La revue de presse de ce jeudi 22 avril

Les violences conjugales subies par les hommes surtout psychologiques,  feu vert pour les investissements étrangers dans le domaine sanitaire, 2021 démarre sous de bons auspices pour l’automobile, l’optimisme de mise pour le tourisme… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce jeudi :

 

L’Economiste
Médecine: levée des restrictions pour les étrangers

• La nouvelle stratégie pour la réforme du système de santé au Maroc mise sur la mobilisation des ressources humaines nécessaires pour réussir le chantier de généralisation de la protection sociale. Lors de sa présentation au dernier Conseil de gouvernement, Khalid Aït Taleb a annoncé que les restrictions prévues par la loi 131-13 sur l’exercice de la médecine au Maroc par des étrangers seront levées. Ceux-ci seront soumis aux mêmes conditions que leurs collègues marocains. Cette nouvelle vision mise également sur l’attraction des investissements étrangers dans le domaine sanitaire.

 

Tourisme: L’optimisme reste de mise

•. «La situation épidémiologique actuelle ne permet pas de réduire les restrictions de voyages», a déclaré la ministre du Tourisme, Nadia Fettah Alaoui. En réponse à des questions orales aux conseillers, la ministre ne cache pas son optimisme dès que les Voyages seront autorisés: «Lorsque le temps permettra de reprendre l’activité, il y aura une affluence importante des touristes nationaux et internationaux». A travers ses décisions (couvre-feu, suspensions de vols…), le gouvernement a priorisé la santé et la sécurité des citoyens, soutient la ministre.

 

Aujourd’hui le Maroc
Langue amazighe : 400 enseignants seront recrutés dans les trois prochaines années

• «Le ministère a décidé de doubler le nombre de professeurs formés dans les centres régionaux pour les métiers de l’éducation et de la formation au cours des trois prochaines années en employant 400 enseignants spécialisés en langue Amazighe», a révélé Saaid Amzazi, ministre de l’éducation nationale, lors de la première réunion de la Commission ministérielle permanente chargée d’assurer le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre du caractère officiel de la langue amazighe. Une démarche qui permettra, selon le ministre, de «combler le manque des ressources humaines et favoriser la disponibilité de 5000 enseignants spécialisés de la langue amazighe dans l’enseignement primaire et secondaire d’ici 2030». Le ministre a fait savoir que «le nombre d’élèves bénéficiaires des cours de la langue amazighe a atteint un demi-million d’élèves par an». «L’obstacle le plus important devant la généralisation horizontale et verticale de l’enseignement de la langue réside dans le manque de ressources humaines stables», note-t-il.

 

Ciblage : L’Agence nationale des registres voit le jour

•. C’est acté. L’Agence nationale des registres est officiellement créée. En effet, le Conseil de gouvernement, vient d’approuver le projet de décret N°2.20.792 portant application de la loi N°72.18 relative au système de ciblage des bénéficiaires des programmes d’appui social et portant création de l’Agence nationale des registres (ANR). Ce projet de décret fixe le cadre institutionnel de l’ANR afin qu’elle puisse atteindre les objectifs qui lui ont été assignés à travers la contribution au chantier de réforme et de renouvellement du système d’appui social au Maroc, en application des Hautes Orientations Royales contenues dans le discours Royal à l’occasion du 19ème anniversaire de l’accession du Souverain au Trône de ses glorieux ancêtres, le 29 juillet 2018, a indiqué le ministre de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi.

 

Maroc le Jour
Safi : hausse du poids des produits de la pêche

• Les produits de la pêche côtière et artisanale commercialisés au niveau du port de Safi ont enregistré une hausse de 122% en poids, durant les trois premiers mois de l’année 2021 et ce, comparativement à la même période de l’année écoulée. Selon les données de l’Office National des Pêches (ONP), les produits de mer commercialisés au niveau du port de Safi ont affiché à fin mars 2021 une hausse respective de 92% en valeur (95.062 KDH) et de 122% en poids, soit 13.167 tonnes, par rapport à la même période de l’année dernière (49.501 KDH en valeur et un volume de 5.923 tonnes).

 

Al Bayane
Automobile: 2021 démarre sous de bons auspices

•. Les ventes de voitures neuves au Maroc sont reparties de plus belle au premier trimestre de cette année, défiant les effets néfastes de la pandémie avec une progression à deux chiffres. Après un épisode pour le moins difficile en 2020, où les concessionnaires ont fait les frais des mesures de confinement, le secteur démarre cette année sous de bons auspices et les Showrooms renouent de nouveau avec les férus de l’automobile. D’après les statistiques de l’Association des importateurs de véhicules automobiles au Maroc (AIVAM), les ventes de voitures neuves se sont situées à 44.163 unités au titre des trois premiers mois de 2021, en progression de 37,4% par rapport à fin mars 2020.

 

Bourita s’entretient avec son homologue irlandais

• Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita, s’est entretenu en visioconférence avec le ministre des Affaires étrangères et de la Défense d’Irlande, Simon Coveney. Durant cet entretien, les deux ministres ont loué l’excellence des relations entre les deux pays et ont marqué l’importance de les renforcer davantage, à travers l’intensification des consultations politiques, a indiqué le ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des MRE dans un communiqué. Les deux ministres se sont réjouis de la tenue, récemment, de la semaine économique du Maroc en Irlande qui s’inscrit dans le cadre du développement du partenariat économique bilatéral et dans la perspective de son ouverture sur l’Afrique et sur d’autres régions du monde, a ajouté la même source.

 

Al Massae
La Douane opte pour de nouvelles applications afin de contrôler les revenus du e-commerce

•. L’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) a eu recours aux nouvelles technologies et applications électroniques afin de pouvoir suivre les nouvelles opérations d’importation liées au commerce extérieur, notamment celles liées au commerce en ligne. L’ADII s’apprête à lancer une nouvelle stratégie liée à la technologie moderne pour améliorer le contrôle des opérations de e-commerce, qui a connu une reprise depuis le début de la pandémie après la fermeture des frontières avec certains pays partenaires du Maroc. En envisageant cette nouvelle tendance, dictée par l’augmentation du volume des échanges en ligne entre le Maroc et ses partenaires, la Douane cherche à détecter et combattre les diverses formes de fraude, à travers le renforcement du système de surveillance intelligente grâce aux techniques et dispositifs technologiques à la mesure du volume et de la fréquence des échanges.

 

Al Yaoum Al Maghribi
HCP: 94% des violences conjugales subies par les hommes sont d’ordre psychologique

•. La quasi-totalité (94%) des violences conjugales subies par les hommes sont de forme psychologique, indique le HCP. « Des différences importantes sont constatées, entre les formes de violence subies par les femmes et les hommes au sein de chaque espace de vie. Dans le cadre conjugal, si la violence subie par les hommes se manifeste surtout sous sa forme psychologique représentant 94%, celle à l’encontre des femmes se répartit sous différentes formes, (69% psychologique, 12% économique, 11% physique et 8% sexuelle) », précise le HCP, qui vient de publier une note sur la « Différenciation de la violence entre les femmes et les hommes et sa perception masculine ».