La revue de presse de ce lundi 7 juin

2223

Fruits et légumes: exit les intermédiaires, Cadres: une forte envie de changer de métier!, Les ministres d’El Otmani ne facilitent pas le travail de la Cour des comptes, Le Haut-Commissariat aux eaux et forêts bientôt remplacé par une agence nationale…Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce lundi :

Aujourd’hui le Maroc
Fruits et légumes: exit les intermédiaires

Révolution en vue dans le domaine des fruits et légumes. Longtemps obligés de passer par les marchés de gros, les agriculteurs pourront vendre leurs récoltes autrement. En effet, le Conseil de gouvernement a récemment adopté le projet de loi n°37.21 édictant des mesures spéciales relatives à la commercialisation directe des fruits et légumes dans le cadre de l’agrégation agricole. Le secteur agricole prend ainsi un nouveau virage en offrant plus de liberté aux professionnels du secteur de vendre leurs produits agricoles. Le but est de parvenir à un schéma de vente avec des circuits plus courts évitant au passage la multiplicité des intervenants et donc des intermédiaires souvent pointés du doigt après la flambée des prix de certains produits. Le nouveau texte permettra d’offrir au citoyen marocain des fruits et légumes qui sont conditionnés et commercialisés conformément aux normes de sécurité sanitaire et de qualité.

L’Economiste
Cadres: une forte envie de changer de métier !

A la question «avez-vous déjà envisagé une reconversion professionnelle?», les deux tiers des cadres répondent «oui», selon la dernière enquête réalisée par Rekrute.com. Le site d’emploi a interrogé 1.311 cadres occupant divers métiers, dont près de 80% âgés de 35 ans et plus. Les répondants dont plus de 76% sont des hommes, justifient d’au moins 5 ans d’expérience. Et ce ne sont pas des paroles en l’air, près de 31% ont déjà opéré leur reconversion, tandis que 14% sont en cours de changement de fonction. Ainsi, quelque 45% sont passés à l’action. Par ailleurs, près de 42,6% sont en train de chercher des informations sur le métier qu’ils pourraient exercer, les formations à entreprendre, les démarches pour créer son entreprise, des organismes d’accompagnement… Seuls 12,4% déclarent n’avoir entrepris aucune initiative.

Tanger Med: le chiffre d’affaires poursuit sa hausse

La relance continue pour Tanger Med. Le complexe portuaire vient d’annoncer d’excellents chiffres pour le premier trimestre 2021. Ce dernier a atteint les 739 millions de DH, soit une hausse de 18% par rapport à la même période de l’an dernier. La croissance a aussi été notée au niveau de l’activité portuaire avec une nette hausse de l’activité conteneurs de 35%, un record absolu. Pour cet indicateur, il s’agit de l’effet direct de l’entrée en service du terminal TC3 géré par un groupement piloté par Marsa Maroc. Cette vigueur s’est traduite sur le terrain par une explosion du chiffre d’affaires au niveau du port Tanger Med 2, dont le volume d’affaires a grimpé à 239 millions de DH au 1er trimestre de 2021, contre 139 millions de DH à fin mars 2020, soit une croissance de 72%.

Rissalat Al Oumma
Les ministres d’El Otmani ne facilitent pas le travail de la Cour des comptes

Le chef du gouvernement Saad Dine El Otmani a souligné la nécessité d’une coopération étroite avec la Cour des comptes et les Cours régionales des comptes, appelant le ministre d’État, les ministres, les ministres délégués, les Hauts-Commissaires et le Délégué général à veiller à faciliter le travail de la Cour des comptes en fournissant, dans des délais raisonnables, les informations et les documents complets et mis à jour. Il les a également exhortés de prendre les mesures nécessaires pour permettre à cette juridiction financière d’assurer le suivi régulier et continu des recommandations qu’elle a émises, tout en accommodant les difficultés et les contraintes qui peuvent entraver la mise en œuvre de ces recommandations. Dans une circulaire, El Otmani a aussi demandé aux membres du gouvernement de désigner un interlocuteur officiel compétent, ayant rang au moins de directeur central, qui ferait le lien entre la Cour des comptes d’une part, et le département ministériel et les divers organismes concernés par les recommandations d’autres part.

Al Ahdath Al Maghribia
Le secteur automobile en voie de sortir de la crise du coronavirus

Après une année difficile en raison des répercussions de la pandémie de coronavirus, les ventes de voitures semblent sur le point de sortir du tunnel, contrairement à de nombreux secteurs. Selon les données rendues publiques par l’Association des Importateurs de Véhicules Automobiles ou l’Office des changes, les vents d’une embellie continuent de souffler sur le secteur depuis la fin de l’année dernière, et ce grâce à la forte demande au Maroc, ou même au niveau des exportations vers les pays européens. Les ventes de voitures neuves au Maroc se sont chiffrées à 74.049 unités au titre des cinq premiers mois de 2021, en hausse de 11,8% par rapport à fin mai 2019, ressort-il des statistiques mensuelles de l’AIVAM.

Al Massae
Le Haut-Commissariat aux eaux et forêts bientôt remplacé par une agence nationale

La Chambre des représentants va examiner mardi un projet de loi portant création de l’Agence nationale des eaux et forêts, qui remplacera le Haut-Commissariat aux Eaux et forêts et à la Lutte Contre la Désertification. Le texte sera présenté devant la commission des infrastructures, de l’énergie des mines et de l’environnement. Selon ce projet de loi, cette agence sera chargée notamment de mettre en œuvre la politique du gouvernement dans le domaine forestier et la lutte contre la désertification, et de définir les règles de création et de gestion des réserves et des parcs nationaux.

Libération
CIH: un accord de 640 MDH pour le soutien aux PME

La Banque européenne d’investissement (BEI) et CIH BANK ont signé leur premier accord de financement d’un montant global de 640 millions de dirhams pour renforcer le soutien aux petites et moyennes entreprises (PME) et aux entreprises de taille intermédiaire (ETI) marocaines. Cet appui s’inscrit dans le cadre des mesures de soutien de CIH Bank aux entreprises marocaines pour stimuler la relance économique dans le contexte de la pandémie de Covid-19, indique un communiqué de la Banque de l’UE. Selon la BEI, ce financement, s’insère plus largement dans le cadre du mandat de prêt extérieur de l’Union européenne et fait partie de la réponse à la pandémie de la Banque et du programme « Team Europe ».