La revue de presse de ce mercredi 24 juin

2625
DR.

 Justice à distance, les Marocains et les vacances, dialogue social grippé… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mercredi

Le Matin 
L’Allemagne salue l’Initiative royale d’octroyer une aide médicale aux pays africains.

• L’Allemagne a salué la Haute Initiative de Sa Majesté le Roi Mohammed VI d’octroyer une aide médicale à plusieurs pays africains afin de soutenir leurs efforts dans la lutte contre la covid-19. « Le nouveau coronavirus nous a montré que nous ne pouvons pas affronter de telles crises mondiales sans être unis », a déclaré un porte-parole du ministère allemand des Affaires étrangères. La propagation du nouveau coronavirus se poursuit, notamment dans le continent africain, a-t-il ajouté, précisant que « les graves conséquences du virus se prolongeront pendant longtemps. Par conséquent, nous saluons tout engagement de coopération entre les pays africains dans la lutte contre la Covid 19. Cela donne une forte impulsion au multilatéralisme ».

 

Conseil supérieur du pouvoir judiciaire: 2.523 affaires jugées à distance du 15 au 19 juin

•. Un total de 2.523 affaires ont été jugées à distance par les tribunaux de première instance et les Cours d’appel du Royaume durant la période allant du 15 au 19 juin, a annoncé le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ). De même, 364 audiences ont été tenues à distance et 6.521 affaires ont été mises au rôle, alors que 7.891 détenus ont bénéficié du dispositif de procès à distance, précise le CSPJ dans un communiqué. Il s’agit, selon la même source, de résultats prometteurs réalisés par l’ensemble des tribunaux du Royaume durant cette période, grâce aux efforts déployés par l’ensemble des autorités, institutions et professionnels, mettant en avant l’importance de continuer à améliorer et à développer ce chantier au service de la justice au Maroc.

 

L’Economiste
Vacances: les Marocains toujours partants!

• Les Marocains rêvent de vacances surtout après trois mois de confinement, selon la dernière enquête de la Confédération nationale du tourisme. Ils rêvent d’Atlantique et de Méditerranée, de villes où il fait bon vivre et surtout, d’oublier la pression psychologique due à cette période de crise sanitaire. Quatre régions ont été plébiscitées par les touristes nationaux. Il s’agit de Dakhla-Oued Eddahab, Agadir-Souss Massa, Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Marrakech-Safi. Les hôtels sont sur le pied de guerre et l’offre sera abondante. Reste à savoir si les tarifs seront aussi intéressants pour des bourses amoindries.

 

Carburants, factures d’électricité, gaz butane… Rabbah fait le point

• Prix des carburants à la pompe, approvisionnement en gaz butane, problèmes des factures d’électricité… Aziz Rabbah a été interpellé par les groupes parlementaires de la Chambre des représentants sur le bilan des mesures lancées par son département pour faire face aux effets de la crise de la Covid-19. Intervenant lors de la séance hebdomadaire des questions orales, le ministre de l’Energie, des Mines et de l’environnement a mis en avant les retombées du dispositif déployé dès le début de l’état d’urgence sanitaire. Lors de l’annonce de la mise en place de l’état d’urgence sanitaire, plusieurs citoyens se sont rués sur les commerçants pour faire le stock en bonbonnes de gaz butane. Après ce premier vent de panique durant les deux premières semaines du confinement, la situation est revenue à la normale, selon le ministre.

 

Aujourd’hui le Maroc 
Covid-19 : un dialogue social grippé

• Le dialogue social reprend. Les partenaires sociaux se réunissent aujourd’hui à Rabat sous la présidence du ministre de l’emploi et de l’insertion professionnelle. Une reprise déjà critiquée par les syndicats. « Nous pensons que le gouvernement aurait pu reprendre le dialogue bien avant. C’est d’autant plus vrai que les représentants des fonctionnaires et salariés ont pratiquement été écartés de la gestion des effets de la pandémie Covid-19 au moment où le ministre de l’économie a pris part au CA du patronat et que la CGEM a participé à plusieurs réunions du Comité de veille », déclare Khalid Alami Houir, secrétaire général adjoint de la CDT. Et de poursuivre: « Nous avons reçu une invitation pour participer à quatre rounds en perspective d’une réunion ultime avec la participation du chef de gouvernement. L’ordre du jour communiqué concerne la gestion des effets de la crise sanitaire et la stratégie de relance économique ».

 

Programme Mourafaka : 500 coopératives visées par la 4ème tranche

• . L’office du développement de la coopération (ODCO) a lancé un appel à manifestation d’intérêt pour bénéficier de la quatrième tranche du programme « Mourafaka » d’accompagnement des coopératives. Cette initiative vise 500 coopératives au niveau national et a pour objectif principal l’émergence d’une nouvelle génération de coopératives performantes et innovantes en les aidant à dépasser certaines contraintes et difficultés et en leur garantissant un niveau d’entrepreneuriat et d’innovation compétitif. Ce programme est destiné aux nouvelles coopératives nationales ayant des projets économiquement rentables, socialement responsables et soucieuses de l’environnement et porte sur le renforcement des capacités de 2.000 coopératives nouvellement créées.

 

L’Opinion
Les bureaux d’hygiène au front de la lutte préventive

•. Les médecins d’hygiène ont également bataillé sur le front préventif contre le coronavirus. Les 271 bureaux d’hygiène que compte notre pays ont quasiment tous été mobilisés pour désinfecter, sensibiliser et limiter les risques de propagation du virus. Affiliés au ministère de l’Intérieur, ces chevilles ouvrières sont réparties dans toutes les communes et municipalités du Royaume. Pour pouvoir mener leurs actions avec tous les moyens nécessaires, les bureaux communaux d’hygiène (BCH) ont reçu un appui financier considérable de la part des communes et des régions qui ont été exceptionnellement autorisées à leur réallouer des budgets. « Cela a été fait afin de renforcer la capacité d’action des BCH vis-à-vis de la pandémie et ainsi disposer du matériel exceptionnel nécessaire » explique Dr Jamal Bakhat, Chef de division d’hygiène et de contrôle sanitaire à Tanger.

 

 

Le premier cabinet d’avocat virtuel voit le jour.

• La profession juridique au Maroc a pris le virage du digital avec le lancement du premier cabinet d’avocat virtuel à Casablanca. En réponse aux défis sanitaires du Covid-19 qui ont imposé une révision du mode d’exercice du métier d’avocat, le premier cabinet d’avocat virtuel a vu le jour à Casablanca, début juin courant. A travers cette plateforme, initiée par Mourad Elajouti, avocat au barreau de Casablanca, le client peut accéder à l’ensemble des prestations juridiques, mandater son avocat sans quitter son domicile ou son bureau et bénéficier de plusieurs canaux de communication digitale.

 

Al Bayane
Ait Taleb: Elaboration d’un programme intégré visant à relancer les activités de santé post-covid

• Le ministère de la Santé a élaboré un programme intégré visant à relancer les activités de santé après la maitrise de la pandémie du coronavirus, pour répondre aux besoins de la population, a indiqué le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb. En réponse à une question centrale à la Chambre des représentants sur « le plan du ministère de la Santé pour la mise à niveau du secteur après l’allégement des restrictions liées au confinement, Ait Taleb a indiqué, dans une allocution lue en son nom par le ministre du travail et de l’insertion professionnelle, Mohamed Amekraz, que cette stratégie repose sur la sécurité des professionnels de santé et des procédures préventives et d’hospitalisation, l’évolution progressive des reprises d’activités et la capacité d’adaptation aux plans de levée du confinement.

 

Akhbar Al Yaoum
Secteur bancaire: vers une hausse des encours de crédits

• Selon les prévisions de CFG bank, l’encours des crédits du secteur bancaire devrait augmenter de 3,7% en 2020. Cette hausse devrait être accompagnée d’une forte dégradation du coût du risque des banques de la place. Tenant compte du contexte global de la crise et des mesures prises par les autorités financières, l’équipe CFG Research estime, dans une note de recherche, que « malgré les répercussions sévères de la crise sanitaire sur la performance économique du Maroc et de ses principaux partenaires commerciaux, le secteur bancaire devrait selon nous faire preuve de résilience et afficher des performances commerciales en progression grâce notamment aux mesures déployées par l’Etat pour financer et soutenir les entreprises et les ménages ». Ils anticipent ainsi une progression de 3,7% à 950 milliards de DH de l’encours des crédits du secteur bancaire (3,1% hors créances en souffrance).

 

Al Alam
Bourita : L’opération Marhaba selon la forme habituelle n’a pas été lancée pour des contraintes objectives.

• L’opération Marhaba selon la forme habituelle n’a pas été lancée en raison de contraintes objectives, a indiqué le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’Etranger, Nasser Bourita. En réponse à une question centrale à la Chambre des représentants, Bourita a souligné que l’opération Marhaba, qui va au-delà de la simple traversée et englobe des activités culturelles et ludiques, nécessite une préparation dès le mois d’avril, en coordination avec les différentes parties concernées. Par ailleurs, un total de 30 vols ont été programmés entre les 21 et 27 juin pour le rapatriement de 4.644 Marocains bloqués dans 17 pays, sur fond de mesures anti-covid19, a-t-il ajouté, faisant savoir que ces vols concerneront la Turquie, la Serbie, la Mauritanie, la Tunisie, la Hongrie, l’Autriche, les Emirats arabes unis, la France, le Portugal, la Suisse, la Pologne, les Pays-Bas, le Sénégal, la Belgique, l’Italie et le Royaume-Uni.

 

Mise en garde contre le 1er vaccin Covid-19

• La Chine a réussi à produire le premier vaccin contre le coronavirus. En effet, l’Institut chinois de virologie de Wuhan a annoncé que les essais cliniques étalés sur deux étapes se sont soldés par une réussite et ce, sans effets secondaires dangereux. Toutefois, le directeur du laboratoire de virologie à l’Université Hassan II de Casablanca, Moulay Mustapha Ennaji, a mis en garde contre l’idée d’utiliser ce vaccin, appelant les autorités à bien réfléchir au timing de cette annonce. « Il faut placer la santé de l’Homme au cœur de toutes les préoccupations et ne pas être induit en erreur par les laboratoires pharmaceutiques internationaux », a-t-il fait observer.

 

Al Ahdath Al Maghribiya
CESE : Le RSU est insuffisant !

• Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) considère que le progrès réalisé dans l’exécution des programmes d’aide sociale n’a pas été mené de pair avec le système de protection sociale. Tout en louant la création du Registre social unifié (RSU) en tant que base numérique de données sociales, le CESE estime que le système de protection sociale demeure insuffisant. Le Conseil fait référence à plusieurs rapports soulignant l’absence d’une vision stratégique globale du système, la faiblesse de la gouvernance et le manque de coordination entre les intervenants sur le terrain. Par ailleurs, ajoute la même source, le ciblage des bénéficiaires de l’aide sociale doit faire l’objet d’un consensus qui tienne compte des modalités de ciblage, des conditions de l’octroi des programmes d’aide et de la nature de l’aide sociale qu’il faudrait fournir (aide financière, services ou les deux).

 

Ait Taleb met en garde contre une probable 2ème vague de contamination au Coronavirus

•. Même si la situation épidémiologique au Maroc est « très rassurante », le ministre de la Santé Khalid Ait Taleb a mis en garde contre une probable 2ème vague de contamination au Coronavirus surtout après la découverte de quelques foyers épidémiologiques à Kénitra, Tarfaya, Safi et dans certaines régions du Nord. Pour éviter toute mauvaise surprise, le ministère a procédé à l’élargissement des tests de dépistage Covid-19 afin de réduire au maximum le risque de contamination. Il prévoit ainsi la réalisation de 1.975.000 tests de dépistage du Coronavirus vers la fin du mois de juillet.

 

Al Massae
Rabbah : Rééchelonnement des factures de l’ONEE pour la période de confinement

•. Le ministre de l’Énergie, des mines et de l’environnement, Aziz Rabbah a souligné que le paiement des factures dues pendant la période de confinement au niveau de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) est rééchelonné. Répondant à une question centrale à la Chambre des représentants relative au « plan du ministère pour contrer les répercussions de la pandémie du nouveau coronavirus, à la lumière du déconfinement progressif », le ministre a indiqué que quelques 11 millions de factures seront rééchelonnées et des facilités de paiement accordées, assurant que l’ONEE s’engage à ne pas couper l’électricité. En ce qui concerne les mesures préventives pour faire face à la pandémie, Rabbah a mis en exergue la mise en place d’un comité de veille pour le suivi du processus d’approvisionnement en électricité, des stocks de combustibles alloués à la production électrique et de la continuité de l’approvisionnement dans les différentes régions du Royaume.