Le journaliste Omar Radi condamné à 4 mois avec sursis

2364
DR.

Le tribunal de première instance d’Aïn Sebaâ a condamné ce mardi Omar Radi à quatre mois de prison avec sursis assortie d’une amende de 500 dirhams. Le journaliste a fait appel.

« Le verdict dans mon affaire est tombé : j’ai été condamné à 4 mois de prison avec sursis et une amende de 500dh. Un recours en appel a déjà été déposé par ma défense », a déclaré le journaliste sur sa page Twitter.

Rappelons que le journaliste, qui a collaboré avec plusieurs médias au Maroc, avait été placé en détention fin décembre pour avoir fustigé sur Twitter en avril le verdict prononcé par un magistrat contre des membres du « Hirak ». Il avait ensuite été remis en liberté début janvier.