La revue de presse de ce lundi 1er février

3084
DR.

La réforme du métier d’avocat toujours en attente, La loi du crowdfunding au Maroc entame sa dernière ligne droite, Bilan de l’Office national des hydrocarbures et des mines et une conférence à Washington pour célébrer l’histoire juive du Maroc… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce lundi :

L’Economiste
Avocats : la réforme est prête, mais…

Le projet de loi régissant les avocats est prêt, sauf qu’il n’a pas encore été déposé au Parlement. La réforme prévoit des amendements à la loi n° 28-08 du 20 octobre 2008. L’examen d’accès au barreau devrait être remplacé par un concours. Le ministre de la Justice évoque aussi la modernisation de la profession : « Créer des cabinets multidisciplinaires pour accompagner l’évolution du Royaume au niveau continental ». Mais ce n’est pas gagné d’avance. Une frange significative de la corporation est contre l’implantation d’avocats étrangers ou binationaux, qui apportent pourtant une vraie valeur ajoutée au marché du droit.

Livraison : Glovo s’agrandit. Glovo s’agrandit!

La plateforme de livraison à domicile vient en effet d’étendre son réseau à 18 villes du Royaume. Après Casablanca, Mohammedia, Dar Bouazza ou encore Rabat, c’est donc au tour de sept nouvelles villes de pouvoir bénéficier de ses services. Parmi ces dernières notamment, El Jadida, Meknès, Oujda, Tétouan, mais aussi Laayoune. Une politique d’extension décidée pour pouvoir combler davantage les nouveaux besoins des Marocains apparus durant le contexte sanitaire actuel. De ce fait, les prestations du groupe appliquent en effet rigoureusement les recommandations de l’OMS, offrant notamment un système de livraison sans contact et sans signature afin de limiter autant que possible toute interaction physique.

L’Opinion
Crowdfunding au Maroc: dernière ligne droite pour le projet de loi.

C’est un nouveau cadre légal dont beaucoup attendent impatiemment l’adoption et l’opérationnalisation. Le projet de loi N° 15,18, relatif au financement collaboratif, permettra enfin de fixer l’arsenal juridique et réglementaire à même de favoriser l’émergence des diverses activités du crowdfunding au Maroc. Le projet de loi a été transféré en deuxième lecture à la Commission des finances et du développement économique, à la Chambre des représentants le jeudi 28 janvier 2021. Dans un contexte marqué par la nécessité d’une relance économique, ce nouveau moyen de financement alternatif ouvrira de nouvelles perspectives à des porteurs de projets issus de divers horizons.

Al Alam
Deux nouvelles licences radio accordées par la HACA.

L’élargissement de l’offre télévisuelle et radiophonique et la régulation des contenus audiovisuels ont dominé l’action de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) telle que présentée dans le rapport d’activités publié par cette institution au titre de l’année 2019. Le rapport révèle ainsi que dans le cadre de sa mission en matière d’instauration d’un paysage audiovisuel pluraliste et diversifié, la HACA a accordé en 2019, deux licences pour l’établissement et l’exploitation de deux services radiophoniques, l’une sur FM et l’autre sur Internet, une licence pour l’exploitation de services télévisuels par satellite et trois autorisations pour la distribution de services de vidéos à la demande, dont une pour le renouvellement d’une autorisation déjà opérationnelle, indique la HACA dans un communiqué, ajoutant que l’instance de régulation a par ailleurs renouvelé l’autorisation de commercialisation d’un bouquet à accès conditionnel sur ADSL. Et de poursuivre que sans aucun préjudice pour la liberté d’expression et dans le strict respect de la liberté éditoriale des opérateurs, le Conseil Supérieur de la Communication Audiovisuelle a ainsi pris 66 décisions portant sur des problématiques aussi variées que l’équilibre et l’honnêteté de l’information, le respect de la dignité humaine, le respect de la femme et la lutte contre les stéréotypes, la protection de l’enfant et du jeune public, la protection de la santé publique, la communication publicitaire, etc.

Maroc le Jour
ONHYM : 47 projets de recherche minière en 2020.

Les travaux de recherche minière ont porté, en 2020, sur 47 projets situés dans les zones les plus prometteuses, a indiqué le ministère de l’Énergie, des mines et du développement durable. Les travaux propres de l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) ont concerné 34 projets, dont 11 pour les métaux précieux, 9 pour les métaux de base, 7 pour les roches et minéraux industriels, 4 pour la reconnaissance minière et 3 projets spéciaux (géothermie et hydrogène), précise le département dans un communiqué publié suite à la 17e session du conseil d’administration de l’office. L’activité partenariat en hydrocarbures a été marquée, en 2020, par la signature de 2 contrats de reconnaissance, 7 avenants aux accords pétroliers, 2 mémorandums d’entente et 1 avenant au mémorandum d’entente, souligne le communiqué.

Aujourd’hui le Maroc
Le premier Collège rural numérique de proximité voit le jour.

Le premier Collège rural numérique de proximité (CORP) au Maroc vient de voir le jour au douar Khallad dans le cadre d’un partenariat entre le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, la Société Générale, l’Initiative nationale pour le développement humain d’Azilal, et l’Académie régionale d’éducation et de formation de Béni Mellal-Khénifra et la Fondation Zakoura. Pour les initiateurs de ce projet, le CORP est né en réponse au besoin en solutions innovantes et alternatives afin de promouvoir l’égalité des chances pour l’accès à une scolarisation collégiale et l’amélioration de la performance du système éducatif. Il s’agit également de prévenir l’abandon scolaire et offrir un dispositif pédagogique innovant à travers l’usage du numérique.

Bayane Al Yaoum
Gestion de l’épargne: La CDG maintient la certification ISO 9001 version 2015.

L’activité gestion de l’épargne de la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) a maintenu la certification ISO 9001 version 2015 de son système de management de la qualité, suite à l’audit de renouvellement mené par le cabinet international de certification TUV Rheinland, dont le périmètre couvre principalement les activités consignations, professions juridiques, fonds institutionnels, prestations bancaires, fonds d’entraide familiale et le management des réseaux. Ce renouvellement de certification confirme l’engagement du Groupe CDG dans l’amélioration continue de ses processus, garantissant ainsi à l’ensemble de ses clients et parties prenantes des prestations aux meilleurs standards internationaux, tout en mettant en avant le caractère innovant de ses offres et services, indique la CDG dans un communiqué. Les orientations de la politique qualité de l’activité de gestion de l’épargne s’insèrent dans la vision du Groupe en matière d’excellence opérationnelle, de surveillance consolidée des risques et de satisfaction client, précise la même source.

Al Ahdath Al Maghribiya
L’histoire unique du Maroc avec sa communauté juive mise en lumière lors d’une conférence à Washington.

L’histoire unique du Maroc avec sa communauté juive a été mise en lumière jeudi lors d’une conférence à Washington, marquée par la participation de plusieurs personnalités américaines et étrangères. À l’occasion de cet événement virtuel organisé par le Congrès américain et l’association Shephardic Heritage International DC (SHIN), en marge de la Journée internationale du souvenir de l’Holocauste, l’ambassadeur de SM le Roi aux États-Unis, Lalla Joumala Alaoui, a rappelé le rôle du Royaume dans la protection des communautés juives tout au long de son histoire ainsi que l’importance de l’affluent hébraïque dans l’identité marocaine. « Le Maroc a une histoire unique avec le peuple juif », a-t-elle affirmé, notant que « des vagues consécutives de réfugiés juifs ont trouvé refuge au Maroc depuis deux millénaires après la destruction du temple de Salomon, pendant la chute de l’Andalousie en 1492 ou durant la Deuxième Guerre mondiale ». « Ils ont formé une communauté juive dynamique devenue partie intégrante de la société et de la culture du Royaume, comme le souligne notre Constitution, qui consacre l’importance de l’affluent hébraïque dans l’identité du Maroc », a relevé l’ambassadeur lors de cette conférence marquée par la participation de l’Envoyée spéciale du département d’État pour les questions de l’Holocauste, Cherrie Daniels.