La revue de presse de ce lundi 21 septembre

3857
DR.

L’envolée des prix des fruits et légumes, l’offensive des promoteurs immobiliers, le retour du dossier des carrières de sable devant les députés, les découvertes inquiétantes de la cellule terroriste… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce lundi :

L’Économiste
Rabat: Le coût du panier de la ménagère s’envole

• Depuis quelques jours, les prix de la majorité des légumes s’envolent dans les différents marchés de quartiers de Rabat. Ce qui complique certainement davantage le quotidien des Rbatis en cette période de pandémie. Une tournée dans le marché d’Akkari permet de constater une hausse de plus de 10% touchant la plupart des légumes. Ainsi, seul le prix des oignons reste encore en dessous de 5 DH le kg, alors que celui des autres légumes est généralement supérieur à 8 DH le kg. C’est le cas notamment des tomates, des pommes de terre et des carottes. Pour la courgette, le navet, l’aubergine et la courge, il faut débourser près de 10 DH le kg, et encore plus pour les haricots verts et blancs. La même tendance est constatée pour les fruits, dont les prix restent inaccessibles pour les familles à revenu modeste. Le coût de la vie de cette catégorie sera également impacté par la hausse spectaculaire du prix de la viande de poulet qui avoisine 17 DH le kg.

 

Le Matin
Contrats de formation: mesures exceptionnelles en faveur des entreprises marocaines

• Le ministère de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique et le ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration ont pris des mesures exceptionnelles en faveur des entreprises marocaines quant aux délais régissant les demandes de financement et de réalisation des actions de formation planifiées au titre de l’année 2020. Le département de la formation professionnelle indique dans un communiqué que conformément au décret-loi n°2-20-292 du 24 mars 2020 décrétant la déclaration de l’état d’urgence sanitaire pour endiguer la pandémie de Covid-19 et pour inciter les entreprises à bénéficier de la formation continue comme outil essentiel de développement de leur productivité et de leur compétitivité, plusieurs mesures ont été prises , de concert avec les partenaires socio-économiques, à savoir la prolongation des délais de dépôt des demandes de financement des actions planifiées au 31/10/2020 au lieu du 30/06/2020 et le report du délai de réalisation des actions de formation planifiées au 31/03/2021 au lieu du 31/12/2020.

 

Aujourd’hui Le Maroc
Immobilier: les promoteurs mènent l’offensive !

• La Fédération nationale de la promotion immobilière (FNPI) a dévoilé jeudi dernier les principaux axes de relance du secteur. Pour se relever de la crise, la FNPI propose trois chantiers majeurs de relance. Pour la Fédération, les textes législatifs sont dépassés et ne permettent pas au secteur de prendre de l’élan. Il s’agit notamment de la loi n° 25-90 relative aux lotissements, groupes d’habitations et morcellements en vigueur depuis le 17 juin 1992. Au niveau administratif, les professionnels du secteur appellent à faciliter et simplifier les procédures de délivrance des autorisations et d’accélérer les phases de réception : permis d’habiter, certificat de conformité. Côté financement, et notamment en ce qui concerne les crédits bancaires, les taux d’intérêt bancaires ne s’alignent pas sur la baisse du taux directeur annoncé par Bank Al-Maghrib. Les acteurs du secteur de l’immobilier demandent 3% (HT) pour les acquéreurs au lieu des taux pratiqués actuellement.

 

Le dossier des carrières de sable devant les députés

•  Voilà une commission qui promet des révélations retentissantes. En effet, la Chambre des représentants va enquêter sur les carrières de sable à travers une mission d’information. Il s’agit d’un dossier très important à la fois sur le plan économique et environnemental. Ceci explique sans doute le retard pris dans la formation de cette mission d’information. Annoncée voilà pratiquement trois ans, ladite commission n’a jamais pu se réunir ni former ses structures et encore moins démarrer ses travaux. Cette fois-ci sera-t-elle la bonne ? En tout cas, les membres d’une commission parlementaire spéciale auront ainsi la tâche d’enquêter sur le fonctionnement de ce secteur et démêler l’équivoque autour de l’exploitation du sable et la gestion des carrières.

 

Maroc le Jour
Tanger: un religieux impliqué dans un attentat à la pudeur sur six mineures

•  Un individu soupçonné d’attentat à la pudeur sur mineures dans un village de la commune de Melloussa relevant de la province de Fahs-Anjra a été déféré, samedi, devant le parquet général près la Cour d’appel de Tanger. Le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Tanger informe, dans un communiqué émanant du parquet général près cette Cour, que suite au dépôt de deux plaintes pour attentat à la pudeur sur six mineures, et en se basant sur les recherches et investigations menées par la brigade judiciaire de la Gendarmerie Royale de Tanger, le suspect a été déféré devant le parquet général près la Cour d’appel de Tanger le 19 septembre 2020.

 

L’Opinion
Tests et médicaments anti-Covid: y a-t-il ou non pénurie au Maroc ?

• Dans le contexte de la pandémie du Coronavirus, la demande en matière de médicaments et de tests PCR a connu une hausse sans précédent. D’une part, l’affluence accrue des citoyens aux pharmacies, conjuguée à une gestion discutable du gouvernement, a causé une rupture de stock d’un grand nombre de médicaments. D’autre part, certains réactifs indispensables dans le processus des tests PCR, étant fabriqués par un petit nombre de laboratoires à l’international, commencent à manquer dans plusieurs pays du globe. Au Maroc, où plus de 2.500.000 tests PCR ont été effectués depuis le début de la pandémie, l’arsenal de l’industrie pharmaceutique ne manque pas d’apporter sa contribution et peut aujourd’hui couvrir deux étapes des tests grâce à une production locale. Ce qui n’empêche nullement la persistance d’un risque réel de pénurie.

 

Rabat: 8 cas détectés au siège de l’ONMT, fermeture temporaire des locaux

• L’Office national marocain du tourisme (ONMT) a décidé de fermer les bureaux de son siège sis à Rabat temporairement après la détection de huit cas positifs (asymptomatiques) au coronavirus, a annoncé vendredi l’Office dans un communiqué. Le dernier test effectué le 16 septembre a révélé 8 cas positifs asymptomatiques, a indiqué l’ONMT, précisant qu’il a pris la décision de fermer les bureaux de son siège sis à Rabat temporairement et ce jusqu’à assainissement total de la situation et mise en place du processus de désinfection de tous les locaux, avec l’aide des autorités compétentes. La même source a également souligné qu’en ces temps de pandémie et conformément aux règles sanitaires dictées par le ministère de la Santé, l’ONMT fait de la sécurité de ses équipes sa priorité, ajoutant que des tests réguliers sont effectués auxquels sont soumis l’ensemble du personnel de l’Office.

 

Al Bayane 
« Africa Innovation Week 2020 »: l’EMSI remporte le Grand Prix et quatre médailles d’or

•  L’Ecole marocaine des sciences de l’ingénieur (EMSI), à travers ses laboratoires de recherche, s’est vu décerner, lors du salon international d’innovation Africa Innovation Week (IWA-2020), le grand prix et quatre médailles d’or pour ses quatre inventions phares « Genius water pipeline for buildings », « Smart Micro-wind for Highway », « Smart Hospital Management » et « Système intelligent stérilisateur et Distributeur des Produits Hygiènes SMART-DPH ». Cet événement est « organisé à distance au Maroc sous le patronage de la Fédération internationale des associations d’inventeurs (IFIA) et avec les principaux partenaires: la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et Oxford Business Group », fait savoir l’EMSI dans un communiqué.

 

Rissalat Al Oumma
Internet est plus lent au temps de l’enseignement à distance

• Durant le mois d’août, le Maroc a reculé de 8 positions dans le classement mensuel relatif à la vitesse d’Internet établi par le site spécialiste « SpeedTest ». Avec une moyenne de 19.01 MBps en téléchargement et 4.33 MBps pour les opérations d’Upload. Le Maroc occupe désormais la 124 positions parmi 174 pays concernés par ce classement, qui montre que la moyenne obtenue par le Maroc est largement en dessous du score moyen mondial qui est de 84.33 MBps pour le téléchargement et 44.010 MBps pour l’Upload.

 

Bayane Al Yaoum
Cellule terroriste démantelée: les matières saisies utilisées dans la fabrication de charges explosives

•. Le procureur général du Roi près la cour d’appel de Rabat a annoncé, samedi, que l’expertise technique et scientifique, menée par le laboratoire de la police scientifique suite au démantèlement le 10 septembre de la cellule terroriste, montre que les matières saisies sous forme de poudres et liquides sont utilisées dans la fabrication des charges explosives et sont hautement sensibles et prêtes à exploser suite à leur exposition à la température. Dans un communiqué, le procureur général du Roi a indiqué que cette expertise effectuée par le laboratoire de la police scientifique relevant de l’Institut des Sciences forensiques de la Sûreté nationale et dont le parquet a reçu une copie, révèle également que les cocottes, les tuyaux et les gilets explosifs saisis sont utilisés dans la préparation des charges explosives artisanales via la pression et l’explosion de clous et vis métalliques à distance par circuits électriques ou via les gilets explosifs.