La revue de presse de ce jeudi 11 février

3610
DR.

Un nouveau service en ligne « e-réclamation » de la DGI, bientôt deux sous-stations General Electric au Maroc, des opportunités d’investissement à Dakhla, lancement du bachelor en septembre 2021… Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce jeudi :

 

Le Matin
La DGI lance le service en ligne « e-réclamation »

• La Direction Générale des Impôts (DGI) a lancé un service en ligne dénommé « e-réclamation  » au profit de ses usagers. A travers une interface intuitive, le téléservice « e-réclamation » permet aux adhérents des services en ligne SIMPL le dépôt et le suivi de leurs réclamations, indique la DGI dans un communiqué. Par ailleurs, les adhérents des services en ligne SIMPL ont dorénavant la possibilité d’opérer le suivi de leurs réclamations directement via l’application mobile « Daribati ». Téléchargeable gratuitement sur les plateformes Play Store (Android) et App Store (IOS), l’application mobile « Daribati » offre divers services tels que la consultation de la situation fiscale (déclarations, versements, remboursements et restitutions, taxes et impôts émis…), le paiement des impôts et taxes, l’achat des timbres fiscaux, le téléchargement d’attestations…etc, note la même source.

 

L’Economiste
General Electric va construire deux sous-stations au Maroc

•. General Electric (GE) va fournir au réseau électrique marocain des sous-stations clé en main dans le cadre du grand projet de parc éolien de Boujdour. Le groupe a décroché un contrat pour la construction de deux sous-stations dans le sud du Maroc. Elles auront pour particularité d’évacuer l’électricité du parc éolien de Boujdour et d’autres projets d’énergies renouvelables vers les communautés voisines. Une électricité qu’elles devront également connecter au réseau national marocain. Le projet, détenu et développé par l’ONEE et d’autres partenaires privés, consiste en un parc éolien de 300 MW. Il devrait sur le long terme fournir de l’énergie propre à quelque 200.000 foyers dans tout le pays.

 

Entreprenariat: bientôt le « Technopark Tiznit »

• Le Conseil communal de Tiznit, a approuvé à l’unanimité lors de sa session ordinaire du mois de février, la création et l’équipement du centre d’hébergement d’entreprises « Technopark Tiznit ».Le Technopark Tiznit contiendra une salle d’accueil, 17 espaces d’entreprises émergentes, 6 espaces de petites et moyennes entreprises, une salle de réunion, une salle de coworking, une salle de formations, une salle du libre- échange, ainsi que des infrastructures administratives et commerciales, selon d’un communiqué du Conseil. L’objectif de ce projet est de renforcer l’attractivité économique dans la région Souss-Massa, la création de nouveaux emplois, l’appui aux petites et moyennes entreprises, ainsi que l’encouragement des jeunes à l’accès au monde de l’entreprenariat.

 

Aujourd’hui le Maroc
IDE: 11,52 milliards DH injectés à fin septembre 2020

• 11,52 milliards de dirhams est le flux net des investissements directs étrangers (IDE) injectés au Maroc sur la période allant de janvier à septembre 2020. Il ressort en retrait de presque 4 milliards de dirhams par rapport au volume réalisé à fin 2019. C’est ce que l’on peut relever des chiffres provisoires dévoilés par l’Office des changes. Les recettes générées dans ce sens s’établissent à 19,16 milliards de dirhams au moment où les dépenses sont revenues à 7,64 milliards de dirhams contre 18,53 milliards de dirhams à fin 2019. La répartition des IDE par pays place la France en tête des pays contributeurs. Les investissements en provenance de l’Hexagone s’inscrivent en amélioration par rapport à fin 2019.

 

«Nord Sud Action» à la découverte des opportunités d’investissement à Dakhla

•  Afin d’accompagner la dynamique de développement que connaît la région de Dakhla-Oued Eddahab, l’Association «Nord Sud Action» annonce en partenariat avec le Centre régional d’investissement l’organisation «Les week-ends de prospection à Dakhla». Un événement créé pour la découverte des opportunités d’investissement offertes par la région, à travers des expéditions à destination de Dakhla et sa région, chaque dernier week-end de chaque mois, à partir de mars 2021. Selon l’Association, l’opération cible les investisseurs, les TPE, PME, les porteurs de projets, les retraités cherchant une occupation rentable et les personnes ayant profité du départ volontaire. «Grâce à sa situation géographique, la région offre, depuis quelques années, d’énormes opportunités d’investissement. Sa proximité avec les îles Canaries qui accueillent annuellement 12 millions de touristes en fait une destination d’avenir. Outre le tourisme et la pêche, la région Dakhla-Oued Eddahab se développe à rythme soutenu dans des domaines divers», indique l’Association.

 

L’Opinion
Télémédecine: un nouveau cadre légal précise les actes et les responsabilités

• A la faveur de la pandémie du Coronavirus et son corollaire, le confinement, la pratique de la médecine à distance, favorisée par l’essor des nouvelles technologies, a offert une sorte de bouée de sauvetage aux patients pendant la crise sanitaire. La croissance soudaine de la télémédecine aura certainement des implications permanentes. Les différents secteurs de l’industrie médicale ont adopté la technologie et identifié les avantages qui y sont associés. Les soins de santé et autres services médicaux sont facilement accessibles à l’aide d’un smartphone. Conscient de l’importance de la télémédecine, le Royaume s’est engagé dans ce processus de numérisation des services de santé. Le décret portant réforme de certaines dispositions de la réglementation de la télémédecine vient d’être publié au Bulletin Officiel.

 

Al Ahdath Al Maghribiya
Marsa Maroc: Repli du CA de 5% en 2020

• Le groupe Marsa Maroc a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 2,75 milliards de dirhams (MMDH) au titre de l’exercice écoulée, en diminution de 5% par rapport à 2019. Marsa Maroc et ses filiales ont traité un trafic global de 35,7 millions de tonnes (MT), en baisse de 6% comparativement à 2019, indique un communiqué de l’opérateur portuaire, attribuant cette évolution au recul de 6% du trafic des conteneurs à 922 KEVP (équivalent vingt pieds) et le repli de 6% du trafic de vrac et divers à 26,2 MT. Les investissements engagés par la SODEP S.A à fin décembre 2020 s’élèvent à 319 millions de dirhams (MDH) et concernent l’acquisition d’équipements ainsi que des investissements en superstructure, précise Marsa Maroc.

 

Al Ittihad Al Ichtiraki
Enseignement supérieur: lancement du système bachelor en septembre 2021

•. Le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaïd Amzazi a indiqué que son département œuvre pour la mise en application du système bachelor en septembre prochain. Répondant à une question orale sur « l’offre en ressources humaines nécessaires pour la réussite du système bachelor » à la Chambre des conseillers, Amzazi a souligné que ce nouveau système pédagogique permettra de passer outre les limites de l’ancien, notant que la loi-cadre sur la réforme du système d’éducation, de formation et de recherche scientifique offre des opportunités pour l’adéquation du système pédagogique national, avec les systèmes internationaux. Le responsable gouvernemental a relevé qu’après avoir effectué une évaluation de l’ancien modèle, adopté par les universités marocaines depuis 2003 (licence-master-doctorat), le décrochage universitaire et la frustration des étudiants et enseignants furent constatés, et pour cause notamment, l’inadéquation du système avec le marché du travail.