Jamila El Moussali veut « revoir la philosophie de la protection sociale » au Maroc

119
Crédits : DR

L’Entraide nationale, qu’acteur de référence en matière d’action sociale, entreprend un chantier de modernisation en vue d’améliorer la qualité de ses services au profit des catégories cibles, a indiqué lundi à Rabat, la ministre de la Solidarité, du Développement social, de l’Egalité et de la Famille, Jamila El Moussali.

Cette modernisation se base sur une approche visant à revoir la philosophie de la protection sociale et à développer de nouvelles fonctions à même d’offrir aux catégories cibles les services d’accueil, d’écoute, d’orientation, d’aide, de soutien et d’accompagnement, en particulier après la création du Fond d’appui à la cohésion sociale et l’attribution à l’Entraide nationale du volet lié aux services dédiés aux personnes en situation de handicap, a-t-elle expliqué lors de la réunion du Conseil d’administration de cet établissement.

Selon un communiqué du ministère,  El Moussali a insisté sur la nécessité d’offrir les conditions adéquates, réglementaires, institutionnelles et financières, en vue de permettre à l’Entraide nationale de renforcer son positionnement dans l’action sociale, afin que cet établissement puisse davantage accompagner les évolutions que connaît le secteur.

Elle a, dans ce sens, salué les progrès réalisés par cet établissement, dont l’ouverture de nouveaux centres, la signature de partenariats réussis, l’augmentation du nombre des bénéficiaires et la mise en place de nouveaux services dans le cadre de la coordination et la coopération avec des composantes du pôle social, qui englobe le ministère de tutelle, l’Entraide nationale, l’Agence de développement social et l’Institut national de l’action sociale de Tanger, précise la même source.

La ministre a, par ailleurs, mis en avant l’implication de l’Entraide dans la construction d’une série de centres sociaux au profit de l’enfance, de la femme, des personnes en situation de handicap et des personnes âgées, notant qu’il s’agit des centres de protection de l’enfance, des espaces pluridisciplinaires pour les femmes, des centres d’accueil et d’orientation pour les personnes en situation de handicap et des centres de protection des personnes âgées, entre autres, relève le communiqué.

L’Entraide nationale poursuivra, à travers son projet de plan d’action 2020, la mise en œuvre d’un ensemble de projets, de chantiers et de programmes visant à renforcer la performance de cette institution dans les domaines de l’action sociale et de la solidarité et à développer et améliorer ses programmes et ses services sociaux offerts aux catégories nécessiteuses, ajoute-t-on.

A l’ordre du jour du Conseil d’administration de l’Entraide nationale, au titre de la 2-ème session de l’année 2019, figurent les comptes annuels 2018, le suivi des décisions du conseil d’administration tenu le 23 juillet dernier et le projet de plan d’action, ainsi que le projet de budget 2020.