INDH: tout sur le financement de la 3e phase

2569

La troisième phase de l’initiative national pour le développement humain 2019-2023 nécessitera une enveloppe globale estimée à 18 milliards de dirhams. 
Le ministre de l’intérieur, Abdelaoufi Laftit a noté que le financement de la troisième phase de l’INDH 2019-2023 nécessitera une enveloppe estimée à 18 milliards de dirhams, dont 4 milliards seront alloués au programme de résorption du déficit enregistré en matière d’infrastructures et de services de base dans les zones les moins équipées, 4 milliards seront consacrés au programme d’accompagnement des personnes en situation de précarité, 4 milliards seront destinés au programme d’amélioration des revenus et d’intégration économique des jeunes et 6 milliards seront mobilisés pour le programme d’appui pour le développement humain des générations montantes.
Laftit a indiqué que ce programme sera financé à hauteur de 60% par le budget de l’Etat, de 30% du budget du ministère de l’Intérieur à travers la direction générale des collectivités locales, tandis que 10% sera financé par la coopération internationale. La nouvelle phase de l’INDH vise essentiellement à réaliser un développement humain et social durable garantissant les valeurs de la dignité, d’équité et de solidarité et porteur d’espoir, notamment auprès des générations montantes grâce à des programmes ambitieux, a-t-il souligné.

Cette phase ambitionne essentiellement, a-t-il ajouté, de préserver et de consolider les acquis avec une réorientation des programmes de manière à promouvoir le capital humain et les conditions des générations montantes et à soutenir les catégories précaires, outre l’adoption d’une nouvelle génération d’initiatives génératrices de revenu et créatrices d’emploi.
L’INDH, ce chantier royal a été mis en œuvre entre 2005 et 2018 en deux phases et ce, à travers l’adoption de 4 principaux programmes, ainsi qu’un programme supplémentaire, entré en vigueur à partir de 2011, a-t-il dit, faisant savoir que le coût global des projets réalisés est estimé à 43 milliards de dirhams (MMDH), dont une contribution de l’INDH de l’ordre de 28 MMDH. Un total de 43.000 projets et activités ont été réalisés au cours de la période 2005-2017 dans le cadre de l’INDH, a-t-il conclu.