Jeux Méditerranéens: deux lutteurs marocains disparaissent du village olympique

1718

Deux lutteurs marocains ont disparu dimanche, à quelques heures de leurs combats, lors des Jeux Méditerranéens à Tarragone en Espagne. Embarrassée, la Fédération royale marocaine de lutte a promis d’ouvrir une enquête.
Un nouveau scandale vient entacher le sport marocain: deux lutteurs de la délégation qui devait représenter le drapeau national ont choisi de disparaître dans la nature sans avertir leurs responsables. Il s’agit d’Anouar Tangou dans la catégorie des 60 kilogrammes et Ayoub Hanine dans celle des 67 kg.
Anouar Tangou et Ayoub Hanine devaient se confronter à leurs adversaires égyptien et turque.
Après avoir pris leur passeport sous prétexte de subir le contrôle médical organisé par les équipes médicales de Comité d’Organisation, les deux joueurs ont quitté le village olympique méditerranéen.
A ce jour, les responsables de la délégation marocaine ignorent toujours où se trouvent les deux lutteurs fuyards.
Secouée par cette situation plutôt gênante, la Fédération royale marocaine des sports de lutte a promis d’ouvrir une enquête et découvrir les personnes qui ont aidé à la disparition des deux lutteurs.
Dans une interview accordée au quotidien Al Masse, le président de la fédération, Fouad Meskout, a reconnu que la fédération assume l’entière responsabilité de la disparition de ses deux éléments.