Israël-Maroc: l’Iran condamne une « trahison »

1113
DR.

L’Iran a condamné la normalisation des relations israélo-marocaines comme une « trahison de l’islam et de la cause palestinienne » par Rabat.

« La récente normalisation des liens entre le Maroc et les sionistes n’est pas une nouveauté » dans la mesure où, « au cours des dernières décennies, [Rabat] a maintenu des relations ouvertes ou secrètes » avec Israël, écrit Ali Akbar Vélayati, conseiller diplomatique du guide suprême iranien dans un communiqué publié vendredi soir.

« Ce qui est nouveau dans cette annonce […] c’est l’accord conclu entre la triade Amérique – Maroc – régime sioniste, par lequel la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental est reconnue par les Etats-Unis en échange, par le Maroc, d’une trahison de l’islam et de la cause palestinienne, d’un coup de poignard dans le coeur des Palestiniens et de la vente de l’honneur des musulmans à l’internationale sioniste », ajoute le texte.

Rabat a confirmé jeudi que le Maroc allait « reprendre les contacts officiels […] et les relations diplomatiques dans les meilleurs délais avec Israël ».

 

Lire aussi: Moscou condamne la décision américaine sur le Sahara, salue les rétablissements des liens avec Israël

 

Cette déclaration avait suivi un tweet du président américain sortant, Donald Trump, annonçant que deux « grands amis » des Etats-Unis, « Israël et le Royaume du Maroc, [avaient] accepté de normaliser complètement leurs relations diplomatiques ».

Trump a également déclaré reconnaître la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental, région toujours considérée comme un « territoire non autonome » par l’ONU.

Ennemis de plus de 40 ans, la République islamique et les Etats-Unis n’entretiennent plus de relations diplomatiques depuis 1980. Téhéran et Rabat entretiennent de longue date des relations compliquées.