réforme. Selon ce bilan, le nombre de médecins est de «2,33 pour chaque 10.000 habitants». Quant aux cadres infirmiers, ils sont de 7,83 pour la même proportion d’habitants. Par situation administrative, 92% des cadres administratifs dans le secteur accomplissent leurs fonctions.

Élections professionnelles : les syndicats se mobilisent.

Mobilisation syndicale. Les centrales syndicales lorgnent les prochaines élections professionnelles. Car en plus des élections législatives et locales, les fonctionnaires et salariés devront également élire leurs représentants dont certains pourront siéger au sein de la deuxième Chambre parlementaire. Pour préparer cette prochaine échéance, les syndicalistes viennent de saisir les responsables gouvernementaux, à savoir le chef de gouvernement et le ministère de l’Intérieur. Des sources syndicales affirment avoir soumis plusieurs propositions pour l’organisation de ces élections. Ils demandent aujourd’hui l’ouverture d’un dialogue à l’instar des consultations menées par le gouvernement avec les partis politiques au sujet des préparatifs et de l’amendement des textes électoraux.

L’Opinion
Valorisation des sols : Rabat-Salé-Kénitra aura sa carte agricole.

La région de Rabat-Salé-Kénitra sera dotée de sa carte agricole. Le département de l’Agriculture vient de lancer l’appel d’offres pour l’élaboration de la carte agricole pour Rabat-Salé-Kénitra. Le processus aboutira à la mise en place d’une base de données sur les terres agricoles liées à un système d’information géographique pour assurer le suivi des déperditions en terres agricoles dans la région et conserver les ressources en sol. Il s’agit également de classifier les terres agricoles en 3 catégories permettant d’orienter les décisions d’aménagement : terres à haut potentiel agricole, terres à potentiel agricole moyen et terres à faible à faible potentiel agricole.

Al Yaoum Al Maghribi
M’diq-Fnideq: lancement d’un programme pour impulser l’employabilité et promouvoir l’entrepreneuriat des catégories précaires.

Une réunion pour le lancement officiel du programme relatif à l’élaboration et la mise en œuvre de mécanismes d’appui et d’accompagnement visant à impulser l’employabilité et promouvoir l’entrepreneuriat au profit des personnes en situation de précarité, notamment les femmes et les jeunes, a été tenue au siège de la préfecture de M’diq-Fnideq. Présidée par le Wali de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Mohamed Mhidia, cette réunion a été marquée par la présence du gouverneur de la préfecture de M’diq-Fnideq, du gouverneur de la province de Tétouan, du gouverneur de la province de Fahs-Anjra, du directeur général de l’Agence pour la promotion et le développement du Nord (APDN), du directeur régional des douanes et impôts indirects, du directeur régional de l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC), et des représentants de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), de la direction régionale de l’Artisanat et de l’association « Assaida Al Horra » (la femme libre), ainsi que du président régional de la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM).

Al Alam
L’Istiqlal appelle au transfert de la Samir au compte de l’État.

Une proposition de loi a été déposée dans ce sens par le chef du groupe Istiqlalien Noureddine Moudian, à la Chambre des représentants. La proposition du PI proclame « la cession, au compte de l’État marocain, de l’ensemble des actifs, propriétés, fonciers et brevets d’invention appartenant à la Samir », en liquidation judiciaire depuis mars 2016. Si le texte est adopté en l’état, le transfert d’actifs concernerait, en outre, « les sociétés (filiales) rattachées à la Samir et ses participations dans d’autres sociétés ».

Maroc le Jour
Forum touristique sino-marocain: focus sur les opportunités d’investissement.

Les différentes opportunités d’investissement touristique dans le Royaume, notamment au niveau des Régions du Sud, ont été au cœur d’un forum digital sino-marocain, intitulé China-Morocco Tourism Investment Webinar. Organisé par la Société Marocaine d’ingénierie touristique (SMIT), cet événement a été inauguré par le mot d’ouverture de la ministre du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale, Nadia Fettah Alaoui, qui a mis en avant l’alliance historique existante entre le Maroc et la Chine qui s’est renforcée plus encore depuis la visite officielle de Sa Majesté le Roi Mohammed VI en Chine en 2016, qui a constitué un tournant majeur dans les relations économiques et commerciales entre les deux pays. Ce forum digital a été également marqué par l’intervention du directeur général de la SMIT, Imad Barrakad, qui a affirmé que le Maroc constitue une plateforme d’investissement touristique par excellence pour les investisseurs chinois, indique la Société dans un communiqué.