H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Vaccination anti-covid : la troisième dose prévue en octobre?, les 300 millions de dollars de la Banque mondiale arrivent, Fabrication des cigarettes : quels impacts sur les habitudes de consommation?, Les défis de l’industrie pharmaceutique… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de mardi :

     

    Le Matin
    Réforme du secteur public : les 300 millions de dollars de la Banque mondiale arrivent!

    •  Le Conseil des administrateurs de la Banque mondiale doit approuver ce mardi 7 septembre un nouveau financement en faveur du Maroc. Il s’agit d’un prêt de 300 millions de dollars au profit du ministère des Finances destiné à financer un nouveau programme «Performance du secteur public marocain Ennajaâ». Ce Prêt-Programme axé sur les résultats (PPR) vise à accélérer la réforme administrative, améliorer la performance et la transparence des opérations gouvernementales de base. Selon une source officielle, l’atteinte de cet objectif s’appuiera sur les résultats des programmes antérieurement mis en œuvre, dont principalement le Plan national de réforme administrative (PNRA, 2018-2021), le Plan national de dématérialisation des marchés publics, le Plan d’action stratégique 2017-2021 de la Direction générale des impôts et la Note d’orientation générale pour le développement du digital 2025.

     

    Ouarzazate : installation d’un hôpital de campagne pour les cas de Covid-19

    •. Un hôpital de campagne destiné à la prise en charge des patients atteints du nouveau Coronavirus (Covid-19) est en cours d’installation à Ouarzazate dans le but de faire face à la pression exercée par la pandémie sur les structures hospitalières de cette province. La mise en place de cet hôpital de campagne s’inscrit dans le cadre des efforts soutenus déployés pour faire face à la situation épidémiologique liée à la propagation du Covid-19 et renforcer les infrastructures sanitaires de cette province. Le directeur par intérim du centre hospitalier provincial Sidi Hssain Bennaceur de Ouarzazate, Abdellatif El Moutawakil, a indiqué que le lancement des travaux d’installation de cet hôpital de campagne intervient pour faire face à la hausse du nombre de malades de Covid-19 admis dans cet hôpital provenant non seulement des différentes collectivités de la province de Ouarzazate, mais aussi de celles de Zagora, Tata et Tinghir.

     

    L’Economiste
    Fabrication des cigarettes : quels impacts sur les habitudes de consommation?

    • Les distributeurs de tabac vont devoir s’y faire. La norme relative au tabac sera bel et bien appliquée. Les cigarettes vendues au Maroc devront donc être conformes aux standards internationaux. Le changement qui s’annonce dans le domaine de la fabrication des cigarettes n’est pas anodin. De lourdes implications sont attendues par les distributeurs. En effet, les fumeurs habitués à consommer des cigarettes avec une haute teneur en goudron et nicotine remarqueront aisément une différence. Mais la chose que redoutent les distributeurs, c’est l’effet d’éviction qui pousserait les fumeurs à changer leur marque de cigarettes préférée.

     

    Une cité d’artisanat et des arts à Salé

    •. Une étude urbanistique de la zone Oulja-Salé et la création de la cité d’artisanat et des arts sont programmées par l’Agence pour l’aménagement de la vallée du Bouregreg qui vient de lancer un appel d’offres. Le consultant sera connu mardi 5 octobre. La cité existante se caractérise par un tissu jugé peu approprié et une architecture assez pauvre. La future cité d’artisanat et des arts devrait comprendre des restaurants, des activités commerciales, un parc hôtelier, etc.

     

    Aujourd’hui Le Maroc
    Parents d’élèves, demandez votre contrat d’assurance!

    • Les frais d’assurance dans l’enseignement privé refont surface. La nouveauté concerne pour cette rentrée l’appel adressé par les responsables du ministère de tutelle au secteur. En effet, le ministère de l’éducation nationale va contrôler que tous les élèves scolarisés dans le secteur privé bénéficient réellement d’une assurance contre les accidents pouvant survenir dans l’enceinte des établissements scolaires ou lorsque les élèves se trouvent sous la surveillance du personnel de leurs écoles. Les établissements privés sont appelés à jouer la transparence avec les parents d’élèves. Ces derniers peuvent exiger des reçus contre les sommes demandées pour payer l’assurance de leurs enfants.

     

    Emploi public : 19.320 offres du 1er janvier au 5 septembre 2021

    •. L’Etat continue de recruter malgré la crise. Du 1er janvier au 5 septembre 2021, 19.320 offres d’emploi ont été mises en ligne sur le site emploi-public.ma. Parmi les postes publiés, 13.204 sont destinés aux services de l’Etat, 5.909 aux établissements et entreprises publics et 207 aux collectivités territoriales. Le ministère de l’intérieur est de loin le plus gros recruteur avec un total de 8.119 postes. A noter que que depuis le 1er janvier au 5 septembre 2021, 1.849 concours ont été publiés sur le site dont 285 dédiés aux services de l’Etat, établissements et entreprises publics (1.454) et collectivités territoriales (110).

     

    L’Opinion
    Les défis de l’industrie pharmaceutique

    • En 2020, l’industrie pharmaceutique nationale a réalisé un chiffre d’affaires de 15 milliards de DH, ce qui représente 1,5% du PIB et 5,2% du tissu industriel. Le Maroc accuse toujours un grand retard en matière d’industrie pharmaceutique, sachant qu’il faisait figure de précurseur régional. Tout le défi pour l’industrie pharmaceutique reste d’atteindre un niveau de production à même d’assurer l’autonomie du Royaume en termes de médicaments et produits médicaux de base, tout en injectant de la valeur ajoutée dans cette production, notamment en termes de brevets scientifiques.

     

    Le déficit commercial en hausse de 17,9% à fin juillet

    •. Le déficit commercial s’est établi à 117,38 milliards de dirhams (MMDH) à fin juillet 2021, en hausse de 17,9% par rapport à la même période de l’année 2020, selon l’Office des Changes. Au titre des sept premiers mois de l’année 2021, les exportations se sont situées à 174,38 MMDH (+23,2%), soit le plus haut niveau atteint durant la même période au titre des cinq dernières années, précise l’Office dans ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois de juillet, notant que les importations ont augmenté de 21% à 291,76 MMDH. Ainsi, le taux de couverture s’est amélioré de 1,1 point à 59,8% à fin juillet 2021, ajoute la même source.

     

    Al Bayane
    Élections du 8 septembre : la promotion du sport au cœur des programmes des partis politiques

    •. Les programmes électoraux de nombreux partis politiques, qui se présentent aux élections du 8 septembre, ont mis en avant la position distinguée du sport comme levier du développement humain. La plupart des formations en lice ont ainsi accordé une place importante à la chose sportive dans leurs programmes, tout en passant en revue les mécanismes susceptibles de faire du sport un véritable levier pour le développement de l’économie nationale, l’épanouissement de la jeunesse marocaine et la préservation de la santé du citoyen. Les prochaines élections constituent donc une opportunité pour mettre la lumière sur la place du sport, lors de l’interaction des représentants des partis politiques avec les citoyens, en particulier les jeunes, d’autant plus qu’à l’heure actuelle, tous les secteurs vitaux au Maroc connaissent un développement remarquable et un saut qualitatif.

     

    Al Ahdath Al Maghribia
    Vaccination anti-covid : la troisième dose prévue en octobre?

    • Les autorités sanitaires envisagent d’administrer, à partir de la première semaine d’octobre prochain, une dose de rappel du vaccin anti-covid-19 aux personnels de la santé, aux personnes atteintes de maladies chroniques et aux personnes âgées. Fin septembre, le Maroc aura vacciné 55% de la population. Le comité scientifique a recommandé de n’administrer cette dose aux groupes concernés que quatre semaines au moins après la deuxième dose.

     

    Share.

    Comments are closed.