H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    L’activité touristique nationale reprend des couleurs: vent de reprise sur les aéroports de l’Oriental ainsi que les premiers touristes qui arrivent, depuis quelques jours, dans les hôtels de la capitale spirituelle. Sur le volet santé, les appels aux allégements des mesures restrictives se multiplient alors que près de 82% de la population cible est vaccinée dans la région Béni Mellal-Khénifra tandis que plus de 330 personnes soupçonnées d’avoir falsifié des tests covid. Outre-Atlantique, les New-Yorkais découvrent les « goûts » d’une culture authentiquement marocaine alors que le cinéma marocain produit des œuvres uniques garantissant une présence distinguée lors des festivals internationaux… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de mardi:

    L’Economiste 
    Vent de reprise sur les aéroports de l’Oriental

    Le trafic aérien dans les deux aéroports internationaux de l’Oriental a repris des couleurs, cet été, grâce au retour massif des MRE qui ont choisi de passer leurs vacances dans leur pays d’origine. Ainsi le trafic a enregistré une hausse considérable par rapport à la précédente saison. C’est le cas pour l’aéroport d’El Aroui-Nador, relié à 18 destinations aériennes et qui a connu au cours de cet été la mise en service du nouveau terminal avec une capacité d’accueil de 2 millions de passagers/an. Le terminal El Aroui a enregistré un taux de récupération de 127% pour le trafic international passagers et 138% pour les mouvements par rapport à la même période de 2019. De son côté, l’aéroport Oujda-Angad a réalisé un taux de récupération de 105% sur le nombre des passagers et 124% pour les mouvements par rapport à la même période de 2019.

    Les premiers touristes arrivent à Fès

    Les premiers touristes arrivent, depuis quelques jours, dans les hôtels de la capitale spirituelle. « C’est un bon signe après le désert…Le secteur touristique et ses métiers ont traversé les pires moments de leur histoire durant ces 2 dernières années, avec un arrêt brutal de toutes les activités, et la fermeture de la majorité des établissements depuis mars 2020”, rappelle Hafid Ouchchak, Vice-président de la Fédération internationale des journalistes et écrivains du tourisme (Fijet). Selon lui, « avec l’accélération de la campagne vaccinale et la baisse drastique des nouveaux cas Covid-19, le gouvernement ne devrait pas tarder à décréter un allègement des mesures sanitaires et un retour à la normale dans les prochains jours ». Ce qui permettrait au secteur de renouer avec la reprise.

    Aujourd’hui Le Maroc

    Covid-19 : Pourquoi faut-il alléger les mesures restrictives?

    Le Dr Said Afif, membre du Comité scientifique de la vaccination anti-Covid, appelle à un allègement des mesures restrictives. Cet appel fait suite à l’amélioration de la situation épidémiologique au Maroc observée depuis plusieurs semaines. «Le taux d’occupation des lits de réanimation a baissé en passant de 50 à 20%. Le taux de positivité des tests PCR a également baissé en passant de 25 à 9%. L’amélioration de ces indicateurs montre que le virus ne circule plus de la même manière qu’auparavant», indique Dr Afif. Par ailleurs, il fait remarquer qu’après les élections du 8 septembre, il n’y a pas eu d’augmentation de cas Covid ni de clusters, ce qui montre, selon la même source, que les citoyens qui étaient près de 9 millions à voter ont respecté les mesures barrières. Cet allégement est aussi justifié par la campagne de vaccination qui affiche des résultats encourageants.

    Béni Mellal-Khénifra: près de 82% de la population cible vaccinée

    Près de 82% de la population ciblée par la campagne de vaccination dans la région Béni Mellal-Khénifra a reçu à ce jour les deux doses du vaccins anti-Covid, apprend-on auprès de la Direction régionale de la Santé. Un total de 1.394.784 personnes ont été totalement vaccinées contre le Covid-19 au niveau de la région Béni Mellal-Khénifra, soit 81,77 % de la population ciblée, a indiqué dans une déclaration à la MAP, Hicham Choubi, le chargé de communication à la Direction régionale de la Santé à Béni Mellal-Khénifra. Quelque 1.680.123 personnes se sont vues administrer la première dose du vaccin anti-Covid au niveau de la région Béni Mellal-Khénifra, a-t-il fait savoir.

    L’Opinion
    Coronavirus : la pandémie des liens sociaux brisés

    Le nouveau Coronavirus ne s’attaque pas uniquement à nos organismes. Les mesures sanitaires prises pour lutter contre la pandémie ont aussi des effets sur notre psychique et nos interactions sociales. Entre les périodes de confinement total, la distanciation physique, le travail à distance, la fermeture des espaces publics, la façon dont nous interagissons a changé et pourrait même être modifiée à long terme. Isolés que nous sommes, les outils numériques sont devenus nos meilleurs alliés pour nous socialiser, même auprès des enfants qui ne réalisent toujours pas les risques de ce monde chamboulé par la pandémie. Alors que certains n’ont pas hésité à retourner à la vie active, d’autres ont développé de nouvelles phobies sociales dans le contexte de la crise sanitaire.

    Al Massae
    Plus de 330 personnes soupçonnées d’avoir falsifié des tests covid

    Les services de sécurité ont traité, au cours de la période du 18 au 24 septembre, 11 cas qui ont abouti à l’arrestation de 19 personnes, dont 12 ont été arrêtées pour falsification et utilisation des tests Covid, alors que les sept autres étaient impliqués notamment dans le trafic de tests de contrebande, selon une source policière.

    L’Université Moulay Ismail ouvre un centre de santé pour les étudiants

    L’Université Moulay Ismail de Meknès a récemment créé un centre de santé pour fournir ses services gratuitement au profit de tous les étudiants de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Meknès. Cet établissement de santé a déjà commencé à fournir ses services pour l’année universitaire 2021-2022. L’objectif de la création de cet établissement de santé est de faciliter l’accès des étudiants à divers services de santé et d’accélérer la vaccination afin de favoriser une rentrée universitaire dans de bonnes conditions.

    Libération
    Les New-Yorkais découvrent les « goûts » d’une culture authentiquement marocaine

    Dans le prestigieux quartier de Hudson Yard and Public Square & Gardens, en plein cœur de Manhattan, tout semblait normal en cette fin de semaine. Des gens qui vaquent à leurs propres affaires et d’autres qui préfèrent profiter des rayons d’un soleil doux, jusqu’à ce qu’un groupe de Gnawa vient annoncer une présence marocaine remarquée dans ce quartier huppé de la Grande Pomme. Il s’agissait bien d’un événement éminemment marocain haut en couleur puisqu’une vaste campagne de communication placée sous le thème « Morocco, Kingdom of Taste », vient d’y prendre quartier dans le but de promouvoir l' »offre exportable » marocaine auprès des New-yorkais et des Américains en général. Lors de ce rendez-vous, qui se poursuit jusqu’au 29 septembre, les New-yorkais ont la chance de « venir visiter et déguster » les fines bouchées spécialement conçues par la Cheffe marocaine Yasmina Ksikes.

     

    Al Ahdath Al Maghribia

    Le cinéma marocain produit des œuvres uniques garantissant une présence distinguée lors des festivals internationaux

    Le cinéma marocain est devenu l’un des plus réputés, importants et réussis dans les régions arabe et africaine grâce notamment grâce à ses œuvres qui lui garantissent une présence unique lors des festivals et manifestations cinématographiques internationaux, souligne le critique égyptien de cinéma et de littérature, Mahmoud Abdel Shakur. Dans un entretien accordé dimanche à la MAP en marge de la projection des deux films marocains « Morjana » du réalisateur Jamal Souissi, et « Jrada Malha » de Driss Roukh, à l’occasion de la 37ème édition du Festival international du cinéma des pays méditerranéens d’Alexandrie, le critique égyptien a expliqué que la participation de cinq opus marocains est la preuve que les organisateurs des festivals internationaux accordent un grand intérêt au septième art marocain, à la faveur de ses films et de ses productions

     

    Share.

    Comments are closed.