La revue de presse de ce mardi 12 mai

DR.

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mardi

Le Matin
Masques de protection: Le Maroc entame l’exportation

•  Le Maroc a décidé d’exporter une partie de ces masques à l’étranger, après avoir atteint l’autosuffisance, avec une production journalière de 10 millions de masques en tissu non tissé dans près de 23 usines, a indiqué le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Economie verte et numérique, Moulay Hafid Elalamy. Répondant à une question orale sur « les répercussions de la pandémie du coronavirus sur l’entreprise marocaine » à la Chambre des représentants, Elalamy a souligné que le ministère a préparé un stock stratégique de 50 millions de masques en tissu pour l’après-confinement. Ainsi, le Maroc a décidé, dimanche, de lancer le processus d’exportation de masques, a relevé le ministre, affirmant que plusieurs pays ont exprimé le souhait d’importer les masques marocains, après avoir examiné leur conformité aux normes sanitaires.

L’Economiste
Les voyagistes réclament un contrat-programme

•  Face à la crise sanitaire, les voyagistes proposent aux pouvoirs publics et professionnels de construire ensemble «un contrat-programme» afin d’enclencher une dynamique à l’horizon 2021-2025. Un «plan d’actions sérieux et crédible» avec la mobilisation d’une «Task Force». Sur ce registre, l’ONMT est directement concerné. L’idée est de «repenser la stratégie de promotion et de commercialisation de l’Office mais en concertation avec les agences de voyages et ce, aussi bien pour la relance et le développement du tourisme national que pour la reprise de la demande internationale de la destination Maroc».

 

Aujourd’hui le Maroc
Parlement : Le vote des lois remis en cause

•  Le consensus autour du caractère exceptionnel de la conjoncture actuelle n’empêche pas les parlementaires de soulever des sujets qui fâchent. Et le sujet qui fâche cette fois-ci est de taille. De plus en plus de voix au sein de l’hémicycle se lèvent pour remettre en cause l’opération de vote des lois durant les séances plénières. Dans ce sens, des députés de l’opposition parlementaire affirment que la Constitution du pays n’a pas été pleinement « respectée». L’opposition avance, en effet, que les voix de certaines parlementaires ont été comptabilisées alors qu’ils n’étaient pas présents, notamment lors de l’adoption du projet de décret-loi déplafonnant le recours aux financements extérieurs par le gouvernement.

 

Immobilier : Ce que proposent les professionnels pour sortir de l’impasse

• Le secteur immobilier dans les grandes métropoles, comme Casablanca et Tanger, est très sévèrement impacté par la crise sanitaire. Pour sortir de cette impasse, plusieurs propositions et solutions envisagées par les professionnels s’articulent essentiellement sur le soutien de l’acquéreur pour stimuler les achats des appartements. A ceci s’ajoute, l’engagement des promoteurs immobiliers de réduire les prix de vente d’un minimum de 10% avec la réduction à 50% des droits d’enregistrement et des charges de la conservation foncière et la réduction des taux d’intérêt bancaires au profit des acquéreurs les ramenant à 3%.

L’Opinion
Masques pour enfants: quand est-ce qu’on en parle ?

• Alors que l’état d’urgence pourrait bientôt prendre fin, il y a de fortes chances que la rentrée scolaire ait également lieu. En cette période marquée par la pandémie du Covid-19, beaucoup de parents se posent la question sur la nécessité du port de masques pour les enfants, et sur le type de masques adaptés à ces derniers. Si la question des masques devient donc de plus en plus urgente à mesure que la reprise scolaire approche, la plupart de ceux sur le marché ne sont pas adaptés aux enfants ! Les enfants représentent un vecteur important de transmission du virus. Assurer leur protection est nécessaire afin de garantir une vraie sortie de cette crise.

 

Produits alimentaires: 421 infractions depuis le début de Ramadan

• Les interventions des commissions mixtes provinciales et locales de contrôle des prix et de la qualité des produits alimentaires, depuis le début de Ramadan, ont conduit à la constatation de 421 infractions en matière de prix et de qualité des produits alimentaires. Dans le détail, ces infractions sont de 319 pour défaut d’affichage des prix, 56 pour non présentation de factures, 32 pour non-respect des normes de qualité et d’hygiène, 10 pour hausses illicites de prix réglementés, en plus d’autres infractions diverses, précise le département des Affaires générales et de la gouvernance dans un communiqué, ajoutant que les mesures réglementaires ont été prises à l’encontre des contrevenants.

 

Al Bayane
Habitat et construction: un guide contre la propagation du coronavirus

•  Le ministère de l’Aménagement du Territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la Ville a élaboré, en concertation avec l’ensemble des professionnels du secteur, un guide relatif à la gestion du risque de propagation du Covid-19 dans les lieux de travail du secteur de l’habitat et de la construction. Ce guide définit des lignes directrices et des recommandations qui s’adressent spécifiquement aux professionnels du secteur appelés à travailler dans les chantiers de construction, usines et unités de production, bâtiments administratifs, bureaux, etc, indique le ministère dans un communiqué. Ces lignes directrices viennent en support aux consignes édictées par le Ministère de la Santé et le Ministère du Travail et de l’Insertion Professionnelle visant à accompagner les professionnels pour gérer le risque de propagation du Covid-19 dans les lieux de travail du secteur et préserver la santé et la sécurité des employés.

 

Les femmes en première ligne du combat contre le coronavirus.

• La période du confinement décrété dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire a mis en avant l’importance du rôle que joue la femme et sa contribution dans le combat face à la pandémie du Coronavirus (Covid-19), a indiqué la ministre de la Solidarité, du développement social, de l’égalité et de la famille, Jamila El Moussali. Lors de sa participation à une réunion à distance autour du « Rôle de la femme dans la reconstitution de la feuille de route culturelle du monde arabe pour l’après crise coronavirus », El Moussali a insisté sur l’impératif de tirer profit des opportunités offertes par cette pandémie, en dépit de ses impacts néfastes, pour un meilleure avenir des femmes, indique un communiqué du ministère. « Cette mutation que connaît le monde et l’humanité entière devrait avoir un retentissement positif sur l’après-crise pour revoir les mentalités et établir de nouveaux comportements », a-t-elle relevé.

 

Al Ahdath Al Maghribiya
Le gouvernement proroge la suspension des droits d’importation du blé tendre

•  Le Conseil de gouvernement a approuvé le projet de décret N° 2.20.345 portant prolongation de la suspension des droits d’importation du blé tendre et ses dérivés. Ce projet de décret vise à donner aux opérateurs marocains la possibilité de s’approvisionner sur le marché international et de profiter de la production agricole mondiale en termes de prix et de volume de l’offre, et ainsi alimenter le marché national dans les meilleures conditions, et ce en prolongeant la suspension des droits d’importation du blé tendre et ses dérivés jusqu’au 31 décembre 2020 au lieu du 16 juin 2020, a indiqué le porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi, lors d’un point de presse à l’issue du Conseil. Cette mesure permettra de réduire le prix du blé tendre à la sortie du port de 310-305 dirhams le quintal à 260 dirhams le quintal, ce qui impactera positivement le prix du blé frais sur le marché local, a ajouté Amzazi.

 

Dakhla: interpellation de deux individus pour possession de sceaux administratifs

• La police judiciaire du district de sûreté de Dakhla a interpelé, samedi soir, deux individus aux antécédents judiciaires, âgés de 31 et 33 ans, pour leur implication présumée dans la possession de psychotropes, de chira, de sceaux d’administrations publiques et d’entreprises privées, de cartes grises et de permis de conduire de sources douteuses, en plus de la violation de l’état d’urgence sanitaire. Les suspects ont été interpellés à bord d’une voiture légère, au niveau de la plage « Playa Khira » (Sud de la ville) en flagrant délit de violation de l’état d’urgence sanitaire, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, précisant que l’opération de palpation préventive a permis de saisir sur les deux mis en cause d’un sceau administratif appartenant à un centre d’immatriculation de voitures, de six comprimés stupéfiants et d’une quantité de kif, en plus de six cartes grises de voitures et trois permis de conduire.

 

Al Alam
Un sondage pour évaluer l’enseignement à distance

• Le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, département de l’Éducation nationale, a annoncé le lancement d’un sondage d’opinion pour les élèves, les parents et les enseignants en vue d’évaluer l’opération de l’enseignement à distance. Les résultats de ce sondage devraient déterminer la manière avec laquelle les apprenants, leurs parents et leurs enseignants doivent gérer ce nouveau dispositif qui remplace provisoirement l’enseignement présentiel, indique un communiqué du ministère. Il s’agit aussi de s’attarder sur les points forts et les points faibles de cette opération et ce, afin d’examiner les acquis réalisés à travers l’offre pédagogique dispensée et l’améliorer davantage pendant la période restante ainsi que de renforcer les différents mécanismes de l’enseignement à distance à l’avenir, ajoute-t-on.

 

Réouverture de 12 Souks hebdomadaires

• Dans l’objectif de donner un nouveau souffle au secteur informel, il a été décidé la réouverture progressive de 12 souks hebdomadaires à partir du dimanche 10 mai. Un assouplissement qui survient après une période de récession qui a causé une baisse des prix du cheptel et des volailles, faute d’espaces réglementés pour la vente. Cette décision concerne des souks qui se trouvent dans les régions les moins affectées par le coronavirus. Il s’agit, notamment des souks de Sidi Kacem, Figuig, Tétouan, Khénifra, Safi, Rachidia, Fkih Ben Salah, Boulemane, Settat, Chtouka Ait Baha et Khémisset.

 

Akhbar Al Yaoum
Confinement: allègement des restrictions en faveur de certaines activités

• Le coût élevé de la pandémie de Covid-19 a contraint le ministère de l’Intérieur à alléger certaines des restrictions sur un ensemble de métiers d’activités commerciales. En effet, certaines activités ont entamé une reprise conformément à un nouveau modèle, dans le sillage d’une réflexion sur un confinement progressif. Dans ce sens, le ministre de l’Intérieur a adressé une note aux Walis et gouverneurs, fixant les métiers et les activités qui peuvent reprendre dès cette semaine. Il s’agit en l’occurrence des plombiers, mécaniciens, électriciens, et les magasins de pièces-auto.