La revue de presse de ce jeudi 13 mai

964

Réunion du comité scientifique après l’Aid pour alléger les restrictions, les Marocains fans de WhatsApp, les mesures d’aide pour le tourisme reconduites après juin? , Le CESE veut une stratégie pour les souks, La salle des marchés de l’ONEE, opérationnelle avant fin 2021… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce jeudi :

Le Matin
L’ANCFCC s’engage à doter le ministère de l’Éducation de cartographies officielles

• Une convention de partenariat et de coopération visant à fournir au ministère de l’Éducation nationale des cartographies officielles de différentes échelles a été signée à Rabat. Signée par le ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi, et le directeur général de l’Agence nationale de la conservation foncière, du cadastre et de la cartographie (ANCFCC), Karim Tajmouati, cette convention vise également à mettre à la disposition de ce département des données géographiques, naturelles, économiques, humaines et historiques du Royaume du Maroc. Elle s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des dispositions de la loi cadre n° 51-17 relative au système d’éducation, de formation et de recherche scientifique, notamment le projet n°8 se rapportant au « développement du modèle pédagogique ».

 

L’Economiste
Le CESE veut une stratégie pour les souks

•. Les deux modes de gestion actuels des souks, directe et par affermage, devraient basculer vers un format de sociétés de développement local (SDL) intercommunales. Le Conseil économique, social et environnemental vient de livrer son avis. L’état des lieux dressé est loin d’être réjouissant : manque de clarté des cahiers des charges élaborés, des engagements des partenaires (délégataires et délégants), absence de toitures, de sols sans revêtements… La non-régularisation de la situation juridique du foncier de ⅔ des souks hebdomadaires est également relevée.

 

Tourisme : les mesures d’aide reconduites après juin?

• Après avoir épuisé leurs lignes de crédit Damane Oxygène, Damane Relance et bientôt l’indemnité Covid-19 (dernier versement prévu en juin) , les entreprises touristiques s’interrogent sur leur avenir immédiat. Les pouvoirs sanitaires n’ayant toujours pas décidé d’assouplir les restrictions relatives à la circulation des personnes tant au niveau national qu’international. Le gouvernement compte-t-il reconduire les mesures d’aide aux entreprises impactées par la crise ? En tout cas, le ministère de tutelle devra répondre, lundi 17 mai à la Chambre des représentants, à une question orale posée par les partis d’opposition sur la situation de l’industrie touristique, l’artisanat, l’économie sociale et le transport aérien.

 

Aujourd’hui le Maroc
Recrutement régional : après l’enseignement, la santé

•. Alors que le gouvernement est en plein préparatifs pour la généralisation de la couverture médicale, la problématique des ressources humaines est au cœur des préoccupations. Un projet de loi est ainsi attendu dans les prochaines semaines concernant l’exercice de la médecine. Plusieurs amendements sont attendus notamment l’assouplissement des conditions d’exercice pour les médecins étrangers au Maroc. Le but est de donner aux régions les pleins pouvoirs pour recruter des médecins directement. Le gouvernement entend ainsi jouer la carte du recrutement régional à l’instar de ce qui a été déjà fait dans le domaine de l’enseignement. Le nombre des enseignants recrutés en quelques années, par les Académies régionales de la formation et de l’éducation depuis fin 2016, a atteint 100.000 cadres sur plus de 500.000 candidats, soit l’équivalent de ce qui a été accompli en plus de 20 ans en la matière.

 

79% des Marocains utilisent WhatsApp chaque jour

• Les Marocains sont des grands utilisateurs de réseaux sociaux. Ils sont 84% à utiliser WhatsApp en 2021 et 79% d’entre eux l’utilisent d’une manière quotidienne, selon le baromètre des réseaux sociaux du Groupe Sunergia. Dans le milieu urbain, ce taux atteint plus de 90%. Pour ce qui est de Facebook, il affichait déjà au début de 2019 un taux d’utilisation de 57% au Maroc. En 2021, près de 3 Marocains sur 4 l’utilisent régulièrement et on le retrouve donc également dans toutes les couches de la population mais avec un effet d’âge plus prononcé, souligne cette étude, ajoutant que là où 58% des seniors (65 ans et plus) utilisent WhatsApp, seuls 27% d’entre eux sont sur Facebook.

 

Maroc le jour
Recherche scientifique : Rabat et Lisbonne veulent renforcer leur coopération

• Le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saaid Amzazi, s’est entretenu par visioconférence, avec le ministre de la Science, de la Technologie et de l’Enseignement supérieur du Portugal, Manuel Heitor. Ces entretiens ont été l’occasion d’explorer les perspectives de renforcement des relations de coopération dans le domaine de l’enseignement supérieur et la recherche scientifique entre le Royaume du Maroc et la République portugaise, indique un communiqué du ministère. Les deux parties ont discuté des moyens de renforcement des relations entre les deux pays et d’extension des ponts de coopération entre les universités et les institutions de recherche marocaines et leurs homologues portugaises, notamment en matière d’échange d’expériences et d’expertises, de mobilité des étudiants et des enseignants, de co-tutelle de thèses de Doctorat et de double diplomation, précise-t-on.

 

Protection de la biodiversité : Le leadership marocain mis en exergue a Tokyo

•. Le leadership du Maroc en matière de protection de la biodiversité a été mis en exergue à Tokyo, lors d’une cérémonie organisée à l’occasion de la première célébration de la Journée internationale de l’arganier. La proclamation par les Nations-Unies, tous les 10 mai, de la journée internationale de l’arganier est une reconnaissance à l’échelle internationale des efforts du Royaume en matière de protection de la biodiversité et de la valorisation du capital agricole, a souligné l’ambassadeur du Maroc à Tokyo, Rachad Bouhlal, qui présidait cette cérémonie. Il a, à cet égard, souligné l’engagement continu de Sa Majesté le Roi en faveur de l’amélioration de l’aide au secteur agricole, à travers la mise en place de plans stratégiques visant à consolider les acquis dans ce domaine dans le cadre du Plan Maroc Vert.

 

Libération
La salle des marchés de l’ONEE, opérationnelle avant fin 2021

•. L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) a annoncé que sa salle des marchés sera opérationnelle avant la fin de cette année. « Suite à la réalisation, conformément au calendrier prévisionnel, des deux premières phases du projet, le démarrage des activités de la salle des marchés de l’ONEE est prévu à partir du mois de novembre 2021 », précise l’Office dans un communiqué à l’issue d’une réunion du comité de pilotage de ce projet, présidée, à Casablanca, par le directeur général de l’Office, Abderrahim El Hafidi. Cette réunion a été ainsi l’occasion pour M. El Hafidi de s’informer de l’état d’avancement de cet ambitieux projet.

Le FEC ouvre une ligne de crédit de 2,2 MMDH pour la région Fès-Meknès

•. Le Conseil de la région Fès-Meknès et le Fonds d’équipement communal (FEC) ont signé, à Fès, une convention portant sur l’ouverture d’une ligne de crédit de 2,2 milliards de dirhams (MMDH), pour financer la contribution de la région aux projets inscrits dans le cadre du contrat programme Etat-région. La convention a été signée par le président de la région Fès-Meknès, Mohand Laenser, et le gouverneur, directeur général du FEC, Omar Lahlou, en présence du wali de la région, gouverneur de la préfecture de Fès, Said Zniber, des gouverneurs des préfectures et provinces de la région et de plusieurs autres personnalités. Cette nouvelle ligne de crédit est destinée à couvrir la contribution du Conseil régional aux projets faisant partie du contrat programme signé entre l’Etat et la région Fès-Meknès, lequel est doté de plus de 11 milliards de DH (MMDH).

 

Al Massae
Réunion prévue du comité scientifique pour alléger les restrictions après l’Aid Al fitr

Dans le contexte de l’évolution de l’épidémie de coronavirus, des sources du journal ont affirmé que les mesures de restrictions imposées par la pandémie seront allégées progressivement après l’Aid Al Fitr, car la situation est stable. Ainsi, la fermeture des cafés, des restaurants et des magasins, et les déplacements dans les villes seront repoussés d’une heure supplémentaire. Le comité scientifique chargé de la gestion de l’épidémie de coronavirus se réunira après l’Aïd al-Fitr pour examiner la situation de l’épidémie et soumettra ses recommandations au ministre de la Santé, qui les transmettra à son tour au chef du gouvernement. Le gouvernement va examiner ces recommandations et décréter un allégement des restrictions, sans toutefois toucher aux déplacements entre les villes ni aux rassemblements, selon les mêmes sources.

 

Le gouvernement met fin à la relation des professionnels de la santé avec la fonction publique

. Dans le cadre d’un plan de réforme ciblant l’élément humain dans le secteur de la santé, le gouvernement s’apprête à mettre fin à la relation des professionnels de la santé avec le statut de la fonction publique. Ainsi, le conseil de gouvernement entend adopter prochainement le Dahir n° 1-58-008 du 4 chaabane 1377 (24 février 1958) portant statut général de la fonction publique. Selon une note de présentation du projet de loi, préparée par le ministère de l’Économie, des Finances et de la Réforme administrative, un statut particulier est en cours de préparation pour ajouter les professionnels de santé aux catégories qui dérogent au statut de la fonction publique.

 

Al Yaoum Al Maghribi
Le Conseil de gouvernement fixe le calendrier électoral

Le Conseil de gouvernement adopte les projets de décret fixant les dates et calendriers relatifs aux échéances électorales. Ainsi, l’élection des membres des chambres professionnelles (chambres d’industrie, de commerce et de services, d’artisanat, de pêches maritimes et d’agriculture) aura lieu vendredi 6 août 2021, alors que celle des membres de la Chambre des représentants, des conseils des régions, des communes et des arrondissements le mercredi 8 septembre. L’élection des membres des conseils des préfectures et provinces, quant à elle, se tiendra le 21 septembre et celle des membres de la Chambre des conseillers le mardi 5 octobre.