La revue de presse de ce lundi 15 février

3598
DR.

La CNSS s’apprête à devenir une super « sécu », le secteur de l’événementiel perd plus de la moitié de ses effectifs, nouvelle condamnation des pratiques journalistes non éthiques de la chaîne algérienne « Echourouk », éolien : des mâts 100% « made in Morocco »… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce lundi :

Aujourd’hui le Maroc
CNSS: vers une super «Sécu»marocaine.

Une nouvelle vie attend la CNSS. Déjà placée sous le feu des projecteurs durant la période de Covid et la distribution des aides aux ménages touchés, la CNSS est appelée à jouer un rôle important dans l’écosystème de couverture sociale marocain. Dans ce sens, le dispositif d’aide durant le confinement a été un test grandeur nature avant la généralisation de la couverture sociale attendue pour les prochaines années. Dans ce sens, le Conseil des ministres vient d’approuver un projet de loi-cadre relatif à la protection sociale. Concrètement, le projet de loi-cadre prévoit la coordination de l’action des autorités publiques avec l’ensemble des intervenants concernés par la généralisation de la protection sociale et le développement des aspects managériaux et de gouvernance des organismes de la protection sociale, en vue de créer une structure unifiée de coordination et de supervision des systèmes de protection sociale.

Al Ahdath Al Maghribiya
Événementiel : une baisse de 55% des effectifs.

Les prestataires de l’événementiel au Maroc ont souffert de la crise sanitaire du Covid-19. Pour mesurer davantage l’ampleur des dégâts dans le secteur, le groupement professionnel qui les représente (GPPEM) a commandé une étude au cabinet VQ et qui porte sur un échantillon de 206 professionnels. Il en ressort que 93,5% des acteurs confirment qu’il s’agit de la pire conjoncture qu’ils n’aient jamais connue. Cela s’est traduit par une baisse de leur chiffre d’affaires de +75%, une réduction des effectifs d’environ 55% et un recours massif au crédit .

L’Economiste
Éolien : des mâts 100% « made in Morocco ».

Démarrage réussi pour OTube, nouvel intrant marocain dans la fabrication de mâts pour éoliennes. L’unité produit principalement des profilés reconstitués et ouvrages métalliques creux à section variable, en particulier les mâts d’éolienne de dernière génération onshore et offshore. Filiale de Delta holding, OTube a livré 15 tours d’éoliennes pour le projet de parc éolien de Midelt en 2020. Selon le management de la société, l’usine affiche une capacité annuelle de production équivalente à une centaine de mâts d’éoliennes de grande puissance.

Brexit : Bientôt une réunion Maroc-Royaume-Uni à Londres.

Simon Martin, ambassadeur du Royaume-Uni au Maroc, a annoncé, lors d’un webinaire organisé, jeudi 11 février, par la Chambre de commerce britannique, qu’une réunion de haut niveau aura bientôt lieu à Londres. L’objectif étant de discuter des conditions de renforcer la coopération économique avec le Royaume 50 jours après le Brexit. Le Royaume-Uni est le 8e client du Maroc. Les échanges commerciaux s’élèvent à 18 milliards de DH. Les deux pays comptent lever les barrières notamment pour faciliter l’implantation directe des entreprises britanniques. Les deux pays sont actuellement liés par un accord d’association signé en 2019. Le challenge est d’arriver à un accord de libre-échange.

Bayane Al Yaoum
Le CNP condamne la violation par la chaîne algérienne « Echourouk » de l’éthique et de la déontologie de la presse

Le Conseil national de la presse (CNP) a condamné la violation par la chaîne algérienne « Echourouk » de l’éthique et de la déontologie de la presse en diffusant une émission satirique qui s’attaque clairement au peuple marocain et à Sa Majesté le Roi. Dans son communiqué, le CNP indique avoir « suivi les réactions suscitées par la diffusion par la chaîne algérienne « Echourouk » d’une émission satirique qui s’attaque clairement au peuple marocain et à Sa Majesté le Roi en puisant dans un langage de dénigrement et de dégradation de la dignité, et qui n’a rien à avoir avec les émissions satiriques diffusées par les chaînes civilisées qui se contentent de commenter et de critiquer, sans injurier ou dénaturer l’image personnelle, ni porter atteinte aux peuples ». Cette émission, poursuit le CNP, a « utilisé des expressions attentatoires à la personne de Sa Majesté le Roi et méprisantes pour le peuple marocain, tout en incitant clairement à la guerre, autant de violations flagrantes de l’éthique et de la déontologie de la presse ».

Al Ittihad Al Ichtiraki
Hilale: les États soutenant les groupes armés enrôlant des enfants assument une responsabilité pénale internationale.

L’ambassadeur du Maroc à l’ONU, Omar Hilale, a souligné que « les États qui abritent, arment, financent et entraînent les groupes armés qui enrôlent des enfants, portent la même responsabilité pénale que ces groupes et doivent rendre des comptes à la communauté internationale ». Intervenant lors d’une réunion virtuelle pour marquer la Journée internationale contre l’utilisation d’enfants soldats, organisée par le Canada, le Rwanda, l’Uruguay, le Département des opérations de paix de l’ONU et l’Institut canadien Dallaire pour les enfants, la paix et la sécurité, Hilale a précisé que « la responsabilité première incombe aux États membres de protéger tous les enfants, particulièrement ceux réfugiés sur leur territoire, sans distinction d’aucune sorte ». L’ambassadeur Hilale a déploré que « nous assistons malheureusement encore à des violations graves des droits des enfants dans de nombreux contextes, y compris dans plusieurs camps de réfugiés, où des groupes armés enrôlent des enfants et les séparent de leurs familles, au mépris total de leurs droits fondamentaux ».

Al Bayane
Le Maroc pour le renforcement des échanges inter-africains.

Le Maroc encourage le renforcement des discussions avec les pays Africains en vue de consolider leurs engagements dans le processus préparatoire du Sommet des Nations Unies sur les systèmes Alimentaires prévu en 2021, a souligné l’ambassadeur, représentant Permanent du Maroc auprès des agences de l’ONU à Rome, Youssef Balla. Intervenant lors de la réunion d’information consacrée au Sommet sur les Systèmes Alimentaires tenue en présence de Agnes Kalibata, Envoyée spéciale du secrétaire général des Nations Unies, Balla a indiqué que les pays Africains sont en première ligne des enjeux et défis les plus importants à relever, en termes d’insécurité alimentaire, parité homme-femme et innovation adaptée à leurs moyens et contextes locaux. Tout en émettant le souhait que les efforts consentis puissent aboutir à des résultats probants et tangibles, permettant l’accélération de l’atteinte des OOD à l’horizon 2030, il a annoncé que le Maroc a choisi de s’investir dans la piste d’action 3.

Al Yaoum Al Maghribi
Essaouira : Présentation à « Bayt Dakira » d’un livre sur la singularité du droit hébraïque au Maroc.

« Quand le Maroc donne du sens à sa diversité : la singularité du droit hébraïque au Maroc » est l’intitulé d’un livre dont la présentation s’est déroulée, samedi à « Bayt Dakira », en présence de M. André Azoulay, Conseiller de SM le Roi et président-fondateur de l’Association Essaouira-Mogador, ainsi que d’un parterre d’universitaires, de chercheurs et d’acteurs issus de divers horizons. L’ouvrage, présenté lors de la 6e Rencontre scientifique, initiée par le Centre d’Etudes et de Recherches sur le Droit Hébraïque au Maroc, conjointement avec la Fondation Konrad-Adenauer au Maroc, l’Association Essaouira-Mogador et « Bayt Dakira », sous le thème « Quand la diversité marocaine s’invite au cœur des Humanités », est publié par la Fondation allemande sous la direction de MM. Steffen Krüger, Représentant Résident de ladite Fondation, Abdellah Ouzitane et Farid El Bacha, respectivement président-fondateur et président-exécutif dudit Centre.