La revue de presse de ce jeudi 29 avril

797

La CGEM et l’OIT mobilisés dans la lutte contre le travail des enfants, le Parlement européen se félicite des relations UE-Maroc, des inégalités de revenus au-dessus du tolérable au Maroc, Tourisme/Aérien : 1,9 million de sièges sécurisés entre juin et août… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de jeudi:

 

Le Matin
Risque d’impayés des entreprises : le Maroc, le pays le plus résilient en Afrique du Nord

• Le Maroc demeure dans le club restreint des pays les plus résilients en Afrique, selon la nouvelle carte des risques-pays publiée par Coface. Malgré un «B», traduisant un risque assez élevé dans ce contexte de crise inédit, le Royaume conserve la meilleure note sur le continent derrière le Rwanda et aux côtés notamment du Kenya, du Botswana, de l’île Maurice et de la Côte d’Ivoire. En Afrique du Nord, le Maroc est toujours le premier de la classe dans le dernier baromètre de Coface (premier trimestre). Les évaluations de Coface (162 pays) se situent globalement sur une échelle de 8 niveaux de risque allant de A1 (risque très faible) à E (risque extrême).

Le Parlement européen souligne le caractère stratégique des relations UE-Maroc

• Le Parlement européen a souligné le caractère stratégique des relations entre le Maroc et l’Union européenne (UE) et recommandé davantage de soutien au Royaume. Dans un rapport de décharge de l’exécution du budget général de l’UE pour l’exercice 2019 adopté en plénière, le Parlement européen a estimé que les fonds alloués dans le cadre des programmes d’appui budgétaire et de l’instrument de voisinage ont donné lieu à des résultats positifs dans le cadre de la coopération avec le Maroc, «voisin et partenaire stratégique de longue date». Soulignant que la coopération de l’UE a contribué à la mise en œuvre des réformes au Maroc ce qui a eu un impact positif sur le développement socio-économique du pays, le rapport recommande de renforcer l’orientation de l’appui budgétaire sectoriel et d’améliorer la stratégie de dialogue politique avec le Royaume.

 

L’Economiste
Tourisme/Aérien : 1,9 million de sièges sécurisés entre juin et août

•. La destination Maroc a sécurisé 1,1 million de nuitées contractées durant la période allant de juin à août prochains. Sur la même période, l’activité aérienne a sécurisé 1,9 million de sièges. Bien évidemment, il s’agit là de contrats signés avec des TO afin de maintenir une saisonnalité. Sauf que ces contrats restent, pour l’heure, tributaires de l’ouverture des frontières. «Aujourd’ hui, personne ne maîtrise le timing de la relance de l’industrie touristique… L’essentiel est que l’on soit prêt à repartir à tout moment», explique Adel El Fakir, DG de l’ONMT.

 

Des inégalités de revenus au-dessus du tolérable

•. Les disparités de revenu sont élevées et dépassent même la moyenne tolérable. Estimée par l’indice de Gini, l’inégalité de revenu est de 46.4% alors que le seuil socialement tolérable est de 42%. L’enquête du Haut-commissariat au plan, réalisée avant le début de la pandémie, sur le revenu des ménages relève aussi que l’écart du revenu est de 45% en milieu urbain et de 44,5% en milieu rural. L’analyse de la concentration des revenus fait ressortir des écarts importants entre les catégories. Au niveau national, les 20% de la population les plus aisés détiennent plus de la moitié (53,3%) des revenus des ménages contre 5,6% pour les 20% les moins aisés. Il faut signaler que le revenu total des ménages est estimé annuellement à 767.142 millions de DH.

 

Maroc le Jour
Compact II : le taux d’engagement des fonds dépasse 75%.

• Le taux d’engagement des fonds dans le cadre du programme « Compact II » s’élève actuellement à 75,1%, soit l’équivalent de près de 338 millions de dollars, a affirmé la Directrice générale de l’Agence MCA-Morocco, Malika Laasri, mardi à Rabat lors de la 11ème session du Conseil d’orientation stratégique (COS) de l’Agence. Lors de cette session, tenue sous la présidence du ministre de l’Economie, des finances et de la réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, Mme Laasri a présenté un exposé détaillé de l’état d’avancement de la mise en œuvre, depuis la dernière session du COS, du « Compact II », qui est un programme conclu entre le gouvernement marocain et son homologue américain, représenté par Millennium Challenge Corporation (MCC), indique un communiqué de MCA-Morocco.

 

Aujourd’hui le Maroc
Énergies renouvelables : partenariat entre l’IRESEN et l’ENSMR pour promouvoir la R&D

•. L’École nationale supérieure des mines de Rabat (ENSMR) et l’Institut de recherche en énergie solaire et énergies nouvelles (IRESEN) ont signé une convention de partenariat visant à promouvoir les projets conjoints de recherche et développement (R&D) dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique. Signée par le directeur de l’ENSMR de Rabat, Mustapha Ouadghiri, et le directeur général de l’IRESEN, Badr Ikken, cette convention a également pour objectif de promouvoir des programmes de formation académique et de formation continue, ainsi que l’accès mutuel aux infrastructures de recherche. Cette convention intègre plusieurs volets de collaboration, notamment le développement de feuilles de route technologiques conjointes, la réalisation de projets conjoints de R&D et le développement de programmes de formation académique et de formation continue conjoints.

 

Plafonnement des taux : les banques auront leur mot à dire.

• Le secteur bancaire sera sous les feux des projecteurs au cours des prochaines semaines. Alors que le rapport d’une mission d’enquête sur le secteur est pratiquement finalisé, la commission parlementaire chargée des finances entamera l’examen d’un projet de loi sur les banques. Dans le détail, le bureau de la Chambre des représentants vient de transférer à ladite commission le projet de loi n°51.20 modifiant et complétant la loi n°103.12 relative aux établissements de crédit et organismes assimilés. Très attendu, ce texte instaure de nouvelles dispositions concernant le plafonnement des taux de crédits. Pour ce faire, le gouvernement a amendé l’article 51 qui permettra au ministre des finances, conformément aux décisions, de déterminer le taux maximum des intérêts conventionnels pour chaque type d’opération de crédit.

 

Al Massae
E-commerce: un développement « exponentiel » au Maroc

•. Le secteur du e-commerce connait un développement exponentiel au Maroc grâce à la généralisation de l’accès à internet qui a largement contribué à son essor, a indiqué le président de la Commission commerce de la Fédération des métiers de la distribution des produits de grande consommation (TIJARA 2020), Said El Amrani. Intervenant lors d’un webinaire sous le thème « E-commerce au Maroc: Actualités et perspectives » organisé par Tijara 2020 en partenariat avec Portnet, El Amrani a relevé que la question du e-commerce aujourd’hui est « évidente » pour tout le monde, dans la mesure où les consommateurs sont pratiquement tous équipés d’outils à même de leur permettre d’être présents sur les différentes plateformes digitales.

 

Tanger: deux récidivistes interpellés pour cambriolage d’une bijouterie

•. Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Tanger ont interpellé deux individus aux antécédents judiciaires pour leur implication présumée dans le cambriolage d’une bijouterie. Les services de la police judiciaire, appuyés par les techniciens de la police scientifique et technique, ont effectué mercredi les procédures de constatation d’un vol à l’intérieur de la bijouterie, située au quartier Msala à Tanger, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

 

Bayane Al Yaoum
Classement ‘’Times Higher Education 2021’’ : L’Université Moulay Ismail fait bonne figure

•. L’Université Moulay Ismail de Meknès (UMI) a fait cette année sa première entrée dans le palmarès du prestigieux classement mondial ‘’Times Higher Education 2021’’, qui classe les universités selon leur implication dans la mise en œuvre des objectifs de développement durable (ODD) des Nations Unies. L’UMI, qui a occupé la troisième position dans la réalisation des objectifs de développement durable à l’échelle nationale, se distingue particulièrement dans l’ODD7 « Énergie propre », dans lequel elle figure à la 24ème place mondiale, et dans l’ODD4 « la qualité de l’éducation » et l’ODD10 « réduction des inégalités », ainsi que l’ODD 16 « la paix et justice », où elle se classe première à l’échelle nationale, indique un communiqué de l’université.

 

Al Yaoum Al Maghribi
CGEM-OIT: Lancement de l’Initiative du secteur privé pour la lutte contre le travail des enfants « ILTESAM »

•  La CGEM, en collaboration avec l’Organisation internationale du Travail (OIT), a organisé, mardi à Casablanca, une cérémonie virtuelle de lancement de « l’Initiative du Secteur Privé marocain pour la Lutte contre le Travail des Enfants » baptisée « ILTESAM ». S’exprimant à cette occasion, le Président de la CGEM, Chakib Alj, a indiqué que « ILTESAM est l’équivalent arabe du mot engagement. Et l’événement que nous tenons aujourd’hui vient confirmer la mobilisation et la détermination de la CGEM et de ses partenaires pour combattre ce fléau qui engendre plusieurs problématiques économiques et sociales ».