H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Le variant « Mu » n’est pas une source d’inquiétude pour le Maroc, Aéronautique : les grandes ambitions d’Hexcel pour le Maroc, L’appel au secours des tapissiers, Le pass vaccinal sera bientôt exigé dans les lieux publics, projets communs pour l’IMA et la Fondation nationale des musées du Maroc… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de lundi:

     

    Le Matin
    Une délégation de la Ligue arabes participe à l’observation des élections au Maroc

    •. Une délégation de la Ligue des États arabes participera à l’observation des élections communales, régionales et législatives qui se tiendront le 8 septembre au Maroc. Le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit, a été chargé de former une délégation dirigée par le diplomate tunisien Mohamed Salah Ben Aissa, secrétaire général adjoint et chef du centre de la Ligue à Tunis, pour observer les élections prévues le 8 septembre 2021 au Royaume du Maroc, a indiqué l’organisation dimanche dans un communiqué.

     

    Le Maroc, un modèle pionnier en matière de vaccination aux niveaux continental et régional

    •. Le Maroc est un modèle pionnier en matière de vaccination aux niveaux continental et régional, a indiqué le pneumo allergologue, Jamal-eddine El Bouzidi. Le spécialiste, qui était l’invité vendredi de la Radio d’information marocaine « RIM RADIO », a relevé que le Maroc s’est adjugé 50% des vaccins distribués sur l’ensemble du continent africain, ce qui lui a conféré une place dans le club des vingt pays pionniers en matière de vaccination contre le coronavirus, notant que le Royaume a toujours lutté avec succès contre les vagues de l’épidémie grâce aux « décisions courageuses et audacieuses de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et la conjugaison des efforts des citoyens et des autorités sanitaires et sécuritaires ».

     

    L’Economiste
    Aéronautique : les grandes ambitions d’Hexcel pour le Maroc

    •. Après Pilatus et Sabca, Hexcel vient d’annoncer l’extension de son usine de Midparc, à Casablanca, pour la porter à 24.000 m2. Un investissement de 300 millions de DH qui intervient après l’entrée en service du site casablancais du leader mondial mondial du composite il y a trois ans. Le projet, qui devrait générer 280 nouveaux emplois, permettra de monter en gamme et de produire des composants plus complexes avec une plus forte valeur ajoutée. “Hexcel conforte aujourd’hui son choix d’investir au Maroc, comme beaucoup d’autres acteurs de l’aéronautique tels que nos voisins et clients: Stelia Aerospace (Airbus), Safran, Spirit AeroSystems. La qualité des ressources humaines, le soutien de l’Etat et la proximité de nos clients nous ont convaincus à procéder à l’extension de notre site de Casablanca», explique le PDG du groupe.

     

    Le SOS des tapissiers

    •. Les tapissiers font face à une “avalanche” de produits égyptiens, jordaniens et chinois. Les importations ont doublé entre 2017 et 2019 en passant de 891.409 m à plus de deux millions, selon l’Office des changes. Une plainte antidumping a été déposée fin 2020 au ministère de l’Industrie qui enquête actuellement. Les opérateurs, notamment Aleptex, se disent «au bord du gouffre financier» et «craignent pour leurs emplois». Le ministère de l’Industrie «est habilité à soumettre à titre conservatoire et d’urgence les importations des produits qui causent ou menacent de causer un préjudice à la production nationale», selon la loi sur le commerce extérieur. Les entreprises ont aussi le droit de réclamer cette mesure temporaire de protection.

     

    Aujourd’hui Le Maroc
    Le pass vaccinal sera bientôt exigé dans les lieux publics

    • Le pass vaccinal sera bientôt nécessaire pour accéder aux lieux publics au Maroc. Le ministère de la santé a diffusé vendredi dernier dans la soirée sur sa page officiel le Facebook une vidéo didactique sur l’importance de la vaccination. Dans la capsule, le ministère appelle les citoyens à se faire vacciner pour obtenir le pass. Actuellement, ce document est nécessaire pour les déplacements inter-villes. Prochainement, il sera exigé pour accéder aux cafés, restaurants, hammams, théâtres, cinémas, stades de football, hôtels, les centres commerciaux, les moyens de transport public. Dans cette vidéo, le ministère n’a annoncé aucune date concernant l’entrée en vigueur de cette nouvelle mesure.

     

    Guelmim bientôt dotée de sa Faculté d’économie et de gestion

    •. 66 millions de dirhams. Tel est le montant alloué pour la nouvelle Faculté d’économie et de gestion de Guelmim (FEGG). Dans les détails, la FEGG est un établissement public d’enseignement supérieur relevant de l’Université Ibn Zohr. Elle a pour mission d’assurer la formation initiale, la formation continue et la recherche dans les domaines liés à l’économie et la gestion. L’objectif étant d’amener l’étudiant à produire un socle de connaissances pluridisciplinaires à même de faciliter son insertion dans le milieu socioéconomique. En effet, l’Université Ibn Zohr, à travers la construction de la FEGG, vise à assurer un environnement physique idoine pour les nouveaux étudiants mais aussi pour les étudiants déjà inscrits au Centre des études économiques à Guelmim déjà opérationnel.

     

    Maroc Le Jour
    Élections : 14 élus français en mission d’observation

    •. Le Cercle Eugène Delacroix, association regroupant plusieurs élus français, a été accrédité par le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), pour conduire une délégation de 14 élus issus de toute la France pour une mission d’observation des scrutins électoraux (élections législatives, régionales et locales), qui se dérouleront le 8 septembre au Maroc. « À l’instar des élections législatives de 2016, le Cercle Eugène Delacroix va déployer plusieurs élus francophones comme observateurs indépendants dans plusieurs villes et provinces du Royaume (Tanger, Fès, Meknès, Salé, Essaouira, Guelmim ou encore Laayoune) », indique le Cercle Eugène Delacroix. « La délégation composée de 14 élus français de tous bords politiques prendra part, lundi prochain, à la session de formation des observateurs internationaux francophones, qui aura lieu à Rabat avant, pour chacun, de rejoindre son point d’affectation », précise la même source dans un communiqué.

     

    Al Bayane
    Projets communs en 2022 entre l’IMA et la Fondation nationale des musées du Maroc

    • .L’Institut du Monde Arabe (IMA) et la Fondation nationale des musées du Maroc (FNM) vont renforcer la coopération qui les unit à travers plusieurs projets culturels qui verront le jour en 2022. Le Président de l’IMA Jack Lang et le président de la FNM, Mehdi Qotbi, ont tenu une réunion qui a permis de faire un point d’étape sur les projets identifiés par les deux institutions et qui vont être initiés l’année prochaine. Parmi ces projets figurent la création, avec le soutien de l’IMA, d’une bibliothèque d’art au Musée Mohammed VI, le prêt par l’IMA de la collection des artistes majeurs du monde arabe pour une exposition itinérante à Tanger, où sera ouvert prochainement un musée d’art moderne et contemporain, mais aussi à Rabat et Marrakech, et enfin, une biennale de la photo arabe avec un focus sur le Maroc, qui se tiendra simultanément à l’IMA et au musée national de la photographie du Maroc.

     

    L’Opinion
    Le Maroc parmi les pays africains ayant atteint l’objectif mondial de vaccination

    •. Le Maroc figure parmi les pays africains qui ont déjà atteint l’objectif mondial de vaccination fixé en mai par l’Assemblée mondiale de la Santé consistant à vacciner 10 % des groupes les plus vulnérables contre la COVID-19 avant la fin du mois de septembre, a indiqué jeudi le bureau régional de l’OMS pour l’Afrique. « Neuf pays africains, dont l’Afrique du Sud, le Maroc et la Tunisie, ont déjà atteint l’objectif mondial de vaccination fixé en mai par l’Assemblée mondiale de la Santé, l’organe décisionnel suprême de l’OMS. Au rythme actuel, trois autres pays africains sont en bonne voie pour atteindre l’objectif de vaccination. Deux autres pourraient y parvenir s’ils augmentent le rythme des vaccinations », a précisé l’e bureau Afrique de l’OMS sur son site électronique.

     

    Al Massae
    La vaccination des enfants de moins de 12 ans pas encore décidée

    . Alors que la vaccination des élèves se poursuit depuis le début de cette semaine- plus de 265 567 élèves vaccinés- celle des enfants de moins de 12 ans a été reportée, dans l’attente d’une décision du comité scientifique. Selon certaines données concernant le processus de vaccination, plus de 146 000 élèves ont été vaccinés avec le vaccin « Pfizer », tandis que 119 484 par sinopharm.

     

    Banques: Les dépôts augmentent de 7,2% à fin juillet

    . Les dépôts auprès des banques ont enregistré une hausse annuelle de 7,2% pour s’établir à plus de 1.034,3 milliards de dirhams (MMDH) durant les sept premiers mois de cette année, ressort-il du tableau de bord « crédits et dépôts bancaires » de Bank Al-Maghrib (BAM). Les dépôts des ménages ont augmenté de 4,6% à 772,3 MMDH, avec 188 MMDH détenus par les Marocains résidant à l’étranger (MRE), précise la même source, relevant que les dépôts des entreprises privées ont progressé de 10,9% à 155,5 MMDH à fin juillet.

     

    Al Yaoum Al Maghribi
    Coronavirus: le variant « Mu » n’est pas une source d’inquiétude pour le Maroc

    Le variant « Mu » du nouveau coronavirus (Covid-19) ne constitue, pour l’instant, aucune source d’inquiétude pour le Maroc ou le reste du monde, à la lumière des données scientifiques disponibles sur ce variant et les avis d’experts et d’observateurs de la situation épidémiologique liée à la pandémie dans le monde, a indiqué le médecin et chercheur en politiques et systèmes de santé, Tayeb Hamdi. La propagation de ce variant, apparu pour la première fois en Colombie, est encore très faible au niveau mondial, a relevé Hamdi, notant qu’il ne constitue que 0,1% du nombre des nouveaux cas d’infection à la Covid-19 (soit un cas sur 1.000 nouvelles infections dans le monde).

    Share.

    Comments are closed.