La revue de presse de ce mardi 1er septembre

2430
DR.

Reprise de la consommation d’électricité, l’indemnité Covid quasi bouclée pour le secteur du tourisme, la convalescence du marché automobile, l’Etat au chevet de l’AMO… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mardi:

 

L’Economiste
Tourisme: l’indemnité Covid quasi bouclée

• La convention Covid-19-CNSS relative à l’octroi d’une indemnité aux salariés des entreprises de tourisme en difficulté vient d’être bouclée par les différentes parties prenantes: ministères des Finances, du Tourisme et de l’Emploi, CNSS et Confédération nationale du tourisme (CNT). Cette convention prévoit deux mesures. La première concerne la suspension du paiement des cotisations CNSS pour la période allant du 1er juillet au 31 décembre 2020 sans avoir à supporter les majorations de retard. La convention conditionne cet avantage par l’obligation d’effectuer une demande avant le 31 août. La deuxième mesure porte sur l’attribution d’une indemnité forfaitaire mensuelle nette de 2.000 DH, en plus des prestations de l’AMO et des allocations familiales pour la période du 1er juillet au 31 décembre. Le dispositif pourrait être reconduit en fonction de l’évolution de la pandémie.

 

Électricité: reprise de la consommation

• Après les baisses durant le confinement, la consommation d’électricité reprend. Elle a augmenté de 2,3% en juillet et de 0,7% en août, selon les données de l’ONEE. Cela pourrait être interprété comme une légère «reprise» de l’économie même si l’on n’a pas encore retrouvé les niveaux d’avant la crise Covid-19. La reprise normale de l’activité après le confinement demeure freinée par plusieurs facteurs, dont la baisse de la demande extérieure. Selon le HCP, seules 40% des entreprises ont retrouvé une activité normale depuis juin.

 

Le Matin
Covid-19: Al Hoceima se dote d’un laboratoire de dépistage

• Le Centre hospitalier provincial Mohammed V d’Al Hoceima a été doté d’un laboratoire de dépistage du nouveau coronavirus (Covid-19), renforçant ainsi l’offre sanitaire au niveau de la province. Les premiers tests de dépistage du nouveau coronavirus effectués au niveau de ce laboratoire ont démarré dimanche, avec les premiers résultats révélés lundi matin. Ce laboratoire vient s’ajouter à d’autres unités similaires dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima au sein desquelles les tests de dépistage du Covid-19 sont effectués de manière quotidienne. Selon le Délégué provincial de la Santé d’Al Hoceima, Mohamed El Yeznasni, le laboratoire permettra de rapprocher les services et de réduire les délais d’attente des résultats pour les habitants de la province qui devaient, jusque-là, se déplacer à Tétouan pour effectuer les tests de dépistage du Covid-19.

 

Aujourd’hui le Maroc
Professions libérales: L’Etat se penche sur l’AMO

•  L’assurance maladie obligatoire (AMO) des indépendants a-t-elle échoué ? En tout cas, le gouvernement semble décidé à changer d’approche. Plusieurs sources, notamment parlementaires, pointent du doigt le retard de la publication de l’ultime décret relatif à la loi régissant l’AMO des indépendants. Ce décret concerne curieusement les revenus forfaitaires. L’Exécutif est aujourd’hui tenu par un calendrier bien précis pour la généralisation de l’AMO au cours des deux prochaines années. Une grosse bataille se profile à l’horizon. Dès la rentrée parlementaire, le gouvernement va tenter de convaincre la mise en place de la contribution professionnelle unifiée. Une contribution fiscale qui devra financer les chantiers de l’AMO et de la couverture sociale généralisée.

 

Maroc le Jour
Cours à distance/présentiel: la scolarisation pour tous garantie

• Le modèle alternant cours à distance et présentiel garantit le droit à la scolarisation pour tous les élèves de la région Béni Mellal Khénifra en tant que droit « inaliénable », a indiqué le directeur de l’Académie régionale d’éducation et de formation (AREF) de la région, Mustapha Slifani. Dans une interview sur les mesures prises pour une rentrée des classes réussie et favorisant la sécurité sanitaire des élèves dans la région Béni Mellal- Khénifra, frappée de plein fouet, ces derniers jours, par une montée en flèche du Covid-19, Slifani a souligné que l’AREF de Béni Mellal-Khénifra a pris une panoplie de mesures concernant ses différents domaines d’intervention dans le cadre d’un plan d’action régional multidimensionnel conforme aux décisions prises par le ministère de tutelle pour la réussite de la rentrée scolaire et du modèle pédagogique alternant enseignement à distance et enseignement présentiel. Ce plan a pour finalité de favoriser la protection sanitaire des élèves contre tout risque de contamination au nouveau coronavirus et assurer la continuité de l’école marocaine conformément aux efforts déployés par le Royaume depuis le déclenchement de l’épidémie, a fait savoir le responsable régional.

 

Examen d’un projet de loi relatif au crédit populaire du Maroc

• Un conseil de gouvernement se tiendra jeudi sous la présidence du chef du gouvernement, Saad Dine El Otmani. Le conseil examinera un projet de loi modifiant et complétant la loi portant réforme du crédit populaire du Maroc, a indiqué le département du chef du gouvernement dans un communiqué. Le conseil examinera aussi trois projets de décret, précise le communiqué, ajoutant que le premier est relatif à la création de nouveaux cercles et caïdats, le deuxième détermine la composition et le fonctionnement du comité de pilotage des programmes de prévention des risques des catastrophes naturelles, alors que le troisième porte sur la composition et les modalités de fonctionnement de la commission interministérielle permanente chargée du suivi et de l’évaluation de la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe.

 

Al Bayane
Automobile: un marché en convalescence

 

•. Après avoir vu ses ventes s’effondrer depuis mars dernier, à cause de la pandémie de Covid-19, le marché des voitures neuves, en particulier, est en pleine phase de convalescence. Néanmoins, parler de relance est encore prématuré, surtout avec la flambée du nombre de contaminations durant les dernières semaines. En essayant de freiner la descente aux enfers, les marques, concessionnaires ou encore les banques déploient toutes leurs techniques marketing et proposent des offres de toute sorte pour encourager le client et relancer les ventes. Désormais, le souci de se rendre sur place pour choisir le modèle, la couleur ou même le type de moteur souhaité ne se pose plus. L’achat de véhicules en ligne est rendu possible, une alternative qui semble inverser la tendance.

 

L’Opinion
L’auto-emploi, pierre angulaire du développement économique

•. Le Comité régional de veille économique de Dakhla-Oued Eddahab a tenu une réunion pour discuter de l’auto-emploi et les différentes initiatives d’intégration socio-économique des jeunes, en vue de relever les défis de l’employabilité dans la région. Cette réunion, présidée par le wali de la région, gouverneur de la province Oued-Eddahab, Lamine Benomar, a été l’occasion de passer en revue un ensemble de données, de statistiques et de projets programmés pour promouvoir l’auto-emploi des jeunes dans la perle du Sud. L’accent a ainsi été mis sur les projets et initiatives, dédiés à consolider les compétences des jeunes et à favoriser leur insertion professionnelle, tout en assurant un suivi continu et un meilleur accompagnement des porteurs des projets pour renforcer l’entreprenariat et le développement local. S’exprimant à cette occasion, le wali a souligné que dans cette conjoncture socio-économique difficile, la question de garantir l’emploi et d’assurer sa continuité figure parmi les priorités des politiques publiques, notant que l’auto-emploi est la pierre angulaire de tout développement économique, tant dans le cadre de l’appui des petites ou moyennes entreprises ou la création d’autres.

 

Akhbar Al Yaoum
La marche à suivre pour une rentrée scolaire rassure

•. La rentrée scolaire approche à grands pas, le ministère de l’Education nationale a laissé le choix aux parents d’envoyer leurs enfants à l’école ou pas. Mais du point de vue de la Société marocaine de pédiatrie, de la Société marocaine des sciences médicales et de la Société marocaine de pédopsychiatrie et professions associées « le présentiel semble plus approprié car l’enfant a besoin de liens sociaux qu’il développe à l’école et qui sont nécessaires à son épanouissement ». Excepté pour les enfants vulnérables: diabétiques, asthmatiques ou immunodéprimés, entre autres, l’enseignement à distance n’est clairement pas l’option privilégiée par les pédiatres et pédopsychiatres. «Les enfants sont très peu contaminants d’après différentes études, en particulier ceux de moins de 14 ans », selon ces professionnels de la santé.

 

Al Ahdath Al Maghribiya
OCP: un chiffre d’affaires de plus de 15 MMDH au 2e trimestre 2020

• Malgré la crise actuelle causée par la Covid-19, OCP affiche une solide performance au second trimestre 2020. En effet, le chiffre d’affaires du Groupe atteint 15,133 milliards de dirhams selon les résultats du 2è trimestre de cette année. Se référant aux indicateurs d’activité de l’entreprise, il en ressort donc une légère progression de son chiffre d’affaires comparé à la même période de l’année dernière (15,061 milliards de dirhams). «Cette performance est principalement soutenue par la hausse des volumes vendus, et ce, en dépit du contexte de pandémie actuel ainsi que des conditions de marché moins favorables en comparaison avec le second trimestre de l’année précédente», indique l’entreprise dans une communication.