Khémisset: saisie de 345 moutons engraissés avec "des déchets"

5336

À quelques semaines de l’Aïd-El-Kebir, des représentants du ministère de l’Agriculture et de l’Intérieur ont saisi 345 moutons engraissés d’une drôle de manière.
Selon le quotidien Al Massae du mardi 31 juillet, une commission mixte composée de représentants de l’ONSSA et des autorités locales, a saisi 345 moutons lors d’une visite de contrôle du quartier Dayet Nezha à Khémisset. Sur place, ces responsables ont mis la main sur 9 éleveurs qui engraissaient leur bétail à l’aide de déchets, mettant en grand danger la santé des ovins, et par la suite des consommateurs. Les mis en cause ont été présentés aux autorités concernées pour les déférer au Parquet.
Lire aussi: Aid Al Adha: les premières mesures pour éviter la putréfaction des viandes
Intervenue dans le cadre de la dernière circulaire conjointe des ministères de l’Intérieur et de l’Agriculture et de la Pêche maritime relative au contrôle de l’alimentation du bétail, la commission chargée de cette mission était composée du président du service vétérinaire à Khémisset, d’un représentant de la direction générale de la sécurité nationale, du caïd de l’annexe administrative à Khémisset ainsi que d’autres responsables.
Cette saisie intervient dans le cadre des opérations menées par les ministères de l’Agriculture et de l’Intérieur afin de lutter contre l’engraissement frauduleux des ovins.
Rappelons à ce sujet que les cas de putréfaction de viande qui ont scandalisé de nombreuses familles lors de l’Aïd-El-Kebir de l’année dernière étaient liés en premier lieu à l’alimentation du bétail. Des opérations de contrôles de fermes ont été lancées afin que le scénario de l’année dernière ne se répète pas.