La revue de presse de ce jeudi 15 avril

La couverture sociale des travailleurs domestiques a du mal à prendre, Tétouan inaugure une deuxième unité textile dédiée au recyclage, Bonne nouvelle pour les professionnels de l’industrie du cinéma, de l’audiovisuel et du « gaming »… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce jeudi :

 

L’Economiste
Personnel domestique : pas de rush sur le contrat de travail

•. La couverture sociale des travailleurs domestiques a du mal à prendre: à peine 3.000 personnes immatriculées à la CNSS alors que le potentiel est beaucoup plus important. Bon nombre d’employeurs sont confrontés aux réticences de leurs employés à signer le contrat de travail. Or, ce document est exigé par la loi pour l’inscription sur les registres de la Caisse. Face à cette situation, des responsables estiment que l’unique issue est une simplification des procédures.

 

Tétouan: une 2ème usine dédiée au recyclage pour les femmes-mulets

•. Tétouan vient d’inaugurer une deuxième unité textile dédiée au recyclage. « Karama Recyclage » emploie une soixantaine de femmes, qui s’adonnaient auparavant au commerce informel via le passage de Bab Sebta. Ces anciennes femmes-mulets ont signé des contrats à durée indéterminée et profité d’un chèque d’incorporation égal à 50% de leur salaire mensuel. Le L’entreprise leur assurera la formation et prendra en charge les frais de transport. L’objectif étant d’aider cette frange de la population de cette région du Nord. L’unité est installée provisoirement dans un entrepôt de 1.500 m2 dans la zone industrielle de Tétouan.

 

Aujourd’hui Le Maroc
Retraite des conseillers : tout dépendra des députés

•. Cette fois-ci sera-t-elle la bonne? La session parlementaire ultime dans cette législature semble démarrer sur les chapeaux de roue avec la programmation d’une proposition de loi sur la liquidation du régime de retraite des conseillers parlementaires. Pourtant, ce sont les députés de la première Chambre qui vont se prononcer cette fois sur le sujet. En effet, la commission parlementaire permanente chargée des finances et du développement économique à la Chambre des représentants va examiner une proposition de loi sur la liquidation des retraites des conseillers parlementaires. Une séance qui est loin d’être une partie de plaisir. Car si les deux Chambres parlementaires ont pratiquement un mécanisme similaire concernant le fonctionnement du régime de retraite, il existe une différence de taille: le régime des députés est depuis belle lurette en déficit chronique alors que celui des conseillers est capable de fonctionner encore deux années normalement.

 

Tourisme à Souss-Massa : amélioration de la restauration en projet

•. L’amélioration de la restauration à vocation touristique dans le secteur touristique et balnéaire d’Agadir (STB) est le nouveau chantier ouvert par la Société «Développement touristique Souss-Massa SDR». Dans le but de redynamiser ce secteur, la SDR-Tourisme Souss-Massa lance une consultation qui a pour objectif la réalisation d’une étude détaillée du secteur de la restauration touristique d’Agadir dans la perspective de proposer un plan/mécanisme d’accompagnement et de mise à niveau des restaurants à vocation touristique implantés dans le secteur touristique et balnéaire (STB) de la ville d’Agadir: zone allant de l’avenue Hassan II (des deux rives) à l’est jusqu’à la corniche à l’ouest, la Marina au nord et le quartier Founty au sud.

 

Maroc Le Jour
Souss-Massa: approbation d’une demande de prêt de 149,3MDH pour des projets de développement

•. Le Conseil de la région de Souss-Massa a approuvé, lors de sa session ordinaire du mois de mars 2021, une demande de prêt de 149,3MDH, auprès du Fonds de développement communal, destiné au financement d’un nombre de projets. Il est question de 84,3MDH pour contribuer à la construction d’un centre culturel à Hay Founty à Agadir (part supplémentaire), ainsi que 30MDH pour le financement de voies rurales (part supplémentaire). Ce projet qui sera réalisé par l’agence régionale d’exécution des projets nécessite 95MDH. Pour financer la 2è tranche des travaux de la qualification du complexe commercial « Souk El Had » d’Agadir( 20MDH), le conseil de la région a sollicité un prêt de 5MDH, alors que les autres partenaires contribueront à la hauteur de 15MDH.

 

L’Opinion
Une future zone d’accélération économique en projet

•. Bonne nouvelle pour les professionnels de l’industrie du cinéma, de l’audiovisuel et du « gaming ». Le ministère de la Culture souhaite établir une zone d’accélération économique destinée aux secteurs cités. Ainsi le département de la Culture vient de lancer une étude d’opportunité et de faisabilité pour la création de cette zone qui s’inscrit dans le cadre d’un partenariat public- privé. L’étude devra révéler les grandes directions de ce marché, le possible développement du secteur, ainsi que l’impact de cette plateforme en matière de création d’emplois.

 

Marrakech-Safi : Le CRI focalise sur les moyens à mettre en œuvre pour la relance du secteur industriel

•. Les moyens de soutenir la relance du secteur industriel dans le sillage de la crise actuelle induite par la pandémie de la Covid-19 ont été au cœur d’un webinaire organisé par le Conseil Régional d’Investissement de Marrakech-Safi (CRI-MS). Tenu sous le thème « Industrie : clé de la relance post-covid », le webinaire a connu la participation d’une panoplie d’experts et d’industriels qui ont discuté des offres et opportunités industrielles au niveau de la région Marrakech Safi. « Le secteur de l’industrie est le meilleur vaccin économique pour soutenir la relance post-Covid », a souligné le Directeur Général du CRI-MS, M. Yassine Mseffer, affirmant que l’industrie est « le secteur qui fait bien plus que résister à la crise et nous avons constaté que notre tissu industriel a pu être très réactif et a proposé des produits de qualité et de substitution Made in Morocco ».

 

Assahra Al Maghribia
Taoufiq: la situation des préposés religieux améliorée à la faveur des hautes instructions royales

•  Le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Taoufiq a affirmé que la situation des préposés religieux a été améliorée grâce aux hautes directives et instructions de SM le Roi Mohammed VI. Dans une intervention dans la Chambre des conseillers, Ahmed Taoufiq a souligné la haute attention de SM le Roi à l’égard des préposés religieux à travers l’augmentation de leurs rétributions de 300 DH, précisant que le budget des préposés religieux est passé à 1 milliard 430 millions de DH alors qu’il ne dépassait pas six millions de dirhams.

 

Les pharmaciens s’interrogent sur le sort de vaccins antigrippaux non utilisés

•. De grandes quantités de vaccins contre la grippe saisonnière seraient gaspillées faute d’engouement des Marocains, selon des sources du journal. Cette situation est contraire à toutes les prévisions des associations médicales et scientifiques qui s’attendaient à une demande croissante de ce vaccin dans le contexte d’une pandémie mondiale, qui a entraîné plusieurs pays à se réserver de grandes quantités de ce sérum afin de prévenir cette infection virale. Selon ces mêmes sources, les formalités exigées pour recevoir ce vaccin, telles que la présentation d’une copie de la carte d’identité nationale et d’un certificat médical, le prix élevé de ce vaccin ainsi que la non autorisation des pharmaciens à administrer ce vaccin dans les pharmacies seraient les principales entraves à cette opération.