H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelle.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    La date des soldes d’été désormais connue, Consommateur: attention e-commerce informel !, Covid-19: l’assouplissement ne signifie pas que le virus a disparu, Création à Rabat du centre marocain de droit des contrats…Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mardi :

    Aujourd’hui le Maroc
    La date des soldes d’été désormais connue

    La Fédération marocaine du commerce en réseau (FMCR) annonce que la date des soldes d’été est fixée au 28 juillet 2021. Les soldes d’hiver 2021, organisés pour la première fois de manière coordonnée avec les principaux acteurs du secteur du retail, ont connu un véritable succès et ont permis sans nul doute d’atténuer en partie les impacts de la crise sanitaire, rappelle la fédération. Dans la continuité de cette action commune réussie, et afin de réguler une nouvelle fois cette période structurante pour la profession, la FMCR a décidé de fixer la date des soldes d’été au 28 juillet 2021.

    Al Massae
    Consommateur: attention e-commerce informel !

    La Fédération marocaine des droits du consommateur a affirmé que bien que le e-commerce au Maroc ait connu une évolution positive en raison l’épidémie de coronavirus, ayant même permis de classer le Royaume parmi les pays les plus numériques au monde, un e-commerce informel a été développé sur les réseaux sociaux où l’on vendait des produits et proposait des services. Ce e-commerce installé parallèlement au e-commerce structuré a été préjudiciable au consommateur, qui a été pris au piège de l’escroquerie. Dans un communiqué, la Fédération a mis en garde contre les dangers de ce type de commerce, appelant les autorités compétentes à protéger le consommateur.

    Assahra Al Maghribia
    Covid-19: l’assouplissement ne signifie pas que le virus a disparu

    L’assouplissement progressif des mesures préventives anti-Covid-19 et l’ouverture conditionnée des frontières ne signifient pas que le virus a disparu, a mis en garde Tayeb Hamdi, médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé. Dans une analyse de la situation épidémiologique dans le Royaume, Dr. Hamdi a ajouté que ces mesures ne signifient pas non plus que les variants, découverts au Maroc, ont disparu, que le succès de la campagne nationale de vaccination a atteint tous ses objectifs et que le Royaume est à l’abri d’une rechute épidémiologique.

    Aujourd’hui le Maroc
    Un troisième accès au port d’Agadir dans le pipe

    Le port d’Agadir sera doté d’un troisième accès et qui permettra d’apporter une solution propice aux problèmes spécifiques du port en tenant en compte ses perspectives de développement à court et moyen termes. Afin de remédier à l’encombrement au niveau des accès actuels du port d’Agadir et de diminuer le temps de passage des camions, l’Agence nationale des ports (ANP) envisage la réalisation d’un troisième accès au port de commerce d’Agadir. Il comprendra l’ensemble des services accessoires (pesage, scanner, divers contrôles) ainsi que des aménagements extérieurs. Le futur accès au port générera des trafics additionnels (surtout de poids lourds) importants vu la réalisation de la voie de contournement Nord Est du Grand Agadir reliant l’aéroport Al Massira au port d’Agadir, ce qui engendrera des changements importants des flux de circulation à l’intérieur du port.

    L’Economiste
    Création à Rabat du centre marocain de droit des contrats

    Le Centre Marocain de droit des contrats vient de voir le jour à Rabat. Le premier du genre au Maroc, le centre a pour objectif de contribuer à une meilleure connaissance du droit des contrats et à promouvoir la recherche dans le domaine des pratiques contractuelles et la compétitivité du système juridique. Le centre ambitionne d’œuvrer à la réforme et la modernisation du droit des contrats spéciaux compte tenu de l’évolution des pratiques des entreprises et des échanges.

    Al Bayane
    Industries manufacturières: hausse de 0,9% de l’indice de la production

    L’indice de la production des industries manufacturières hors raffinage de pétrole a enregistré une hausse de 0,9% au titre du premier trimestre 2021 par rapport à la même période de 2020, selon le Haut-Commissariat au Plan (HCP). Cette progression résulte notamment de la hausse des indices respectifs des compartiments « industries chimiques » de 6,2%, « industries alimentaires » de 3,8% et « la fabrication des produits en caoutchouc et en plastique » de 12,9%, explique le HCP dans une note d’information relative à l’indice de la production industrielle, énergétique et minière (IPIEM) du premier trimestre 2021. Cette évolution est également le résultat de la hausse de l' »industrie du papier et du carton » de 5,7%, de la « métallurgie » de 1,3%, de l’ »industrie textile » de 1,4% et de l’ »industrie du cuir et de la chaussure » de 4,6%.

    Al Ittihad Al Ichtiraki
    Ouverture en septembre de la faculté de médecine de Laâyoune

    La faculté de médecine et de pharmacie de Laâyoune, qui a nécessité un investissement de 257 millions de dirhams, ouvrira ses portes en septembre prochain devant les étudiants des provinces du Sud. Les candidatures pour le concours d’accès à cette faculté pour l’année universitaire 2021-2022 viennent d’être lancées par le ministère chargé de l’Enseignement supérieur, marquant ainsi la mise en service de cet établissement de formation supérieure. Dans une récente circulaire, le ministère a annoncé que les candidatures pour ce concours, qui concerne les huit facultés de médecine et de pharmacie du Royaume, doivent être déposées durant la période entre le 15 juin et le 11 juillet.

    L’Opinion
    Sefrou: à l’heure de la cueillette des cerises

    La province de Sefrou, réputée pour sa vocation agricole, vit actuellement en pleine saison de cueillette des cerises, un fruit à haute valeur ajoutée qui fait le bonheur des arboriculteurs de la région. La culture du cerisier au niveau de la province de Sefrou a connu, en effet, un développement sans précédent ces dernières années, à la faveur des interventions du Plan du Maroc Vert, particulièrement les projets du Pilier II. D’après les données de la Direction provinciale de l’agriculture, la superficie des rosacées au niveau de la province de Sefrou s’élève à 12.000 ha, soit 12% de la superficie agricole utile, avec une production estimée à 3.200 tonnes, soit une hausse de 5% par rapport à l’année précédente.

    Share.

    Comments are closed.