La revue de presse de ce jeudi 24 septembre

2183
DR.

Une ONG marocaine accréditée par l’Unesco, ,20M$ accordés par la BERD au CGAM, le budget des communes face au covid, l’heure du bilan pour Fédération nationale des promoteurs immobiliers… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce jeudi :

 

Le Matin
Les relations hispano-marocaines: « la confiance mutuelle et le dialogue permanent »

 

•  Le président de la Commission des Affaires Etrangères au Congrès des Députés espagnol, Marí Klose Pau, a souligné, mardi, que les relations entre le Maroc et l’Espagne sont basées sur une « confiance mutuelle et un dialogue permanent » qui rend ce partenariat « exemplaire ». Dans une déclaration à la MAP au terme d’un entretien avec l’ambassadeur du Maroc en Espagne, Karima Benyaich, M. Pau s’est félicité de l’exemplarité de la coopération entre le Maroc et l’Espagne dans nombreux domaines, notamment au niveau politique, économique mais aussi au niveau culturel. Par ailleurs, le responsable espagnol a mis en exergue l’importance de promouvoir la diplomatie parlementaire entre les deux pays, élément fondamental dans la consolidation des relations bilatérales, a-t-il dit.

L’Economiste
Patrimoine: une ONG marocaine accréditée par l’Unesco

 

• L’association recherche histoire et patrimoine de l’Oriental marocain (ARHPOM) vient d’être accréditée par l’Unesco, comme organe consultatif pour tout ce qui se rapporte au patrimoine immatériel. L’ARHPOM devient ainsi la seule ONG marocaine accréditée dans ce domaine. Elle sera sollicitée dans tous les dossiers se rapportant au Maroc en matière de patrimoine immatériel. Cela concerne les connaissances, le savoir-faire, les traditions et les pratiques associés aux cultures ancestrales : palmier dattier, argan et autres produits du terroir. C’est le cas également pour les festivals, les moussems et les expressions corporelles, les espaces à forte charge culturelle et le patrimoine humain vivant. L’attribution de cette importante responsabilité a été prise lors de la 8ème session de l’Assemblée générale des Etats parties à la convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, tenue du 8 au 10 septembre 2020 au siège de l’Unesco à paris.

 

Financement du commerce extérieur: la BERD accorde 20 M$ au GCAM

• Convention de prêt pour stimuler les échanges au Maroc. La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD) vient d’accorder au Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) une nouvelle ligne de financement du commerce extérieur de 20 millions de dollars (M$). Multidevise et non-engagée, cette ligne de financement du commerce extérieur sera déployée pour émettre des garanties en faveur des banques confirmatrices et pour fournir un financement en devise destiné à des transactions commerciales d’exportations ou d’importations. Elle devrait offrir également au GCAM une enveloppe de financement en devise visant l’accompagnement de ses clients importateurs et exportateurs.

 

Aujourd’hui Le Maroc
Communes : Un budget 2021 à la sauce « Covid »

• . Face aux incertitudes persistantes sur le plan économique et surtout l’impact de la crise sanitaire actuelle sur les recettes fiscales, le prochain exercice budgétaire pour les communes et autres collectivités s’annonce un peu plus particulier que d’habitude. Anticipant le démarrage des préparatifs, le ministère de l’intérieur vient de publier sa feuille de route pour l’élaboration des futurs budgets. Les élus locaux sont ainsi invités à prendre le contexte actuel en considération pour leurs prévisions en termes de recettes et dépenses. Dans le détail, la tutelle invite à une rationalisation des dépenses tout en songeant au développement des recettes. Dans ce sens, la circulaire du ministère trace une véritable feuille de route pour la préparation et l’exécution des budgets de ces collectivités pour l’exercice 2021.

 

Le groupe Bank of Africa lance la nouvelle version du site web « Investor Relations »

•  Le groupe Bank of Africa (BOA) a annoncé mercredi le lancement de la nouvelle version du site web “Investor Relations” dédié à la communication financière du groupe. Ce site web dispose d’une nouvelle identité visuelle, moderne et épurée, relève la banque dans un communiqué. Il représente une structure repensée et adaptée à la cible à travers de nouvelles fonctionnalités pratiques et interactives pour une meilleure expérience utilisateur (Bibliothèque média, facilité de partage, flux automatisé Réseaux Sociaux, etc), ajoute la même source.

 

Maroc Le Jour
Convention pour renforcer le système de santé

• Le ministère de la Santé et la Fédération nationale de la Santé (FNS) ont signé une convention-cadre de partenariat stratégique public-privé permanent pour contribuer à l’amélioration et le développement du système national de santé. « Aujourd’hui est un jour mémorable », a déclaré le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, à l’issue de cette signature, précisant que c’est la première fois qu’une convention-cadre de partenariat est signée, sous l’égide du ministère de la Santé, entre la FNS et la Direction de la Réglementation et Contentieux, relevant du ministère. Cette signature permet de mettre en synergie la dynamique des potentiels du secteur libéral qui compose la FNS avec les autres composantes, a poursuivi Ait Taleb et ce, pour un système de santé marocain nouveau, à même de répondre aux différentes attentes du citoyen. De son côté, le président de la FNS, Dr. Moulay Saïd Afif, qui s’est félicité de la signature de cette convention-cadre de partenariat entre les deux entités, a fait part de sa volonté d’oeuvrer étroitement avec le ministère de tutelle pour la refonte du système de santé.

 

Fès : appel à intégrer la clinique juridique de la faculté de droit

• Un appel à candidature pour intégrer la clinique juridique de la faculté de droit (CJFD), relevant de l’université Sidi Mohammed Ben Abdellah (USMBA) de Fès, vient d’être lancé. Ouverte aux étudiants de Master et de doctorat en droit public et privé, la CJFD favorise le développement des compétences de ses membres non seulement sur le plan théorique, mais aussi sur celui pratique, notamment dans le domaine de droit de migration, d’asile, de la traite, la conciliation et de la médiation familiale. L’objectif principal de la clinique juridique est d’améliorer la situation des jeunes, des femmes et des communautés sous représentées en leur fournissant une assistance juridique gratuite dans les domaines de la migration, de la conciliation et de la médiation familiale, tout en facilitant leur participation civique et économique.

 

L’Opinion
AEI: l’Etat doit injecter directement les 120 milliards dans la création d’emplois

• Les économistes de l’Istiqlal regrettent la tendance de l’Exécutif à tenir une approche peu proactive et volontariste qui ne permet ni d’opérer un sursaut de l’activité ni de préserver les équilibres des comptes publics. Ceci est susceptible d’exacerber la dégradation socio-économique qui ne peut que provoquer un recours à massif à l’endettement dans des conditions de plus en plus difficiles, estiment-ils. Dans ce sens, l’Alliance des Economistes Istiqlaliens (AEI), qui vient de livrer ses recommandations pour l’élaboration du budget de l’année 2021, préconise une injection directe par l’Etat des 120 milliards prévus dans le cadre de la relance, qui soient destinés à renflouer les trésoreries des entreprises publiques ou privées sous forme de fonds propres. La priorité doit être accordée aux entreprises et aux projets à grande capacité de création d’emplois, et ce, pour accélérer la reprise rapide de l’activité économique

 

Al Bayane
Ismahane Elouafi nommée au poste de Scientifique en chef à la FAO

•  La Marocaine Ismahane Elouafi vient d’être nommée au nouveau poste de Scientifique en chef auprès de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). Cette nomination, annoncée par le Directeur général de la FAO, Qu Dongyua, à l’occasion de la 35é Conférence régionale de la FAO pour le Proche-Orient et l’Afrique du Nord (NERC 35) (21-22 septembre), « renforcera encore la dimension technique et scientifique des travaux de la FAO », précise un communiqué de l’organisation onusienne. « Le parcours de Mme Elouafi et sa connaissance approfondie de la région seront un atout pour relever les défis auxquels sont confrontés les pays du Proche-Orient et d’Afrique du Nord », souligne la FAO.

 

Akhbar Al Yaoum
Immobilier: la FNPI dresse son bilan

• « Les dimensions de l’immobilier sont à la fois économique et sociale car il crée des postes d’emplois conséquents et générè des recettes fiscales importantes au profit de l’Etat », a indiqué le président de la Fédération nationale des promoteurs immobiliers (FNPI), Taoufik Kamil. Pour se relever de la crise, la FNPI propose trois chantiers majeurs de relance. Pour la Fédération, les textes législatifs sont dépassés et ne permettent pas au secteur de prendre de l’élan. Il s’agit notamment de la loi n° 25-90 relative aux lotissements, groupes d’habitations et morcellements en vigueur depuis le 17 juin 1992. Au niveau administratif, les professionnels du secteur appellent à faciliter et simplifier les procédures de délivrance des autorisations et d’accélérer les phases de réception : permis d’habiter, certificat de conformité. Côté financement, et notamment en ce qui concerne les crédits bancaires, les taux d’intérêt bancaires ne s’alignent pas sur la baisse du taux directeur annoncé par Bank Al-Maghrib. Les acteurs du secteur de l’immobilier demandent 3% (HT) pour les acquéreurs au lieu des taux pratiqués actuellement.

 

« Bureau d’ordre digital » et « parapheur électronique »: les souscriptions en hausse

• Le nombre d’administrations ayant souscrit aux plateformes « bureau d’ordre digital » et « parapheur électronique » est passé de 30 à près de 900 administrations en l’espace de 6 mois, selon le directeur de l’Agence de développement digital (ADD), Mohammed Drissi Melyani. « Ceci dénote de l’intérêt grandissant accordé au digital par les acteurs publics et de la prise de conscience collective grandissante de recourir aux outils innovants et la volonté d’instaurer et d’adopter une nouvelle culture digitale au sein du secteur public », a expliqué Melyani dans une interview accordée à la MAP. La crise sanitaire actuelle liée à la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19) a « fortement » accéléré le virage numérique au Maroc, a-t-il relevé, ajoutant que l’esprit d’innovation marocain et l’adoption des technologies numériques ont « indéniablement » contribué à renforcer la collaboration entre acteurs publics et privés en vue d’assurer la continuité des services offerts à leurs usagers (citoyens et entreprises).

 

Al Yaoum Al Maghribi
Lutte contre le cash: Jouahri pour l’accélération du mobile banking

• Le Wali de Bank Al-Maghrib (BAM), Abdellatif Jouahri, a plaidé pour l’opérationnalisation et dans « les meilleurs délais » du mobile banking, comme instrument incontournable d’inclusion financière et de lutte contre le cash, dont le niveau a largement augmenté durant cette période de crise sanitaire liée à la pandémie du nouveau coronavirus (covid-19). Cet outil permet des gains significatifs au niveau du temps et du coût de l’exécution des opérations, a expliqué Jouahri lors d’un point de presse tenue en mode visioconférence à l’issue de la 3ème réunion trimestrielle du conseil de BAM pour l’année 2020. « Nous sommes à 1,5 million de wallet », a-t-il fait savoir, assurant que, sur le plan technique, tous les essais des switchs ont été effectués, alors que les sept comités de travail relatifs à la mise en place de l’inclusion financière « sont en place et avancent valablement ».

 

Al Alam
Essais cliniques : des indicateurs prometteurs

• La deuxième étape des essais cliniques du vaccin anti-Covid-19 ont commencé mercredi au CHU Ibn Sina de Rabat. Cette opération, qui concerne 200 volontaires, consiste en des piqûres de rappel portant chacune les noms des personnes concernés par la vaccination depuis le 7 septembre. Elle se déroulera, à raison de 15 personnes par jour, dans des tentes équipées et entièrement isolées des autres unités du CHU. Par ailleurs, la première dose des piqûres, n’a montré aucun effet secondaire sur les volontaires, qui étaient sous surveillance médicale par téléphone. Ainsi, l’opération se déroule dans de bonnes conditions. Un constat partagé par le docteur Allal Amraoui, qui estime que les indicateurs montrent que le vaccin chinois donne des résultats probants et laissent à croire en la possibilité d’obtenir un vaccin efficace.