Justice: un nouveau procureur général du roi à Casablanca

5288

Hassan Matar procureur général du roi à Casablanca et vétéran de la justice marocaine sera remplacé par Najim Bensami, actuel procureur du roi au tribunal de première instance de Ain Sebaa de Casablanca.  

Selon nos sources, la passation des pouvoirs entre les deux hommes a été prévue ce vendredi à Casablanca, avant qu’elle ne soit reportée à la dernière minute pour la semaine prochaine. Bien que Hassan Matar soit officiellement arrivé à l’âge de la retraite depuis plusieurs mois, une source bien informée évoque un « probable passage à la Cour de cassation ».

Hassan Matar a été prolongé à trois reprises à la tête du Parquet général de Casablanca, en attendant l’officialisation de son départ. En vertu de l’article 65 de la loi sur le statut des magistrats, la limite d’âge des magistrats est fixée à 60 ans.

Toutefois, cette limite d’âge peut être prorogée par dahir pour une période maximale de deux années renouvelable deux fois pour la même durée, sur proposition du ministre de la Justice, après avis du conseil supérieur de la magistrature lorsque le maintien du magistrat a été reconnu indispensable dans l’intérêt du service.

Fils de magistrat, Najim Bensami a été procureur général auprès de la Cour d’appel de Béni Mellal, avant d’officier au tribunal de première instance de Casablanca. Il a été l’un des premiers juges antiterroristes et a mené l’enquête sur les attentats du 16 mai 2003, notamment celle concernant l’affaire de « l’émir » Youssef Fikri.